Bris de fenêtre, vitre cassée et assurance habitation

L’une des vitres de votre fenêtre est cassée ? Contactez votre assurance afin de vérifier ses conditions de prise en charge. Couvertures, démarches, délais… retrouvez dans cet article tout ce qu’il faut savoir pour la prise en charge d’un bris de fenêtre par votre assurance habitation.

Bris de fenêtre et assurance habitation : est-on systématiquement couvert ?

Certes, la garantie « bris de glace » est souvent incluse dans les contrats d’assurance habitation, mais ce n’est pas systématique. De plus, même si vous bénéficiez d’une assurance pour fenêtre cassée, cette couverture peut être plus ou moins étendue.

Commencez donc par consulter votre contrat d’assurance afin d’en vérifier les clauses, ainsi que la prise en charge proposée par votre assureur pour le remplacement de la vitre de la fenêtre. En effet, la couverture peut largement varier selon les formules.

  • Généralement, seules les portes et fenêtres sont couvertes par l’assurance habitation.
  • Selon l’étendue de la garantie, vos baies vitrées, vasistas et fenêtres de toit peuvent être protégés. En d’autres termes, tous les équipements d’ouverture qui délimitent vos espaces intérieurs et extérieurs.
  • Les vérandas font quant à elles partie des “équipements spécifiques”. Elles ne sont généralement pas couvertes par l’assurance bris de glace, à moins que vous n’ayez préalablement souscrit une extension d’assurance à cette fin.

Bon à savoir : en cas d’effraction sur une fenêtre l’assurance peut également vous couvrir contre le vol. Toutefois, l’assurance d’une fenêtre sans volets n’est pas systématique. En effet, les volets font parfois partie des exigences de votre assureur pour vous couvrir.

Attention, votre dossier sera refusé si :

  • la vitre de la fenêtre a été intentionnellement cassée,
  • si les dégâts sont liés à un défaut d’entretien de votre part,
  • si la fenêtre est simplement rayée,
  • si le sinistre est intervenue au cours du transport de la fenêtre, de sa pose ou de sa dépose.

Bris de fenêtre : les démarches pour être indemnisé

Décrivez votre projet et recevez des devis gratuits Votre devis Fenêtres

Les démarches pour un bris de vitre de fenêtre

Comme c’est le cas pour la plupart des sinistres dans un logement, vous avez cinq jours pour effectuer les démarches et déclarer la vitre de fenêtre cassée à votre assurance.

Si votre contrat peut éventuellement prévoir certaines modalités de déclaration (appel, LRAR…) et une liste de pièces justificatives à fournir, une simple description du sinistre (accompagné de photos) ainsi que le détail de ses circonstances suffisent généralement.

Si le remplacement de la vitre est urgent, demandez à votre assureur si vous pouvez entreprendre tout de suite les travaux pour la remplacer.

Le montant de l’indemnité pour un bris de fenêtre

Le montant que vous toucherez pour un bris de vitre dépend de votre franchise ainsi que de votre plafond d’assurance.

  • En effet, le montant de franchise d’assurance, souscrite en même temps que votre contrat, équivaut au montant restant à votre charge après remboursement.
  • Quant au plafond d’assurance (somme maximale perçue), il dépend là encore de votre contrat d’assurance.
Facebook Twitter LinkedIn Pinterest Mail Commentaire

Bris de fenêtre, vitre cassée et assurance habitation Les avis et commentaires

Annuaire des professionnels de France
nord pas de calais picardie champagne ardenne lorraine alsace franche comte bourgogne ile de france haute normandie basse normandie bretagne pays de la loire poitou charente centre aquitaine limousin auvergne rhone alpes provence alpes cote d azur corse languedoc roussillon midi pyrenees

dossiers

galeries photos

produits