Agrandir une fenêtre / une ouverture

Si vos petites fenêtres vous dépriment, ouvrez-les en grand ! Il est tout à fait possible d'agrandir une fenêtre. Mais attention, agrandir une fenêtre ne s’improvise pas. Autorisation administrative, contrainte de voisinage et contraintes techniques sont autant d’éléments à prendre en compte pour réussir ce projet.  

Agrandir une fenêtre : les démarches administratives

Si remplacer à l’identique, ne pose aucun problème, transformer une fenêtre entraîne une modification de l’aspect de la façade. Et là, vous ne pouvez pas faire tout ce que voulez… Vous devez respecter les règles d’urbanisme en vigueur dans votre commune (article R 421-17 du Code de l’urbanisme). Elles fixent le type de matériaux, les couleurs, les formes que vous pouvez utiliser. Renseignez-vous auprès de votre mairie.

Généralement, une déclaration préalable de travaux suffit pour changer l'aspect d'une fenêtre. Vous la déposez dans votre mairie qui dispose d’1 mois pour vous répondre. Le défaut de réponse dans le délai imparti, vaut acceptation tacite.

Toutefois, si vous habitez en secteur sauvegardé, si votre bien est inscrit ou classé sur la liste des monuments historiques, vous devez faire une demande de permis de construire. Il en est de même si l’agrandissement de l’ouverture s’accompagne d’un changement de destination. C’est le cas, si par exemple, vous élargissez une fenêtre dans un sous-sol afin de transformer la pièce en bureau ou en chambre.

Ne faites pas l’impasse sur ses autorisations pour agrandir une fenêtre même si cela vous paraît fastidieux ! Vous risquez une amende et de devoir remettre la façade en l’état antérieur aux travaux.

Agrandissement d'une fenêtre : vos obligations envers votre voisinage

Vos voisins peuvent aussi avoir leur mot à dire dans vos projets.

Ainsi, vous ne pouvez pas remplacer un petit châssis fixe donnant directement chez vos voisins par une grande fenêtre. Pour préserver l’intimité de chacun, il est interdit de créer une ouverture à moins 1,90 m de la limite séparative avec une propriété contigüe en vue droite et directe et à moins de 0,60m en vue oblique (article 675à 680 du Code civil).

A moins que votre voisin ne vous donne son accord par écrit. Déposez cet accord chez votre notaire pour une publication au bureau de conservation des hypothèques.  

Par contre vous pouvez toujours agrandir votre petite fenêtre en créant un jour de souffrance. C’est une fenêtre constituée d’un châssis fixe muni d’un verre opaque. Il doit être installé à au moins 2,60 m du plancher en rez-de-chaussée et à 1.,90 m à l’étage. Et, bonne astuce, si la hauteur par rapport au plancher est réglementée, la largeur ne l’est pas !

Si vous habitez en copropriété, votre projet doit également être validé par l’assemblée des copropriétaires.

Décrivez votre projet et recevez des devis gratuits Votre devis Fenêtres

Contraintes techniques à l'agrandissement d'une fenêtre

Pour agrandir une fenêtre, il faut ouvrir un mur extérieur, ce qui n’est pas sans risque. Le plus compliqué n’est pas la pose du nouveau vitrage mais la démolition de l’ancien.

Le risque est limité si l’agrandissement se fait par le bas. Mais s’il se fait sur les côtés, la répartition des charges s’en trouve modifiée. Il devient impératif d’étayer avant même de commencer à percer. Les dimensions du nouveau linteau doivent être calculées précisément.

La nature des murs et la qualité de la construction ont elles aussi leur importance. 

Il peut être difficile de toucher une maison ancienne fragilisée par les ans ou une maison plus récente construite « à l’économie » avec des fondations peu profondes, des chaînages d’angles peu solides. Il arrive même qu’il soit impossible de réaliser les travaux projetés…

  • Pour la majorité des maisons en parpaings ou en briques, les travaux sont faisables sans trop de contraintes.
  • Pour les maisons en pierre, c’est un peu plus compliqué. Il faut retailler les pierres de taille situées autour de la fenêtre. Et certaines pierres sont difficiles à travailler.
  • C’est pour les maisons à ossature bois que les travaux sont les plus facilement réalisables. 

Agrandir une fenêtre : choisir un professionnel fiable

Ouvrir un mur porteur demande des connaissances techniques. Ne choisissez pas de premier entrepreneur trouvé dans l’annuaire ! Renseignez-vous autour de vous. Si votre maison est ancienne privilégiez un professionnel spécialisé dans la restauration du patrimoine ancien.

L’entrepreneur à un devoir de conseil et une obligation de résultat. Il est le plus à même de vous dire ce qui est possible de faire et de ne pas faire tant au niveau des règlements d’urbanisme que des contraintes techniques.

Le tarif moyen horaire d’un entrepreneur qualifié pour la pose d'une fenêtre est de 35 à 60 € HT.

Généralement, il propose un forfait pour l’ensemble du chantier. Le prix pour l’agrandissement d’une fenêtre dépend de la complexité des travaux et des matériaux utilisés pour le nouveau vitrage. Comptez entre 2 000 et  4 000 € pour une fenêtre de taille moyenne.

Bon à savoir : Vous pouvez consulter gratuitement un architecte en vous adressant au CAUE (Conseil d’architecture, d’urbanisme et de l’environnement) de votre département. Leur de votre rendez-vous apportez un maximum de renseignements sur votre projet : plans, descriptifs, photos, etc. Le professionnel pourra vous renseigner sur la règlementation en vigueur et sur les possibilités techniques envisageables au vu de vos documents.

Facebook Twitter LinkedIn Pinterest Mail Commentaire

Recommandé pour vous


Agrandir une fenêtre / une ouverture Les avis et commentaires

Annuaire des professionnels de France
nord pas de calais picardie champagne ardenne lorraine alsace franche comte bourgogne ile de france haute normandie basse normandie bretagne pays de la loire poitou charente centre aquitaine limousin auvergne rhone alpes provence alpes cote d azur corse languedoc roussillon midi pyrenees

dossiers

galeries photos

produits

Newsletter

Chaque mois, recevez nos conseils pour embellir votre habitat !