Cheminée non ramonée : quels sont les risques encourus ?

Le ramonage de cheminée n'est pas une option : cette opération indispensable est une obligation légale, qui doit être réalisée 2 fois par an par un ramoneur professionnel. Mais quels sont les risques encourus si l'on décide de laisser sa cheminée non ramonée ?

Cheminée non ramonée : quels sont les risques encourus ?

Cheminée non ramonée : quels sont les risques encourus ?  © Fotolia

Cheminée non ramonée : les risques sanitaires

Ne pas faire ramoner sa cheminée, c'est exposer sa santé, sa vie, et celle d'autrui à des risques très lourds.

Le premier et le plus fréquent : le feu de cheminée, qui va se déclarer lorsque le conduit est trop encrassé. Au fur et à mesure que l'on utilise sa cheminée, de la suie et diverses particules vont se déposer sur les parois. Or si elles ne sont pas nettoyées régulièrement, elles risquent de s'embraser à l'allumage de la cheminée ; en quelques secondes, c'est tout le conduit qui prend feu, et l'incendie peut très vite se propager.

Second risque encouru : l'intoxication par la fumée, ou par des gaz toxiques. Une cheminée non ramonée, c'est une cheminée qui peut être obstruée (par la suie, des branchages, des nids d'oiseau...) sans que l'on s'en aperçoive. Et une cheminée bouchée, c'est une cheminée qui va refouler des gaz dangereux, qui vont envahir toute la maison, avec de très gros risques d'émanations toxiques. D'autant que certains gaz dangereux sont incolores et inodores, comme le monoxyde de carbone, qui tue une centaine de personnes chaque année.

Cheminée non ramonée : les autres risques

Une cheminée non ramonée ne représente pas seulement un danger pour la santé : il y a également d'importants risques financiers.

Effectivement, étant donné que le ramonage de cheminée est soumis à des obligations légales, en cas de non respect de la loi et d'accident, c'est notre responsabilité financière qui est engagée. Si un incendie survient et que l'on n'est pas en mesure de fournir à notre compagnie d'assurances un certificat de ramonage (délivré par un ramoneur agréé), elle ne nous couvrira pas. La totalité des dégâts causés sera alors à notre charge, car si c'est le mauvais entretien de notre cheminée qui est à l'origine de l'accident, l'assureur n'hésitera pas à se retirer.

Et pour les mêmes raisons, c'est non seulement notre responsabilité financière, mais également notre responsabilité morale qui va être engagée. En cas de dommage, on peut donc tout à fait être poursuivi légalement s'il y a des blessés, ou des victimes.

Et sans forcément envisager le pire, un simple défaut de ramonage peut être sanctionné d'une amende maximale de 450 €.

Décrivez votre projet
et recevez des devis gratuits
Votre devis Cheminées

        
TOUS LES CONTENUS DE A À Z
ENTRETIEN D’UNE CHEMINÉE

CHEMINÉE NON RAMONÉE : QUELS SONT LES RISQUES ENCOURUS ?
Les avis et commentaires

Trouvez des professionnels qualifiés pour vos travaux !

ANNUAIRE DES PROFESSIONNELS DE FRANCE
nord pas de calais picardie champagne ardenne lorraine alsace franche comte bourgogne ile de france haute normandie basse normandie bretagne pays de la loire poitou charente centre aquitaine limousin auvergne rhone alpes provence alpes cote d azur corse languedoc roussillon midi pyrenees

DOSSIERS

GALERIES PHOTOS

PRODUITS