Les maisons néo-bretonnes

Les habitations néo-bretonnes ont évolué sur toute la première partie XXe siècle. Le principe est simple : marier harmonieusement un style moderne à une architecture bretonne traditionnelle. Les maisons néo-bretonnes font partie aujourd’hui du paysage de la région et on les reconnaît très facilement à leur architecture particulière.

Les maisons néo-bretonnes

Les maisons néo-bretonnes  © patrick Le Masurier - Fotolia.com

L’émergence de la maison néo-bretonne

La période de l’entre-deux-guerres a vu la naissance du style néo-breton. Mais ces premières expériences sont alors réservées à un public privilégié. La construction des maisons néo-bretonnes a véritablement pris son envol dans les années 60. Ces habitations correspondaient aux besoins des familles des classes moyennes de Bretagne à cette période. Elles avaient l’avantage de cumuler un prix raisonnable, un intérieur confortable et un style moderne. Elles étaient également adaptées au climat de la région et répondaient à un besoin fort d’identité culturelle.

On voit alors émerger ces habitations surtout dans des zones pavillonnaires mais aussi en pleine campagne. Elles se trouvent souvent en périphérie des grandes villes jusqu’aux communes les plus modestes. Les normes de construction étant moins restrictives à l’époque et on en trouve aujourd'hui un peu partout sur le territoire breton. On peut même découvrir ces constructions sur des sites exceptionnels.

Des maisons adaptées au climat de la Bretagne

Les qualités des maisons néo-bretonnes sont à la fois esthétiques et régionales. Dans une zone souvent battue par les intempéries, les habitations doivent offrir certains critères : structure solide et bonne isolation thermique qui protège du froid et du vent. Souvent orientées plein sud, elles emmagasinent la chaleur du soleil et le toit en double pente permet une meilleure évacuation des pluies.

Côté esthétisme, les maisons reprennent les codes de la région Bretagne. Ainsi, on peut trouver différents types de maisons néo-bretonnes :

  • le style penti ou la maison de pêcheur qui se caractérise par des lucarnes sur le toit
  • la longère est une maison toute en longueur de plain-pied
  • la maison à avancée se caractérise par une avancée latérale avec un toit en pente

Quelques caractéristiques typiques des habitations néo-bretonnes
Voici quelques éléments pour reconnaître à coup sûr une maison néo-bretonne. Tout d’abord, on peut se fier aux matériaux. On retrouve principalement de l’ardoise sur le toit toujours en double pente. On trouve ensuite du granit sur le tour des portes et fenêtres. La couleur de la maison est typiquement blanche. Cet effet est obtenu car elle est blanchie à la chaux.

L’orientation est souvent plein sud avec un pignon à l’ouest pour faire face au vent. Quelques petits détails peuvent encore donner des indices comme les volets intérieurs, une astuce très pratique quand on connaît les tempêtes bretonnes ou encore la forme de la maison massive, souvent d’un bloc rectangulaire.

Décrivez votre projet
et recevez des devis gratuits
Votre devis Plans / types de maisons

        
TOUS LES CONTENUS DE A À Z
TYPES DE MAISONS
MAISON TRADITIONNELLE 1. Les maisons néo-bretonnes

LES MAISONS NÉO-BRETONNES
Les avis et commentaires

Trouvez des professionnels qualifiés pour vos travaux !

ANNUAIRE DES PROFESSIONNELS DE FRANCE
nord pas de calais picardie champagne ardenne lorraine alsace franche comte bourgogne ile de france haute normandie basse normandie bretagne pays de la loire poitou charente centre aquitaine limousin auvergne rhone alpes provence alpes cote d azur corse languedoc roussillon midi pyrenees

DOSSIERS

GALERIES PHOTOS

SÉLECTION DE PRODUITS