Comment isoler un mur humide ?

Voici donc tous nos conseils pour isoler un mur humide convenablement. Un logement est parfois l’objet d’une humidité excessive qui peut être lourde de conséquences sur le bâti, comme sur la santé des membres de votre foyer. Il est alors nécessaire d’intervenir avant que le problème ne devienne ingérable.

Où se trouvent les murs humides dans une maison ?

Il est facile de repérer une pièce trop humide quand ses murs ou ses plafonds présentent des taches auréolées de moisissures ou de champignons, ou que ses peintures se gonflent ou s’écaillent. Le problème peut survenir dans la cuisine, dans la salle de bain, ou encore dans la cave, un espace où le taux d’hygrométrie avoisine les 70 % ou plus.

Mais avant d’isoler une maison humide, il est nécessaire de rechercher et de traiter en amont l’origine du problème pour ne pas l’aggraver, les travaux devant se faire sur une paroi saine et sèche.

Les pré-requis pour l’isolation d’un mur humide

Si vous ignorez les causes de l’excès d’humidité de votre pièce, faites établir un diagnostic par un professionnel pour connaître les mesures à appliquer. Pensez aussi à vérifier les murs enterrés et semi-enterrées, souvent sujets à l'humidité.

Décrivez votre projet et recevez des devis gratuits Votre devis Isolation

Le traitement d'un mur humide

Un spécialiste peut vérifier et traiter l’éventuelle infiltration de l’eau par la façade ou la toiture de votre maison, en repérant les fissures dans les murs, ou les défauts de toiture.

Il se peut aussi qu’il s’agisse d’une humidité ascensionnelle provenant de la qualité du sol sur laquelle votre maison est érigée, ou de celle de ses fondations. Si tel est le cas, la pose d’un drain peut être nécessaire pour dévier l’humidité vers un autre endroit. L’injection d’un produit spécial dans des petits trous dans le mur offre une autre solution pour que l’humidité suive ce produit dans une autre direction.

L’assainissement d'un mur humide

Dans tous les cas, l’artisan préconisera sans nul doute de revoir la ventilation naturelle existante de votre pièce, afin d’assainir le mur humide. Faites alors installer une ventilation mécanique contrôlée pour évacuer l’air humide et en faciliter l’assainissement. Vous pouvez aussi faire assécher les murs avec un traitement hydrofuge, ou une reprise des enduits. L’usage d’appareils déshumidificateurs est une autre solution qui ne traite toutefois pas l’origine du problème.

Quel type d’isolant privilégier pour l’isolation d’un mur humide ?

Le spécialiste peut procéder à l’isolation d’un mur humide en laissant un vide de construction de 2 à 4 cm entre la paroi du mur et l’isolant. Il utilise pour cela des tasseaux de bois qui faciliteront une gestion naturelle de l’hygrométrie. Le professionnel pose ensuite un isolant non-hydrophile, comme des panneaux semi-rigides de laine de roche, ainsi qu’une membrane pare vapeur étanche, et une plaque de placo plâtre.

Il peut aussi utiliser du liège expansé de 2 à 10 cm d’épaisseur, un matériau naturel imputrescible à l’eau, mais perméable à la vapeur.

Facebook Twitter LinkedIn Pinterest Mail Commentaire

Comment isoler un mur humide ? Les avis et commentaires