Isolation d’une toiture par l’intérieur

Isoler votre toiture par l’intérieur est la solution la plus pratique et la plus économique puisqu’elle évite de toucher à la couverture. Elle est réalisable que vos combles soient aménagés ou non. De plus, tous les types d’isolants peuvent être utilisés. Elle est le gage d’importantes économies sur votre facture énergétique !

Peut-on isoler toutes les toitures par l’intérieur ?

Que votre toiture soit mono pente, deux pentes, quatre pentes, avec ou sans croupes ou coyaux, possède des lucarnes ou des fenêtres de toit, il est toujours possible de l’isoler par l’intérieur. Le prérequis est néanmoins que la charpente et la couverture soient en parfait état. C’est pourquoi, pour l'isolation de votre toiture, il est fortement conseillé de faire appel à un professionnel qui saura établir un diagnostic précis et détecter les éventuels problèmes : présence de nuisibles, bois en mauvais état, traces d’humidité ou fuites, etc. Tout désordre devra être réparé avant de commencer l’isolation.

La toiture plate ou toit-terrasse, du fait de sa configuration particulière, demande des techniques d’isolation adaptées.

Les avantages et les inconvénients de l’isolation d’un toit par l’intérieur

Isoler est indispensable pour conserver la chaleur en hiver et se protéger du chaud en été surtout lorsque vos combles sont aménagés en pièces de vie.

  • Les avantages de l’isolation d’un toit par l’intérieur. C’est la plus rapide et la plus facile à mettre en œuvre surtout lorsque les combles sont non aménagés. C’est aussi la plus économique. Tous les types d’isolants peuvent être utilisés.
  • Les inconvénients de l’isolation d’un toit par l’intérieur. Si vous souhaitez aménager vos combles, elle diminue le volume habitable d’environ 5 % et les bois de charpente seront cachés sous l’isolant. Si vous disposez déjà de combles aménagés, vous devrez refaire toute la décoration des pièces.

Décrivez votre projet et recevez des devis gratuits Votre devis Isolation

Comment isoler un toit par l’intérieur ?  

Les techniques d’isolation d’une toiture par l’intérieur dépendent de la configuration des combles : combles aménageables ou combles perdus.

Les combles sont l’espace situé entre le toit et le plafond du dernier étage d’un bâtiment. Ils sont aménageables lorsque la charpente et la hauteur sous toiture permettent d’installer des pièces de vie. A défaut, ce sont des combles perdus.

  • L’isolation par l’intérieur des combles aménagés. L’isolation des combles aménagés est réalisée au niveau des rampants, c’est-à-dire la partie inclinée du toit, entre les chevrons pour une charpente traditionnelle ou entre les arbalétriers pour une charpente à fermettes (charpente industrielle ou américaine).
    L’idéal est d’installer deux couches d’isolants : une première couche est placée entre les chevrons ou les arbalétriers ; une seconde couche est fixée par-dessus la première couche afin d’isoler le dessous des bois et d’éviter les ponts thermiques ; enfin des plaques de plâtre type BA 13 ou des panneaux de particules viennent recouvrir les couches d’isolants.
  • L’isolation des combles perdus. L’isolation est réalisée au niveau du sol. Soit en répandant une épaisse couche d’isolant en flocons (isolation des combles perdus par soufflage ou par épandage). Soit en installant un isolant en rouleaux ou des panneaux isolants. Là aussi l’idéal est de placer deux couches d’isolants : une première couche installée entre les solives ou directement sur le plancher ; une seconde couche disposée perpendiculairement à la première.

Quel est le meilleur isolant pour une isolation de toiture par l’intérieur ?

Il n’y a pas vraiment de bons et de mauvais isolants. Les problèmes proviennent plutôt d’isolants mal posés qui laissent de nombreux ponts thermiques, d’isolants inadaptés à la situation ou d’isolants installés en trop faible épaisseur.

Pour orienter votre choix, demandez conseil à un professionnel, il pourra vous conseiller en tenant compte :

  • De l’aspect écologique et durable du matériau et privilégier, si vous le souhaitez, les isolants biosourcés d’origines végétales ou animales, ils sont renouvelables et recyclables : laines de bois, de chanvre, de coton, ouate de cellulose, liège, etc.
  • De sa facilité de mise en place en fonction des spécificités de votre charpente et de vos combles : les rouleaux sont plus facilement manipulables que les panneaux mais ces derniers demandent moins d’épaisseur pour une même résistance thermique.
  • Du niveau de performance thermique et/ou acoustique dont vous avez besoin :  chaque isolant à ses spécificités et ses points forts ainsi la laine de verre protège bien contre le froid mais peu contre le chaud, la ouate de cellulose est un excellent isolant phonique, etc.
Facebook Twitter LinkedIn Pinterest Mail Commentaire

Isolation d’une toiture par l’intérieur Les avis et commentaires