Faut-il poser un pare-vapeur lors de l’isolation d’une toiture ?

Isoler sa toiture est indispensable pour se protéger du froid en hiver et du chaud en été. Mais une isolation efficace dépend autant du choix du matériau que de son installation dans les règles. Un isolant mal posé peut générer des problèmes d’humidité et de condensation. Le pare-vapeur, comme l’écran de sous-toiture, a pour rôle d’éviter que le matériau isolant ne soit endommagé par l’humidité.

Qu’est-ce qu’un pare-vapeur pour toiture ?

Le pare-vapeur est une membrane synthétique souple en plastique ou en élastomère. Généralement transparent ou translucide, il peut être quadrillé afin de faciliter sa découpe et sa pose.

Il est caractérisé par sa perméance c’est-à-dire sa capacité à laisser plus moins passer la vapeur d’eau. La perméance est exprimée, en mètre (m), par le coefficient Sd. Plus le coefficient Sd est élevé, moins le pare-vapeur laisse passer de vapeur d’eau. Pour l’isolation d’une toiture, il doit au moins être égal ou supérieur à 18 m.

Il doit être installé par-dessus l’isolant de la toiture, du côté chauffé des combles, avant la pose du parement décoratif (plaques de plâtre, bois, etc).

Le revêtement en papier kraft qui recouvre la face interne de certains isolants ne peut pas être considéré comme un pare-vapeur. Son coefficient Sd est bien trop faible.

Quelle est l’utilité d’un pare-vapeur sous une toiture ?

Chaque habitant d’un logement libère par sa respiration, sa transpiration, ses douches de 1.5 à 2.5 l de vapeur d’eau par jour. A cela s’ajoute l’humidité venue de la cuisine, du séchage du linge, des plantes, des animaux de compagnie, etc. Le pare-vapeur a pour fonction d’éviter que l’air intérieur chaud et humide ne vienne se condenser sur ou dans l’isolant installé sur les parois froides des combles. C’est pourquoi il doit impérativement être positionné du côté chaud.

La condensation est particulièrement néfaste pour les isolants fibreux comme les laines minérales (verre ou roche) et les laines d’origine animale ou végétale (mouton, lin, bois, etc) dont elle dégrade les qualités isolantes. Sans compter qu’elle peut entrainer des désordres dans la structure même de la charpente (apparition de moisissures, déformation, etc) quel que soit le type d’isolant, synthétique, minéral ou bio-sourcé.

Pour limiter les problèmes engendrés par l’humidité, il est important que le logement soit bien ventilé grâce à une VMC performante et une aération régulière surtout après une activité génératrice de vapeur d’eau.

Décrivez votre projet et recevez des devis gratuits Votre devis Isolation

Dans quel cas, la pose d’un pare-vapeur de toiture est-elle obligatoire ?

La pose d’un pare-vapeur est obligatoire :

  • Pour l’isolation des combles aménagés.
  • Pour l’isolation des combles perdus lorsqu’un plancher en bois est installé au-dessus de l’isolant.
  • Lorsque l’isolant est bio sourcé d’origine végétale ou animale puisque du fait de sa nature hygroscopique, il a tendance à absorber l’humidité de l’air.
  • Pour l’isolation d’une maison en climat de montagne (altitude supérieure à 900 m).
  • Pour l’isolation d’une maison à ossature bois, non seulement pour les combles mais aussi pour l’ensemble des murs donnant sur l’extérieur.

La RT 2012 (Réglementation thermique) et la RE 2020 (Réglementation environnementale) préconisent la pose d’un pare-vapeur afin de rendre les combles étanches à l’air et d’améliorer l’isolation du logement.

Comment bien choisir un pare-vapeur pour isoler une toiture ?

Le niveau d’hygrométrie du bâtiment, les conditions climatiques, le mode de chauffage et de ventilation sont essentiels pour déterminer le coefficient Sd nécessaire pour que le pare-vapeur assure correctement son rôle.

Il existe également des pare-vapeurs hygrorégulants, le coefficient Sd varie en fonction de l’humidité ambiante : en hiver, la vapeur d’eau circulant principalement de l’intérieur vers l’extérieur, le Sd doit être élevé ; en été, la circulation se faisant dans les deux sens, le Sd doit être plus faible.

Comment poser un pare-vapeur sous une toiture ?

Le pare-vapeur doit être installé en continu sur l’ensemble de l’isolant en prenant les précautions suivantes afin qu’il soit parfaitement étanche :

  • les lés d’isolant ne doivent pas être endommagés, déchirés ou percés ;
  • ils doivent se chevaucher sur au moins 10 cm ;
  • les raccords sont réalisés avec des bandes adhésives ;
  • les extrémités sont fixées avec de la colle ou du mastic ;
  • les orifices pour laisser passer les canalisations ou les gaines ainsi que les pourtours des menuiseries doivent être étanchéifiés à l’aide d’accessoires dédiés.

Bon à savoir : Le pare-vapeur ne doit pas être confondu avec l’écran sous-toiture qui est installé directement sous la couverture de toiture. L’écran sous-toiture doit être étanche à l’air mais perméable à la vapeur afin que l’humidité éventuelle puisse s’évacuer vers l’extérieur.

A lire aussi : Comment bien isoler une toiture ?

Facebook Twitter LinkedIn Pinterest Mail Commentaire

Recommandé pour vous

Tous les contenus de A à Z Isolation du toit
Etapes pose isolant toiture
  1. Faut-il poser un pare-vapeur lors de l’isolation d’une toiture ?

Faut-il poser un pare-vapeur lors de l’isolation d’une toiture ? Les avis et commentaires

Annuaire des spécialistes de l'isolation de France

nord pas de calais picardie champagne ardenne lorraine alsace franche comte bourgogne ile de france haute normandie basse normandie bretagne pays de la loire poitou charente centre aquitaine limousin auvergne rhone alpes provence alpes cote d azur corse languedoc roussillon midi pyrenees

Dossiers

Galeries photos

Sélection de produits

Newsletter

Chaque mois, recevez nos conseils pour embellir votre habitat !