Décapage et ponçage d’une fenêtre en bois

Pour votre fenêtre en bois, l’accumulation de plusieurs couches de peinture, de lasure ou de verni est aussi néfaste que de laisser le bois sans protection. Mais comment le ramener à nu sans l’endommager ? Comment choisir entre le ponçage à la main qui demande une bonne dose d’huile de coude, l’utilisation d’une ponceuse électrique sur la surface restreinte d’une fenêtre, le décapage thermique qui peut brûler le bois et le décapage chimique ?

Rafraichir une fenêtre en bois : ponçage ou décapage ?

En fait les deux pratiques sont complémentaires.  Avant de poncer une fenêtre en bois, il vaut mieux commencer par décaper pour éliminer les différentes couches de revêtements de protection (peinture, lasure, verni). Puis le ponçage va éliminer les dernières traces de revêtement et lisser le bois.

Le ponçage seul peut être suffisant si la couche de protection est fine.

la durée de vie d'une fenêtre bois n'étant pas illimitée, il est nécessaire de les rénover dès les premiers signes de faiblesse.

Décapage et ponçage d’une fenêtre : la préparation du chantier

Un chantier bien organisé évite les accidents et facilite le travail d'entretien de la fenêtre.

  • Pour travailler sur les ouvrants de la fenêtre, vous devez les dégonder et les poser horizontalement sur des tréteaux. Pensez à protéger le sol.
  • Pour travailler sur le dormant, protégez les abords de la fenêtre.

Dans tous les cas, suivez scrupuleusement le mode d’emploi du produit décapant ou de l’outil (décapeur thermique ou ponceuse) que vous utilisez. Protégez votre visage avec un masque anti-poussière et, si besoin, portez des gants. Si vous travaillez dans un espace clos, pensez à bien le ventiler.  

Décrivez votre projet et recevez des devis gratuits Votre devis Fenêtres

Décaper une fenêtre : 2 techniques, 2 possibilités

Décaper une fenêtre avec un décapant chimique

Les produits de décapage d’une fenêtre en bois sont polluants. Utilisez-les avec précaution. Ne jetez pas les restes de décapant ou les résidus de l’ancien revêtement dans la poubelle des ordures ménagères. Portez-les en déchetterie.

Préférez les décapants en gel. Ils sont plus faciles d’emploi.

Le décapage chimique d’une fenêtre en bois : 

  • Étalez généreusement le décapant avec un pinceau plat sur le revêtement à éliminer.
  • Laissez agir le temps indiqué sur le mode d’emploi.
  • A l’aide d’une spatule, enlevez le revêtement qui s’est ramolli. Travaillez dans le sens du veinage pour ne pas abimer le bois. Récupérez les résidus dans un récipient.
  • Selon le décapant, il est recommandé de rincer le bois à l’eau ou à l’alcool. Puis laissez sécher.
  • Terminez par un léger ponçage.
  • Nettoyez vos outils avec le solvant indiqué dans le mode d’emploi.
  • Portez les résidus de revêtements et les restes de solvants en déchetterie.

Décaper une fenêtre avec un décapeur thermique

L’avantage du décapeur thermique c’est qu’il vous évite d’utiliser un produit chimique polluant. Par contre, sa manipulation est beaucoup plus délicate. Sous l’effet de la chaleur, il brûle le revêtement qu’il vous suffit alors d’enlever avec une spatule. Mais si vous n’y prenez pas garde, vous risquez de roussir le bois…

Décaper une fenêtre en bois au décapeur thermique :

  • Branchez une rallonge à la prise du décapeur pour pouvoir évoluer aisément autour de la fenêtre.
  • Placez la buse sur le revêtement et éliminez-le avec une spatule au fur et à mesure qu’il se ramollit. Travaillez toujours dans le sens du veinage.
  • Attention de ne pas rester trop longtemps au même endroit pour ne pas bruler le bois.
  • Récupérez les résidus dans un récipient que vous déposerez en déchetterie.
  • Terminez par un léger ponçage.

Le ponçage d’une fenêtre en bois

Généralement, le ponçage intervient en complément du décapage de la fenêtre. En première intention, il n’est intéressant que si la couche de revêtement est fine. Vous pouvez alors utiliser directement une ponceuse électrique.

La réussite du ponçage dépend surtout du choix du papier abrasif : il faut partir du plus gros pour aller au plus fin. 

Ponçage manuel d’une fenêtre en bois

Il est suffisant si la fenêtre a été bien décapée :

  • Fixez un papier abrasif de grain moyen sur la cale à poncer.
  • Poncez avec des gestes réguliers dans le sens du veinage.
  • Terminez par un léger ponçage avec un papier abrasif fin.
  • Terminez en passant l’aspirateur sur le bois et un chiffon humide pour enlever toute la poussière.

Ponçage d’une fenêtre avec une ponceuse électrique

La ponceuse circulaire ou la ponceuse à bande permettent un travail polyvalent du dégrossissage à la finition en adaptant le grain du papier abrasif. Pour atteindre les endroits difficiles d’accès privilégiez la ponceuse d’angle avec son sabot triangulaire. 

  • Fixez un papier abrasif de grain moyen sur la ponceuse.
  • Poncez avec des gestes réguliers dans le sens du veinage. Attention de ne pas trop insister sur une même surface afin de ne pas creuser le bois.
  • Terminez le travail avec un papier abrasif fin.
  • Le bois doit être lisse au toucher.
  • Terminez en passant l’aspirateur sur le bois et un chiffon humide pour enlever toute la poussière.

Bon à savoir : La rénovation d’une fenêtre en bois passe obligatoirement par son décapage puis son ponçage avant de pouvoir la protéger avec un nouveau revêtement. Si vous ne possédez pas de ponceuse, pensez à la location plutôt que d’acheter un outil dont vous aurez peu l’utilité par ailleurs.

Facebook Twitter LinkedIn Pinterest Mail Commentaire

Recommandé pour vous


Décapage et ponçage d’une fenêtre en bois Les avis et commentaires

Annuaire des professionnels de France
nord pas de calais picardie champagne ardenne lorraine alsace franche comte bourgogne ile de france haute normandie basse normandie bretagne pays de la loire poitou charente centre aquitaine limousin auvergne rhone alpes provence alpes cote d azur corse languedoc roussillon midi pyrenees

dossiers

galeries photos

produits

Newsletter

Chaque mois, recevez nos conseils pour embellir votre habitat !