Les différentes techniques de pavage

Le pavage est un revêtement du sol, une alternative esthétique face à l’enrobé ou l’éternel béton. On recouvre le sol de pavés organisés selon un plan, appelé plan de calepinage : vous pouvez dessiner des motifs, rosaces ou tout simplement les disposer régulièrement.

Les différentes techniques de pavage

Les différentes techniques de pavage  © Artalis - Fotolia.com.

Pour réussir son pavage, il faut tenir compte de plusieurs critères : la résistance aux charges et aux intempéries, l’entretien nécessaire… Une fois l’usage du pavage déterminé, il faut décider d’un mode de pose : sur lit de sable ou sur chape de mortier. Comment choisir entre ces deux techniques de pavage ?

Le pavage sur lit de sable

Cette technique de pose des pavés est surtout utilisée pour les pavages de plus de 6cm d’épaisseur et les allées piétonnes.

1. Délimitez le périmètre de pavage et placez des repères pour le dessin des motifs.

2. Décaissez la zone sur une profondeur de 15 à 20 cm.

3. Installez le lit de sable et damez-le pour le stabiliser. Ne pas oublier de prévoir une légère pente de 1cm/m pour faciliter l ‘écoulement des eaux de pluie.

4. Posez les pavés suivant le plan de calepinage en laissant la place pour les joints : on utilise des cales de même dimensions à intercaler entre les pavés pour avoir toujours le même écart.

5. Damez le pavage : à l’aide de la dameuse, on tasse les pavés pour avoir une surface plane.

6. Jointez le pavage avec du sable et arrosez le tout pour tasser les pavés.

Si le sol est meuble, il faut le stabiliser du mieux possible avant de démarrer le pavage :

  • Pavage pour piéton : faites une couche de sable et de petits graviers et compactez-la avec une dameuse avant de démarrer le pavage. Ainsi vous obtenez une assise stabilisée, idéale pour la suite des opérations. À noter : on pose un feutre géotextile entre la sous-couche et le pavage pour éviter le mélange des matériaux et la repousse des herbes.
  • Pavage pour voiture : la charge sera plus importante, c’est pourquoi on emploi un mélange de pierres, de graviers ou de briques concassés sur une épaisseur de 20 à 40 cm.

Le pavage sur chape de mortier

Cette technique est souvent utilisée pour paver une dalle de béton – pour une terrasse, une piscine… Ainsi que dans le cas où les pavés choisis sont irréguliers : le pavage sur chape de mortier permet d’ajuster la profondeur du pavage et de palier aux différences entre les pavés.

1. Nettoyez la dalle de béton au nettoyeur haute-pression : avant de démarrer le pavage, il faut s’assurer que la dalle est bien propre pour que le mortier adhère au mieux.

2. Préparez le mortier : le mortier est un mélange de ciment, de sable et d’eau. On le trouve aussi disponible prêt à l’emploi.

3. Posez les pavés : on dépose les pavés sur un lit de mortier de 2 cm d’épaisseur. Il faut bien les aligner et les tasser en vérifiant régulièrement le niveau à la surface.

4. Jointez le pavage avec du sable ou avec des joints de mortier.

Quel que soit la technique de pavage utilisée, le plus important est d’avoir une zone à paver bien délimitée et stable pour recevoir le pavage. Il faut veiller tout au long de la pose à ce que les pavés soient alignés suivant le motif et que la surface soit plane.

Décrivez votre projet
et recevez des devis gratuits
Votre devis Travaux de terrassement

        
TOUS LES CONTENUS DE A À Z
VOIES ET CHEMINS D’ACCÈS

LES DIFFÉRENTES TECHNIQUES DE PAVAGE
Les avis et commentaires

ANNUAIRE DES PROFESSIONNELS DE FRANCE
nord pas de calais picardie champagne ardenne lorraine alsace franche comte bourgogne ile de france haute normandie basse normandie bretagne pays de la loire poitou charente centre aquitaine limousin auvergne rhone alpes provence alpes cote d azur corse languedoc roussillon midi pyrenees

DOSSIERS

GALERIES PHOTOS

PRODUITS