Entretien et maintenance d'un poêle de chauffage

Pour qu'un poêle de chauffage apporte chaleur et confort dans toute la maison sur le long terme, pas de secret : il faut l'entretenir régulièrement. Encore faut-il savoir comment bien l'entretenir...

Entretien d'un poêle de chauffage : le ramonage, une nécessité !

Pour que notre poêle fonctionne correctement et en toute sécurité, il faut passer par la case « ramonage ». Et comme pour le ramonage d'une cheminée, le ramonage d'un poêle de chauffage doit être effectué deux fois par an ; une première fois avant la période de chauffe, et une deuxième fois pendant.

Ainsi, on est assuré que le conduit sera propre et nettoyé sur toute sa longueur, et qu'aucun dépôt de suie ou de bistre ne pourra venir s'enflammer et provoquer un feu de cheminée. Et oui, faire ramoner son poêle ou sa cheminée, c'est avant tout une question de sécurité.

Pour un ramonage optimal, on fait appel à un professionnel (certifié Qualibat ou qui a au moins 3 ans d'expérience), et on exige qu'il nous remette un certificat de ramonage. Car en cas d'incident avec notre poêle, c'est ce papier que nous demandera notre assurance pour vérifier que l'on est bien en règle.

Sur ce certificat, le professionnel notera également ses observations quant à l'installation (état général, anomalies éventuelles...). Si l'on est satisfait, libre à nous d'établir avec lui un contrat pour l'entretien de notre poêle de chauffage.

Maintenance d'un poêle de chauffage : les autres incontournables

Le ramonage, c'est une chose. Mais l'entretien et la maintenance d'un poêle de chauffage ne se limitent pas à deux ramonages annuels. Si on veut assurer longue vie à notre poêle, il est primordial de faire également attention :

  • Au cendrier. Un poêle bien entretenu est un poêle propre ! Alors on va régulièrement vider les cendres et les résidus du cendrier. Non seulement notre poêle sera plus propre, mais cela facilitera la combustion. Et on ne jette pas les cendres !
  • Au corps de chauffe. Que l'on veillera à nettoyer au moins une fois par mois.
  • A la vitre. Pas évident de profiter du spectacle des flammes avec une vitre salie et noircie par les feux précédents. Le nettoyage écologique, économique et efficace : on humidifie du papier journal, on le trempe dans de la cendre, puis on frotte la vitre. Radical contre les vitres sales, surtout si on le fait une fois par semaine : la vitre sera de plus en plus facile à nettoyer ! A noter : on attend que la vitre soit froide pour nettoyer.
  • Au joint. Un joint pas étanche, c'est un poêle qui va s'encrasser et s'abîmer plus vite. Petite astuce pour s'assurer de l'étanchéité du joint : on place une feuille de papier au niveau du joint, on referme la porte, et on essaie de retirer la feuille. Si la feuille se décoince facilement, il est temps de changer le joint !
  • A l'intérieur du poêle. Entre l'habillage du poêle et le foyer, il existe une zone ou l'air circule et qu'il convient de nettoyer une fois par an avec un aspirateur.
  • Au bois utilisé. Pour éviter que le poêle et le conduit ne s'encrassent inutilement, on évite de mettre dans notre poêle des bois résineux (pin, sapin, épicéa...), des bois de récupération (aggloméré, contreplaqué...), et du bois humide. Alors avant d'allumer un feu, on vérifie que l'on connaît bien les bois à utiliser pour un poêle de chauffage. opération

Si on suit correctement toutes ces recommandations, on pourra profiter plus longtemps de notre poêle, et en toute sécurité !

Décrivez votre projet
et recevez des devis gratuits
Votre devis Poêles

        
TOUS LES CONTENUS DE A À Z
INSTALLATION ET UTILISATION

ENTRETIEN ET MAINTENANCE D'UN POÊLE DE CHAUFFAGE
Les avis et commentaires

ANNUAIRE DES PROFESSIONNELS DE FRANCE
nord pas de calais picardie champagne ardenne lorraine alsace franche comte bourgogne ile de france haute normandie basse normandie bretagne pays de la loire poitou charente centre aquitaine limousin auvergne rhone alpes provence alpes cote d azur corse languedoc roussillon midi pyrenees

DOSSIERS

GALERIES PHOTOS

PRODUITS