Poêle à bois : prévenir les intoxications au monoxyde de carbone

Les poêles à bois ont la vente en poupe. Ecologiques et économiques, ils permettent de bénéficier d'incitations fiscales et de nombreuses primes. Mais comme tous les combustibles, le bois rejette plus ou moins de monoxyde de carbone. Comment éviter les intoxications à ce gaz inodore, qui inhalé en grande quantité peut être mortel.

Prévenir le monoxyde de carbone, s'appuyer sur des appareils certifiés

Les intoxications au monoxyde carbone se manifestent par des maux de tête, des nausées et de la fatigue et sont particulièrement dangereuses pour les jeunes enfants, il faut donc absolument prendre les bonnes mesures.

La première consiste à s'équiper d'appareils, nouvelle génération bénéficiant de labels reconnus. Le label Flamme Verte établi par l'ADEME en collaboration avec les constructeurs, a par exemple permis de réduire par 8 les émissions de monoxyde de carbone. Ceci concerne uniquement les appareils qui sont notés 4 ou 5 étoiles par ce label.

Pour ceux qui remettraient en fonction des appareils "ancienne génération" ou qui se servent de poêles ne bénéficiant d'aucun label, il suffit de garder une vigilance accrue, dès l'installation. Seuls des professionnels qualifiés peuvent garantir la conformité des appareils aux normes de sécurité et aux impératifs de santé actuels. Ils sont à même de vous dire si vous avez une ventilation suffisante, une condition indispensable pour que le monoxyde de carbone ne s'accumule pas.

Prévenir le monoxyde de carbone, une question d'entretien

L'entretien et le contrôle d'une installation de chauffage au bois sont capitaux. Ceci signifie d'avoir les bons gestes au quotidien et de s'en remettre aux professionnels, régulièrement.

Il s'agit de respecter les consignes d'alimentation, de mise en service et de réglages, s'il y a lieu, quotidiennement. Question de bon sens, il ne faut utiliser que du bois parfaitement sec, stocké dans des conditions idéales. Les gestes simples passent aussi par une aération fréquente de la maison, même en hiver. Quelques minutes suffisent à renouveler l'air.

Enfin, une vérification annuelle des installations par un chauffagiste agrée est indispensable ainsi que le ramonage des conduits et de la cheminée. A noter : quand, il fait très froid, il faut redoubler de vigilance puisque les appareils fonctionnent à fond et vérifier que les conduits ne sont pas obstrués.

Décrivez votre projet
et recevez des devis gratuits
Votre devis Poêles

        
TOUS LES CONTENUS DE A À Z
INSTALLATION ET UTILISATION
ENTRETIEN ET MAINTENANCE POÊLE 1. Poêle à bois et problème de fumée 2. Poêle à bois et problème de tirage 3. Poêle à bois : prévenir les intoxications au monoxyde de carbone

POÊLE À BOIS : PRÉVENIR LES INTOXICATIONS AU MONOXYDE DE CARBONE
Les avis et commentaires

ANNUAIRE DES PROFESSIONNELS DE FRANCE
nord pas de calais picardie champagne ardenne lorraine alsace franche comte bourgogne ile de france haute normandie basse normandie bretagne pays de la loire poitou charente centre aquitaine limousin auvergne rhone alpes provence alpes cote d azur corse languedoc roussillon midi pyrenees

DOSSIERS

GALERIES PHOTOS

PRODUITS