Résistance thermique (valeur R) d’un isolant

Avant d’effectuer des travaux d’isolation, il est d’abord nécessaire de calculer la résistance thermique (valeur R) de l’isolant à utiliser. En effet, cette valeur va vous assurer un niveau de performance énergétique pour votre habitation. Voici toutes les informations à retenir à propos de la résistance thermique (valeur R) d’un isolant.

Qu’est-ce la résistance thermique 'R' d’un isolant ?

La résistance thermique d’un isolant fait partie des critères à prendre en compte pour évaluer la performance future de votre isolation. Celle-ci dépend en effet de l’épaisseur et de la conductivité (lambda) de l’isolant, ce qui explique tout l’intérêt de la calculer préalablement.

Contrairement aux métaux, les isolants ne doivent pas transmettre la chaleur, ni le froid, mais ils doivent leur opposer une bonne résistance.

Plus la valeur R d’un isolant est élevée, plus il dispose donc de bonnes capacités d’isolation. Si l’épaisseur est exprimée en millimètre, la conductivité thermique ou lambda l’est en W (m.K). Cette conductivité thermique désigne la quantité de chaleur pouvant être transférée dans un matériau, ici, l’isolant, en un temps déterminé. Plus cette valeur λ est petite, plus le matériau est isolant.

Comment évaluer la valeur R d’un isolant ?

Pour faire le calcul de la résistance thermique d’un matériau isolant, il vous suffit d’utiliser la formule : R = e/λ.

Exemples :

  • Si vous avez un isolant de 250 mm d’épaisseur, et qu’il dispose d’une conductivité de 0,040 W/(m.K), sa résistance thermique est donc égale à 6,25 min 2 s. K/W.
  • Pour un autre isolant de même épaisseur de 250 mm, mais d’une conductivité thermique lambda de 0,032 W/(m.K), la résistance thermique est de 7, 81 m2.K/W.

Même si deux isolants ont ainsi la même épaisseur, ils n’ont pas forcément la même résistance thermique. C’est pourquoi vous devez d’abord vous baser sur la performance d’un isolant avant de le choisir pour isoler la toiture, les murs ou les sols de votre maison.

Décrivez votre projet et recevez des devis gratuits Votre devis Isolation

Quelles sont les valeurs R optimales des isolants ?

À titre indicatif, voici la conductivité thermique lambda des principaux isolants existants actuellement.

Principaux isolants actuels Conductivité thermique lambda (λ) en W/m.k
Laine de roche 0,032 à 0,040
Laine de verre 0,030 à 0,040
Verre cellulaire 0,042 à 0,050
Liège 0,038 à 0,040
Textiles recyclés 0,039 à 0,042
Laine de coton 0,039 à 0,042
Ouate de cellulose 0,038 à 0,040
Laine de lin 0,037 à 0,041
Laine de mouton 0,039 à 0,042
Fibre de bois 0,036 à 0,060
Polyuréthane 0,021 à 0,028
Plumes de canard 0,040 à 0,042
Polystyrène (PSE) 0,030 à 0,038
Polystyrène XPS 0,029 à 0,035
Laine de chanvre 0,041 à 0,044

Pour déterminer quelle valeur R est nécessaire pour isoler une toiture, basez-vous sur les données de ce tableau afin d’effectuer le calcul expliqué en seconde partie d’article.

Facebook Twitter LinkedIn Pinterest Mail Commentaire

Tous les contenus de A à Z Isolation de la maison
Qualités bon isolant
  1. Résistance thermique (valeur R) d’un isolant

Résistance thermique (valeur R) d’un isolant Les avis et commentaires