L’immobilier virtuel : une pratique en plein essor

Dans l’univers cryptographique, une tendance émerge : l’immobilier virtuel. Et si l’achat de terrains virtuels peut paraître absurde au premier abord, l’immobilier numérique crée de plus en plus d’enthousiasme et semble avoir un bel avenir devant lui. Suivez le guide pour savoir, étape par étape, comment acquérir un terrain virtuel et en tirer profit.

Le Métavers à l’origine de l’essor de l’immobilier virtuel

Pour comprendre les rouages de l’immobilier numérique, il est essentiel de revenir à l’origine, avec l’émergence du Métavers, c’est-à-dire un monde virtuel fictif, un notion récente qui émerge petit à petit. Il s’agit en réalité de plusieurs mondes virtuels, perçus en réalité augmenté, puisque le Métavers est décrit comme l’ensemble des mondes connectés à internet.

Avec l’essor du concept de monde virtuel, l’immobilier numérique a également vu le jour et est désormais un actif prisé au même titre que l’immobilier tangible et palpable dans notre dimension physique.
Ces actifs ne sont pas plus sorciers que les produits boursiers qui ne sont pas des produits palpables. Que vous souhaitiez acquérir un bien immobilier virtuel ou investir en bourse, il est nécessaire de bien se renseigner au sujet du produit que vous visez et de prendre en compte tous les paramètres possibles, voire de solliciter un courtier qui fera l’intermédiaire entre vous et l’entité qui propose le produit financier qui vous intéresse. Cela vous apporte une sécurité supplémentaire pour bien réussir votre investissement.

Un succès grandissant et des ventes à des prix records

Si l’immobilier virtuel fait parler de lui, c’est parce qu’à peine éclos, le Métavers a déjà connu des ventes pour des prix faramineux qui laissent penser que ce secteur a encore de beaux jours devant lui. A titre d’exemple, des investisseurs ont déboursé 2,4 millions de dollars pour un achat immobilier virtuel sur la plateforme Decentraland, et 4,3 millions de dollars pour un terrain situé sur la plateforme The Sandbox. Le Métavers a fait l’objet d’un projet d’entreprise de la part de Facebook, ce qui a contribué à démocratiser ce type d’investissement et à susciter un intérêt grandissant auprès du public.

Décrivez votre projet et recevez des devis gratuits Votre devis Investissement immo

Qu’est-ce qu’un terrain virtuel ?

Les terrains virtuels dont il est de plus en plus question dans le monde de l’investissement immobilier appartiennent au Métavers et sont donc intangibles puisqu’il s’agit de terrains numériques, mais ils n’en sont pas moins demandés. Ils prennent en revanche la même forme que les terrains physiques, dans la mesure où ils sont découpés et vendus sous forme de parcelles de terrain. Ils doivent également être achetés avec la monnaie associée au terrain en question.

Notez qu’il est possible de tirer profit de ces terrains virtuels, en organisant des évènements qui seront payants pour les participants, à l’instar de la fête organisée par le rappeur Snoop Dog sur la plateforme de jetons non fongibles du Sandbox, dans l’objectif de reconstruire son manoir réel. Dans ce cas de figure, les participants qui ont payé pour être présents bénéficient d’un laissez-passer qui leur donne accès à l’évènement.
Autre projet possible : créer une galerie d’art virtuelle et louer l’espace aux artistes souhaitant exposer leurs œuvres dans le Métavers pour les faire connaître et les vendre.

Quelles sont les étapes d’acquisition d’un bien immobilier virtuel ?

Pour vous lancer dans l’investissement dans l’immobilier virtuel, commencez par sélectionner une plateforme de réalité virtuelle basée sur la blockchain, qui propose l’acquisition de terrains virtuels, l’organisation d’évènements, etc. Il existe différents mondes virtuels au sein du Métavers, dont les prix des parcelles et leur nombre varie de l’un à l’autre. Chaque monde utilise une monnaie spécifique pour les transactions immobilières.

Rendez-vous donc sur la place de marché de la plateforme sur laquelle vous souhaitez investir, parcourez les différents terrains disponibles, et sélectionnez celui que vous souhaitez acquérir. Il est possible de connaître les terrains virtuels disponibles sur différentes plateformes en utilisant l’OpenSea, qui va recenser les terrains à vendre sur une grande diversité de plateformes. Mais l’avantage de vous rendre sur la place de marché de la plateforme, c’est que vous bénéficiez d’une meilleure visibilité quant à l’environnement direct de votre terrain, vous pouvez apercevoir les zones voisines, etc. Vous consultez ensuite le détail et la description de chaque terrain, et vous pouvez connaître son prix.
Si vous souhaitez l’acheter, vous devez connecter votre portefeuille à votre compte installé sur la plateforme, et vous assurer que vous bénéficiez de suffisamment de monnaie virtuelle. Une fois ces vérifications faites, vous pouvez conclure l’achat en quelques clics seulement : une opération rapide, facile, accessible et intuitive.

Quels sont les risques de l’achat d’immobilier virtuel ?

Si le marché immobilier virtuel est encore confidentiel, il n’a pour l’instant connu que la hausse, les biens ne cessent de prendre de la valeur et les investisseurs sont de plus en plus nombreux.
Si l’acquisition et l’utilisation sont on ne peut plus faciles sur les plateformes du Métavers, il est cependant nécessaire de ne pas investir plus que ce que l’on peut se permettre, car aucun garde-fou ne limite les montants investis ou ne contrôle la part investie eu égard à vos niveaux de revenus ou aux dettes que vous avez déjà engagées. Pour éviter le surendettement et réaliser une opération fiable, il est donc nécessaire de s’entourer d’un courtier sensibilisé aux produits en bourse, qui connaît les rouages et peut vous guider dans votre projet.

Enfin, il est difficile à l’heure qu’il est de savoir quelle sera la valeur des terrains acquis dans le Métavers à l’avenir, comme pour tout investissement immobilier. Si la tendance est à la hausse et qu’il y a fort à parier que les terrains acquis aujourd’hui vont générer des plus-values importantes à l’avenir, ce type d’acquisition comporte une part de risque et demeure une opération spéculative dont personne ne peut prédire précisément l’évolution à court, moyen ou long termes.

Facebook Twitter LinkedIn Pinterest Mail Commentaire


L’immobilier virtuel : une pratique en plein essor Les avis et commentaires