Entretien des parties communes d'une copropriété

L'entretien des parties communes s'attache à maintenir la bonne conservation des espaces collectifs de la copropriété. Qui mène cet entretien ? Quels sont les espaces entretenus et comment ? Qui paye les petits et gros travaux d'entretien ? Les réponses à toutes ces questions, à suivre dans cet article.

Parties communes en copropriété, quoi entretenir ?

On appelle "parties communes" les espaces d'un immeuble de copropriété dont l'usage est partagé entre tous les copropriétaires. Des interventions de maintenance auront donc lieu dans chacun de ces espaces.

Entretien :

  • des sols de la copropriété
  • des espaces collectifs extérieurs (les cours, les parcs ou encore les jardins),
  • des voies d'accès de l'immeuble
  • des gros œuvres du bâtiment (les murs, les toitures, etc.),
  • des éléments d'équipements collectifs (les ascenseurs, la chaudière collective, etc.),
  • des gaines et têtes de cheminée (s'il y en existe une),
  • des diverses canalisations,
  • des réseaux d'eau et d'électricité.

Qui réalise l'entretien des parties communes d'une copropriété ?

La gestion des parties communes d'une copropriété fait partie des missions de son syndic. Ce dernier a donc la charge de veiller à l'entretien des espaces communs, afin de maintenir la bonne conservation de l'immeuble.

Mais si certains petits travaux sont laissés à l'initiative du syndicat, les plus lourds devront faire l'objet d'un vote en assemblée générale.

  • L'entretien quotidien des espaces ne requiert pas l'obtention d'une autorisation des copropriétaires. Exemple : le remplacement d'une ampoule grillée.
  • Mais si l'intervention sort du cadre de ce genre de petites réparations, l'assemblée générale doit être consultée. Exemple : une réfection de toiture.

Décrivez votre projet
et recevez des devis gratuits
Votre devis Travaux et charges

Entretien des parties communes, qui paye ?

L'entretien des parties communes reste à la charge des propriétaires-occupants, mais aussi des locataires de l'immeuble.

Chacun a donc l'obligation de participer aux frais d'entretien qu'il règle via des charges mensuelles ou trimestrielles.
Ce sont les charges générales (entretien et administration des parties communes) et les charges spéciales (maintenance des équipements collectifs).

La hauteur de ces charges est ici proportionnelle aux tantièmes occupés par les habitants. Les tantièmes sont calculés en fonction :

  • des aménagements de l'appartement occupé,
  • de sa superficie
  • de sa situation dans l'immeuble (étage, orientation, vue ...)
  • des équipements collectifs dont il dispose (ascenseur, jardin, terrasse ...).
        
TOUS LES CONTENUS DE A À Z
ENTRETIEN D’UNE COPROPRIÉTÉ
ENTRETIEN DES PARTIES COMMUNES D'UNE COPROPRIÉTÉ
Les avis et commentaires
  • Bonjour
    On m'interdit d'accéder au toit terrasse pour contrôler l'étanchéité de celui ci comme état des lieu de mon nouvel habitat et pour pouvoir poser mes isolants pour l’hiver en étant sur qu'ils ne se retrouvent pas imbibé d'eau. Quels sont mes droits ?

    hountsi - Le 31/10/18 à 22h58

VOIR TOUS LES COMMENTAIRES
ENTRETIEN DES PARTIES COMMUNES D'UNE COPROPRIÉTÉ
ANNUAIRE DES PROFESSIONNELS DE FRANCE
nord pas de calais picardie champagne ardenne lorraine alsace franche comte bourgogne ile de france haute normandie basse normandie bretagne pays de la loire poitou charente centre aquitaine limousin auvergne rhone alpes provence alpes cote d azur corse languedoc roussillon midi pyrenees

DOSSIERS

GALERIES PHOTOS

PRODUITS