Comment découper des tuiles ?

Que ce soit pour poser une toiture complète ou pour réparer une partie de toit, il est souvent nécessaire de couper certaines tuiles. Comment procéder pour réussir une coupe nette et sans bavure ? Quel outil est le plus performant ? Et quelles sont les précautions à prendre ?

Comment découper une tuile ?

La manière de découper une tuile dépend du matériau avec lequel elle est fabriquée et de sa forme : 

  • Une tuile en terre cuite ou en béton se coupe comme un carrelage avec une pince à gruger ou une meuleuse d’angle ou une machine de découpe électrique ou manuelle.
  • Une tuile en ardoise se coupe avec quasiment les mêmes outils électriques ainsi qu’avec des outils plus spécifiques à l’ardoise. 
  • La forme de la tuile. Une tuile plate ou une tuile mécanique peuvent se couper avec une carrelette manuelle ou électrique comme pour un carrelage. Mais cet outillage n’est pas adapté à la tuile canal qui nécessite une meuleuse d’angle.

Avec quels outils peut-on couper une tuile ?

Pour réussir une coupe franche d'une tuile, il faut utiliser l’outil adapté au matériau qui compose la tuile, à sa forme et à son épaisseur. Parmi les différents outils de coupe, le choix de l’un ou de l’autre dépend ensuite du nombre de tuiles que vous avez à couper. Pour quelques tuiles un outil manuel suffit mais si vous avez tout un toit à couvrir, investir dans un outillage électrique est plus intéressant. D’autant qu’une meuleuse ou une carrelette peuvent toujours servir pour d’autres travaux.

Les outils pour couper les tuiles en terre cuite ou en béton

  • La pince à tuile grugeoir pour tuile en terre cuite ou en béton. Cette pince en acier trempé permet de réaliser des découpes précises en rognant petit à petit la tuile. Elle est idéale pour réussir une découpe ronde ou pour couper quelques de tuiles.
  • Le coupe tuile manuel pour tuile en terre cuite ou en béton. Simple d’utilisation, il suffit de placer la tuile entre les mâchoires et d’actionner le levier. Il peut s’employer au sol ou directement sur le toit en l’accrochant aux liteaux. Autre avantage, la coupe ne fait quasiment pas de poussière.
  • La meuleuse d’angle ou disqueuse. Elle s’utilise avec un disque spécialement conçu pour la coupe de tuile ou un disque diamanté multi matériaux. Attention de choisir un disque de bonne qualité. Un disque à petit prix peut rapidement s’altérer. Son principal inconvénient est la poussière que génère l’utilisation de la meuleuse.
  • La scie à eau électrique. Les tuiles plates et certaines tuiles mécaniques peuvent se couper avec la carrelette ou scie à eau utilisée pour les carrelages. La base du disque baignant dans un bac rempli d’eau, la coupe génère très peu de poussière et le disque étant refroidi, il s’use moins vite. De plus, l’utilisation du guide permet une coupe nette et rectiligne. Comme pour la meuleuse, le disque doit être adapté à la coupe de tuiles en terre cuite ou en béton.

Les outils pour couper les tuiles en ardoise

  • L’enclume et le marteau d’ardoisier. Ce sont les outils traditionnels de l’ardoisier mais leur utilisation demande un vrai savoir-faire…
  • La pince à découper l’ardoise. Elle permet de couper des ardoises sans effritement jusqu’à 7 mm d’épaisseur. Elle s’utilise comme une paire de ciseaux.
  • Le coupe ardoise. Il se compose d’un plateau de coupe gradué et d’un chariot de coupe sur roulement équipé d’une molette. Il peut s’utiliser au sol ou directement sur le toit en l’accrochant aux liteaux.
  • La guillotine à ardoise. Elle se compose d’un plateau de coupe et d’une lame actionnée grâce à un levier pour une coupe nette et sans effort. Elle peut aussi s’accrocher aux liteaux.
  • La meuleuse d’angle et la scie à eau électrique. Les avantages et inconvénients de ces outils pour couper des ardoises sont les mêmes que pour la coupe de tuiles en terre cuite ou en béton.

Comment réussir la découpe de tuiles ?

Comment découper une tuile sans la casser ou sans faire d’erreur de mesures ?
Il est important de suivre le mode d’emploi de l’outil que vous allez utiliser et de ne pas agir dans la précipitation. Si vous ne connaissez pas l’outil, prenez le temps de vous familiariser avec ses différentes fonctions.
Prenez des mesures précises et vérifiez-les.

Comment percer une tuile ?

Pour percer une tuile vous aurez besoin d’une perceuse électrique munie d’un foret adapté au matériau à percer (mèche pour tuile, pour béton ou éventuellement carrelage).

  • Marquez au feutre l’endroit à percer ;
  • fixez bien la tuile sur une surface plane et stable à l’aide serres joint ;
  • pour une tuile en terre cuite ou en béton, commencez à percer à vitesse modérée et augmentez au fur et à mesure que le perçage se fait ; pour percer une ardoise, régler la perceuse sur sa vitesse la plus élevée.
  • attention de bien tenir la perceuse droite pour que le trou soit droit ;
  • lorsque la tuile est percée, retirez le foret sans arrêter la perceuse.

Pour éviter que le foret et la tuile chauffent, mouillez la zone à percer et vaporisez un peu d’eau au-dessus du trou de perçage en cours de travail.

Coupe de tuiles : comment se protéger de la poussière ?

L’utilisation d’outils de coupe électrique pour découper des tuiles génère de la poussière. L’exposition à cette poussière est néfaste pour la santé. Les couvreurs s’équipent en conséquence pour se protéger. Même si vous n’avez que quelques tuiles à couper protégez-vous pour éviter des irritations des voies respiratoires. Portez toujours un masque anti-poussières fines à ventilation libre de type FFP2 en papier ou cartonné. N’oubliez pas de le changer régulièrement.

Pensez également à protéger vos mains, votre visage et vos yeux. Le port d’habits épais et couvrants, de gants adaptés et de lunettes de protection sont nécessaires pour limiter les risques d’accidents. Pensez également aux protections auditives lorsque vous utilisez des outils électriques.

Facebook Twitter LinkedIn Pinterest Mail Commentaire

Comment découper des tuiles ? Les avis et commentaires