Fouilles remplies d’eau, que faire ?

Comme tous les travaux s’effectuant à l’extérieur, le creusement des fouilles de votre maison est tributaire du temps. En peu de temps, un gros orage peut remplir les fouilles d’eau. Peut-on malgré tout couler les fondations ? Faut-il au contraire vider l’eau et nettoyer le chantier ? Et que faire s’il neige ou s’il gèle ?

Fouilles remplies d’eau, que faire ?

Fouilles remplies d’eau, que faire ?  © DR

Les recommandations du DTU 13.11

Le DTU (Document Technique Unique) 13.11est très explicite sur ce sujet : « Fouilles en présence d'eau : Les fondations ne sont exécutées qu'après assainissement du fond de fouille ; cet assainissement est réalisé par des moyens appropriés : épuisement, drainage, ... »
Il ne faut donc pas couler de fondation si les fouilles sont remplies d’eau. Elles doivent être assainies soit par épuisement, c’est-à-dire par pompage soit par drainage.

Un sol est composé d’éléments solides, d’eau et d’air. La présence de plus ou moins d’eau dans le sol agit directement sur le comportement mécanique de celui-ci. Selon sa composition et son degré de perméabilité, un sol mouillé ou détrempé va se comporter différemment d’un sol sec.

Pourquoi faut-il enlever l’eau stagnant dans des fouilles ?

Les fouilles reçoivent les fondations qui vont assurer la stabilité du bâtiment. Elles doivent donc être saines et le fond de fouilles horizontal.
Un orage, de la grêle et même de la neige peuvent détériorer les fouilles :

  • Bords des fouilles ou des talus entourant les fouilles qui s’écroulent. La terre en tombant va fausser les dimensions des fouilles et créer des bosses et des trous.
  • Boues qui déstabilisent le fond de fouille. La terre n’est plus compacte.

Dans tous les cas, il faut évacuer l’eau, nettoyer et requalibrer les bords et le fond des fouilles.

Décrivez votre projet
et recevez des devis gratuits
Votre devis Fondations et maçonnerie

Comment éliminer l’eau dans une fouille ?

Lorsque l’arrivée d’eau est ponctuelle, c’est-à-dire suite à de grosses pluies, il est possible de la pomper ou de la drainer. Même si c’est parfois spectaculaire avec des fouilles totalement remplie d’eau…
Pour faciliter le pompage, il peut être judicieux de réaliser un puisard au fond des fouilles. L’eau va s’écouler naturellement dans le trou où elle sera pompée.
Pour éviter que les eaux de ruissellement ne tombent dans les fouilles, la réalisation de rigoles autour des talus permettra son évacuation loin des excavations.

Lorsque l’arrivée d’eau résulte de la présence de sources, celles-ci même les plus petites, doivent être captées et détournée loin des fouilles et des futures fondations et murs de la maison. Il est important de les éliminer car à la longue, elles peuvent amener de l’humidité ou déstabiliser la construction.

Lorsque le niveau de la nappe phréatique est supérieur à celui du fond de fouille, il faut abaisser le niveau de la nappe et prendre toutes les mesures nécessaires afin que cette eau ne vienne pas déstabiliser le bâtiment.
Selon la hauteur de la nappe, ces travaux de pompage et d’assèchement peuvent être importants et couteux.

Que faire lorsque de l’eau gelée tapisse le fond de fouille ?

Dans ce cas, le DTU (Document Technique Unique) 13.11est aussi très explicite : « Précautions concernant le gel : Si le fond de fouille est inondé et gelé ou présente des flaques d'eau transformées en glace, le bétonnage n'est fait qu'après dégel ou destruction complète de la glace, décapage et nettoiement du terrain affecté par le gel. »

Si le béton est coulé au-dessus d’eau gelée, celle-ci en dégelant va créer des poches de moindre résistance et fragiliser les fondations.
D’une manière générale un béton de fondation ou autre ne doit jamais être coulé lorsqu’il gèle.

Bon à savoir : Lorsque la température descend en dessous de 5°C pendant plusieurs jours consécutifs, couler un béton devient problématique. Le froid et le gel affectent de manière irréversible les qualités du béton. Un béton qui gèle avant sa prise perd 40 à 50% de sa résistance. L’ajout d’adjuvants ou certains bétons spéciaux peuvent néanmoins être coulés par des températures allant jusqu’à – 10°. Mais il faut l’empêcher de geler avant que la prise ne débute.

En savoir plus sur les types de fondations en fonction de la nature du sol.

        
TOUS LES CONTENUS DE A À Z
FOUILLES ET FONDATIONS

FOUILLES REMPLIES D’EAU, QUE FAIRE ?
Les avis et commentaires

ANNUAIRE DES PROFESSIONNELS DE FRANCE
nord pas de calais picardie champagne ardenne lorraine alsace franche comte bourgogne ile de france haute normandie basse normandie bretagne pays de la loire poitou charente centre aquitaine limousin auvergne rhone alpes provence alpes cote d azur corse languedoc roussillon midi pyrenees

DOSSIERS

GALERIES PHOTOS

PRODUITS