10 conseils pour bien choisir sa cuisine

Choisir sa nouvelle cuisine est à la fois passionnant et stressant… C’est, en effet, un investissement qui peut être conséquent et vous allez évoluer dans votre future pendant plusieurs années. Autant ne pas faire d’erreur ! Voici 10 conseils pour vous aider à acheter votre cuisine plus sereinement.

1 - Cuisine en kit, prête à monter ou clé en main : quelle est la meilleure solution ?

Tout dépend de votre budget et, plus encore, de votre implication dans le projet.

Si votre budget cuisine est limité, la cuisine en kit est une option séduisante. Mais saurez-vous monter chaque placard, chaque tiroir et les installer ? Sans compter le plan de travail lourd et difficile à manipuler… Avant de vous lancer dans un tel projet, prenez le temps de la réflexion. Allez voir les tutoriels mis en ligne par les enseignes qui vendent des cuisines en kit ou des particuliers afin de vous rendre compte du travail que cela représente.

La cuisine prête à monter avec ses placards déjà construits peut être un bon compromis. Une bonne part du travail est déjà réalisée et les placards, montés en usine, sont de meilleure qualité. Le montage est plus rapide et plus facile.

Si vous n’avez ni le temps, ni l’envie de vous impliquer et le budget nécessaire, n’hésitez pas : optez pour la cuisine clé en main. Le professionnel s’occupera du chantier dans sa totalité et vous n’aurez pas à lever le petit doigt !

2 - Quel est le meilleur endroit où acheter sa cuisine ?

Celui où vous avez envie d’aller et où vous rencontrerez un interlocuteur qui saura répondre à vos demandes.  

Si vous souhaitez une cuisine luxueuse et sur mesure, adressez-vous à un cuisiniste haut de gamme ou un artisan. Le coût sera élevé mais vous bénéficierez d’un service personnalisé.

Chez un cuisiniste vous allez généralement payer plus chère que dans une grande enseigne de meuble ou de bricolage sauf si vous choisissez un cuisiniste spécialisé dans les cuisines d’entrée de gamme. Dans tous ces magasins, pour moins de 5 000 €, vous disposerez d’une cuisine standard d’un rapport qualité-prix correct. Mais attention, la livraison et la pose ne sont pas comprises.

Plus vous augmenterez votre budget, plus vous aurez le choix quant à la qualité des matériaux, au style et à l’ergonomie de la cuisine.

La cuisine la plus abordable est la cuisine en kit. Vous la trouverez  dans les grandes enseignes de meubles ou de bricolage ainsi que sur internet. Quelques enseignes proposent des ventes de cuisines exclusivement sur internet.  

Décrivez votre projet et recevez des devis gratuits Votre devis Choisir sa cuisine

3 - Cuisine équipée ou cuisine aménagée ?

La cuisine équipée comprend non seulement les meubles mais aussi l’électroménager de base (four, hotte, micro-onde, lave-vaisselle, réfrigérateur). Ces appareils sont généralement intégrés ou encastrés dans la cuisine.

La cuisine aménagée ne comprend que les meubles (placards, tiroirs, plan de travail, évier et robinetterie).

La cuisine équipée est donc plus onéreuse que la cuisine aménagée. Ne l’oubliez pas lorsque vous comparez des devis…

Quant à savoir si vous devez préférer l’une à l’autre…Si vous souhaitez que les appareils soient vraiment intégrés aux meubles, choisissez la cuisine intégrée. Mais si votre électroménager est en bon état, faut-il le changer ?

4 - Le triangle d’activité, pourquoi est-ce important ?

Au détour d’un catalogue de cuisine vous avez découvert ce fameux triangle d’activité et vous en avez même un dans votre vieille cuisine !

Définir le triangle d’activité d'une cuisine est le B.A.BA. d'une implantation réussie.

Dans toute cuisine les activités s’organisent autour de 3 fonctions :

  • Chauffer avec le four et la plaque de cuisson ;
  • Refroidir avec le réfrigérateur / congélateur ;
  • Laver avec l’évier et le lave-vaisselle.

Vous devez pouvoir circuler entre ces trois pôles facilement, sans rencontrer d’obstacle. Ils doivent être placés proches les uns des autres pour vous éviter des déplacements inutiles.

5 - Achat d’une cuisine : l’importance du métré

Le métré consiste à prendre les mesures de la pièce où sera installée votre nouvelle cuisine : la longueur, la largeur, la hauteur, les décrochements éventuels, l’emplacement des réseaux (eau, gaz, électricité).

Attention, les côtes doivent être relevées au millimètre pour que les meubles et le plan de travail s’insèrent sans problème. Le métré sert à valider les plans.

La majorité des vendeurs de cuisine, proposent de faire réaliser le métré par un professionnel. Même si cette option est payante, elle est vivement conseillée afin d’éviter des déconvenues lors de l’installation des meubles et du plan de travail. Seul un professionnel peut vérifier l’équerrage des angles et l’aplomb des murs.

6 - Comment comprendre le prix d’une cuisine ?

Lorsque vous regardez le catalogue, le prix de la cuisine correspond à votre budget mais lorsque vous recevez le devis, les chiffres sont souvent bien plus élevés ! Pourquoi cette différence ?

Le coût d’une cuisine dépend de plusieurs paramètres :

  • Les dimensions de la cuisine. Le budget est proportionnel au nombre de meubles.
  • Le type de meubles. Les meubles tiroirs et casseroliers sont plus onéreux que de simples placards mais ils sont tellement plus pratiques.
  • Les matériaux. Certains matériaux sont plus chers que d’autres.
  • La composition de la cuisine. La cuisine intégrée, comprenant l’électroménager, est plus chère que la cuisine aménagée. L’électroménager représente 25 à 30 % du coût total d’une cuisine.
  • La pose. Selon la complexité du projet, la pose représente 5 à 10 % du prix total d’une cuisine.

Les prix indiqués dans les catalogues ne sont que des exemples appliqués à de plans types qui correspondent rarement à la réalité de votre cuisine.

7 - Achat d’une cuisine : ne rien oublier dans son budget

Rénover sa cuisine ce n’est pas seulement acheter de nouveaux meubles.

Dans votre budget n’oubliez pas :

Ces différents postes peuvent rapidement faire monter la facture finale surtout si votre habitation est ancienne et que vous devez faire appel à des professionnels. Mais ne négligez pas votre sécurité et celle de vos proches, notamment en ce qui concerne les normes en matière d’électricité et de gaz.

Ces travaux sont une bonne occasion pour repenser l’ergonomie et la sécurité de votre cuisine.

8 - Achat d’une cuisine : comment bien lire un devis ?

Avant la signature du bon de commande, l’établissement du devis est obligatoire. Le SNEC (Syndicat national de l’Equipement de la Cuisine) a établi un document type que ses adhérents se sont engagés à respecter. 

Le devis cuisine doit obligatoirement comporter les mentions suivantes :

  • La date ;
  • Le nom, les coordonnées, les contacts de l’entreprise qui établit le devis ;
  • Le nom et les coordonnées du client ;
  • La nature du projet ;
  • La liste précise et exhaustive des équipements avec leur quantité et le prix unitaire ;
  • Le coût global du projet (HT et TTC) ;
  • Le coût de la pose, si elle est prévue (HT et TTC) ;
  • La durée de validité du devis.

Vous disposez avec ce document de tous les éléments nécessaires pour pouvoir comparer les différents tarifs et réaliser le meilleur choix.

9 - Achat d’une cuisine : les pièges à éviter

L’achat d’une cuisine est un acte important dans la vie de la maisonnée. Soyez donc vigilant…

  • Demandez plusieurs devis. Pour être sûr de faire le meilleur choix possible et bénéficier du meilleur rapport qualité-prix. Demandez au moins 2 devis.
  • Prenez le temps de la réflexion. Votre signature vous engage et le droit de rétractation ne s’applique pas partout.
  • Méfiez-vous des promotions. Elles peuvent effectivement être très intéressantes mais ce peut être aussi de fausses promotions ! Méfiez-vous notamment du prix exceptionnel qui ne s’applique que si vous signez immédiatement le bon de commande…

10 - Achat d’une cuisine : le droit de rétractation n’est pas automatique !

Dans un moment d’enthousiasme vous avez signé un bon de commande pour une cuisine et vous le regrettez… Comment revenir en arrière ? Pouvez-vous vous prévaloir du délai de rétractation ?

Le droit de rétractation ne s’applique que dans 3 cas :

  • la vente à domicile,
  • la vente à distance,
  • l’achat à crédit.

Vous disposez alors de 14 jours pour changer d’avis. En dehors de ces 3 cas, la signature d’un bon de commande vous engage de manière ferme et définitive. La seule solution est de négocier avec le vendeur… Prenez bien le temps de la réflexion avant d’apposer votre paraphe sur un bon de commande.

Facebook Twitter LinkedIn Pinterest Mail Commentaire

10 conseils pour bien choisir sa cuisine Les avis et commentaires

Annuaire des professionnels de France
nord pas de calais picardie champagne ardenne lorraine alsace franche comte bourgogne ile de france haute normandie basse normandie bretagne pays de la loire poitou charente centre aquitaine limousin auvergne rhone alpes provence alpes cote d azur corse languedoc roussillon midi pyrenees

dossiers

galeries photos

produits