Isolation des sols et planchers

L’isolation des sols et des planchers n’est généralement pas la priorité en matière d’isolation. Pourtant, ces travaux assez peu onéreux offrent la possibilité d’une économie entre 7 et 10 % sur la facture énergétique. Voici quelques explications sur la meilleure façon d’isoler ses sols selon la configuration de son habitat.

Pourquoi isoler les sols et les planchers ?

Le revêtement des sols (parquet, moquette, carrelage...) fait déjà office d’isolant mais il n’est pas suffisant pour compenser les 7 à 10 % des déperditions énergétiques qui peuvent être dues à des planchers mal isolés.

L’isolation des sols n’est pas prioritaire par rapport à l’isolation des toitures ou celle des murs qui sont responsables des plus grosses pertes de chaleur. Mais les techniques faciles à réaliser et le coût relativement faible font que l’isolation des sols est un investissement intéressant et rapidement rentabilisé.

Le principal intérêt d’un plancher bien isolé et de faire des économies sur sa facture énergétique et d’éviter la sensation de sol froid. Mais il peut également être intéressant d’améliorer les capacités d’isolation phonique et d’isolation contre le feu. Cette dernière étant d’ailleurs obligatoire dans le cas d’un plancher flottant.

Pour isoler contre le feu, il suffit simplement de mettre en place, sous le plancher, une couche fine d’un composant résistant au feu.

Pour l’isolation acoustique, il faut ajouter une couche de matériau imperméable, absorbant ou réfléchissant aux ondes sonores.

Quelles sont les techniques d’isolation des sols et planchers ?

Les matériaux isolants utilisés pour l’isolation des sols et des planchers peuvent être naturels ou synthétiques. Ils sont généralement utilisés sous forme de rouleaux ou de plaques.

Les techniques d’isolation des sols varient selon que le plancher se situe au-dessus :

  • d’un terre-plein
  • d’un vide sanitaire (accessible ou non)
  • d’une pièce non chauffée

Lorsque le sol ou le plancher est posé sur un terre-plein :

Dans ce cadre-là, l’idéal est d’effectuer l’isolation au moment de la construction. On place alors un film protecteur puis un isolant thermique directement sur la couche de gravier et de sable appelée « hérisson ». On peut y ajouter un pare-vapeur avant de couler la dalle en béton. L’isolant peut atteindre les 30 cm d’épaisseur. Plus il est épais, plus son pouvoir isolant est fort.

Si la dalle a déjà été coulée sans la mise en place d’un isolant en dessous, on peut poser ce dernier par-dessus en insérant un film étanche entre les deux. Mais cette solution est moins efficace que la précédente car elle ne permet pas d’éviter les ponts thermiques.

Lorsque le sol est situé au-dessus d’un vide sanitaire :

Le rôle du vide sanitaire est de permettre la ventilation de la construction. Il est donc impératif de ne pas l’obstruer.

Si le vide sanitaire est accessible, il est conseillé d’isoler le plafond de celui-ci.

Si le vide sanitaire n’est pas accessible, l’isolation se fera au niveau du sol, au-dessus de la dalle en béton.

Lorsque le sol est situé au-dessus d’une pièce non chauffée :

Lors de l’isolation d’un sol situé au-dessus d’une pièce non chauffée telle qu’un garage ou une cave, il est nécessaire d’isoler également le plafond de la pièce du bas. On utilisera une ou deux couches de panneaux isolants que l’on fixera par collage ou vissage. Plusieurs matériaux sont envisageables mais le polystyrène est généralement bien adapté à ce type d’isolation.

Décrivez votre projet
et recevez des devis gratuits
Votre devis Isolation

Quels sont les avantages d’une isolation des sols et des planchers ?

  • bonne rentabilité car facile à effectuer et peu onéreuse
  • plus de sensation de sol froid
  • évite les remontées d’humidité du vide sanitaire
  • peut être l’occasion d’installer un plancher chauffant

Quel est le prix d’une isolation des sols et des planchers ?

Le coût d’isolation des sols et des planchers varie selon les matériaux utilisés. Les isolants vont de 2,40 € le m² pour les moins chers tels que du polyester expansé d’une épaisseur de 20 mm à 20 € le m² pour du polyuréthane épais, par exemple. Il faut donc compter une moyenne de 10 € le m² auxquels s’ajoutent les frais d’installation si vous le faites faire par un professionnel.

Ces tarifs relativement abordables et le fait qu’elle permette une économie énergétique allant jusqu’à 10 % font de l’isolation des sols un investissement généralement rentabilisé en quelques années.

        
TOUS LES CONTENUS DE A À Z
ISOLATION DES MURS ET SOLS

ISOLATION DES SOLS ET PLANCHERS
Les avis et commentaires

ANNUAIRE DES SPÉCIALISTES DE L'ISOLATION DE FRANCE
nord pas de calais picardie champagne ardenne lorraine alsace franche comte bourgogne ile de france haute normandie basse normandie bretagne pays de la loire poitou charente centre aquitaine limousin auvergne rhone alpes provence alpes cote d azur corse languedoc roussillon midi pyrenees

DOSSIERS

GALERIES PHOTOS

PRODUITS