Arroser la pelouse sans gaspiller d’eau

Il est bien plus facile d’ouvrir un robinet que d’aller chercher ce précieux liquide à un puit ou une source. Alors que nous avons la chance de pouvoir utiliser cet « or bleu » pour notre confort et pas seulement pour notre survie, ne la gaspillons pas. Apprenez à arroser votre pelouse sans gaspiller d’eau.

Arroser la pelouse sans gaspiller d’eau

Arroser la pelouse sans gaspiller d’eau  © mjaud - Fotolia.com

Choisir le gazon en fonction de votre terre et de votre climat

Selon la qualité de votre sol et la région où vous habitez, les besoins en eau de votre gazon sont différents :

  • Un terrain lourd et argileux va garder l’eau alors qu’une terre sableuse va rapidement se dessécher. De même, un terrain pauvre vous donnera un gazon bien moins résistant au manque d’eau. Choisissez vos semences en conséquence.
  • Le climat de type méditerranéen aux étés chauds et secs demande un gazon particulièrement sobre. Le climat océanique, caractérisé par des hivers doux et pluvieux et des étés frais relativement humides, laisse un choix plus important de graminées. Sans oublier que plus vous vous éloignez de l’océan, plus le climat devient continental donc plus chaud et plus froid.

Et surtout, pour économiser l’eau, choisissez de préférence un gazon résistant à la sécheresse.

La bonne fréquence d’arrosage pour ne pas gaspiller d’eau

Deux école s’affrontent : arroser souvent mais peu ou arroser peu mais de manière intensive. Le mieux, se situe sûrement entre les deux, la voie du juste milieu, et doit surtout s’adapter à la qualité de votre sol.
Il est vrai que si vous arrosez trop, les racines n’iront pas chercher l’humidité en profondeur et restant en surface, elles seront plus sensibles à la sécheresse. Mais, les graminées du gazon, n’ont pas de racines qui plongent à plusieurs mètres sous terre. Les racines sont proportionnelles à la longueur des feuilles et restent relativement superficielles. Elles souffrent facilement du manque d’eau.

Alors, observez le degré de sécheresse de votre sol, regardez l’état de votre gazon et adaptez l’arrosage :

  • Surveillez la météo : Evitez d’arroser si la pluie est annoncée.
  • L’eau doit pénétrer en profondeur : L’eau doit atteindre les racines. Ce sont elles qui apportent les nutriments dont l’herbe à besoin.
  • Arroser lentement : L’eau ne doit pas ruisseler sur le sol car elle est alors perdue. Elle ne doit pas non plus former de flaques.
  • Arroser selon votre sol : Sur un sol argileux qui retient l’eau, arrosez 1 fois par semaine. Sur un sol sableux ou pauvre, arrosez 2 à 3 fois par semaines.
  • La quantité d’eau nécessaire : Il est conseillé d’apporter 4 à 5 litres d’eau au m².
  • Privilégiez les engrais de fond : Ces engrais sont moins gourmands en eau que les engrais coup de fouet. Ces derniers seront très bien pour le début du printemps afin de réveiller la pelouse mais ensuite prenez des engrais à libération lente.
  • Ne tondez pas trop bas : Un gazon de 7 à 8 cm de haut retient mieux l’humidité.

Décrivez votre projet
et recevez des devis gratuits
Votre devis Entretien de jardin

Le meilleur moment de la journée pour arroser

Là aussi deux écoles s’opposent : Ceux du matin et ceux du soir !
Quel que soit votre rythme de vie, si vous arrosez le matin, faites-le tôt. L’avantage du matin est que les feuilles auront le temps de sécher dans la journée. Trop d’humidité favorise l’apparition des maladies du gazon.
Si vous arrosez le soir, faites-le de préférence en fin d’après-midi plutôt que tard dans la soirée afin que les feuilles soient sèches avant la nuit.
Mais surtout n’arrosez pas en pleine journée. Jusqu’à 75 % de l’eau va s’évaporer avant même d’avoir touché le sol : Un gaspillage inadmissible…

Faut-il vraiment arroser sa pelouse ?

Une pelouse qui manque d’eau devient brune et jaune, et c’est beaucoup moins joli qu’un tapis bien vert. Elle peut même paraitre morte. Mais le plus souvent, il n’en est rien. Elle entre simplement en dormance : Les feuilles sèchent mais les parties souterraines sont toujours bien vivantes. En moyenne, une pelouse peut survivre jusqu’à 6 semaines en dormance surtout si vous avez choisi des semences résistantes à la sécheresse. Alors, avant de vous précipiter sur le tuyau d’arrosage voyez si cela est vraiment pertinent…

Bon à savoir : Pour savoir si vous avez suffisamment arrosé, disposez quelques récipients à différents endroits de votre pelouse. Lorsque la hauteur d’eau atteint 2.5 cm, la quantité d’eau est correcte.

        
TOUS LES CONTENUS DE A À Z
ARROSAGE

ARROSER LA PELOUSE SANS GASPILLER D’EAU
Les avis et commentaires

ANNUAIRE DES PAYSAGISTES DE FRANCE
nord pas de calais picardie champagne ardenne lorraine alsace franche comte bourgogne ile de france haute normandie basse normandie bretagne pays de la loire poitou charente centre aquitaine limousin auvergne rhone alpes provence alpes cote d azur corse languedoc roussillon midi pyrenees

DOSSIERS

GALERIES PHOTOS

PRODUITS