L'interrupteur minuteur

L’interrupteur minuteur vous le connaissez. C’est lui qui dans la cage d’escalier du vieil immeuble de la tante Adèle s’éteint alors que vous montez les bras chargés de ses courses … C’est lui aussi qui fait un tic-tac tic-tac comme s’il allait exploser dans la seconde ! Et oui, il existe depuis des lustres et il est loin d’être passé de mode. Bien au contraire, réactualisé, il vous rend de grand service jusque dans votre maison particulière.

Comment fonctionne un interrupteur minuteur ?

Le principe en est simple : vous appuyez sur le bouton poussoir ou vous tournez le bouton et la lumière s’allume pour une durée de quelques minutes. Plus besoin d’éteindre, cela se fait automatiquement. Appuyer sur le bouton ou le tourner permet de fermer le circuit électrique et d’allumer l’ampoule tout en faisant démarrer la temporisation.

Pour les systèmes avec un bouton poussoir, la minuterie se règle de quelques secondes à 7 ou 8 minutes. Par contre, les plus simples et les plus vicieux, vous mettent dans le noir complet au bout du temps imparti. Les plus sympa s’éteignent progressivement ou clignotent afin de vous prévenir de l’extinction des feux. Enfin certains, vraiment charmants, transforment les lampes en veilleuses.

Les systèmes avec un bouton à tourner vous permettent souvent de régler le temps d’allumage et peuvent aller jusqu’à 1 heure.

Où installer un interrupteur minuteur ?

Ce type de matériel n’est pas réservé qu’aux lieux publics ou lieux de travail. Dans une maison particulière, il peut tout autant contribuer aux économies d’énergie. Installé dans les lieux de passage, couloir, escalier ou dans un débarras, une cour, il évite que la lumière ne reste allumée par négligence.

L’interrupteur minuteur peut commander plusieurs lampes en même temps. Et plusieurs interrupteurs minuteurs peuvent être installés sur le même circuit : un bouton en bas de l’escalier et un autre en haut, par exemple.

Certains combinent les avantages du télérupteur et de la minuterie. Dans ce cas, lorsque vous appuyez de nouveau sur le bouton poussoir, les lampes s’éteignent avant la fin du temps programmé.

La majorité possède un voyant lumineux, ce qui permet de les repérer facilement lorsque vous vous retrouvez dans le noir.

Décrivez votre projet
et recevez des devis gratuits
Votre devis Éclairage

Comment utiliser un interrupteur minuteur ?

Il est important de bien régler la minuterie. Trop courte, vous risquez de vous retrouver dans le noir de manière intempestive. Trop longue, vous vous ne réalisez plus d’économie mais au contraire vous consommez plus.

A l’extérieur, pour l’éclairage d’une cour, d'un jardin ou d’un débarras, il évite de vérifier si la lumière à bien été éteinte. Dans ce cas, un interrupteur avec une temporisation plus longue que quelques minutes, peut s’avérer plus pratique. Et pour une installation au dehors, pensez à prévoir un interrupteur étanche avec un indice de protection d’au moins 45 (IP 45)

Son utilisation n’est intéressante pour des lieux de passage ou des endroits où vous séjournez brièvement. Dans ces cas, vous pouvez trouver dans le commerce des interrupteurs minuteurs que vous pourrez facilement installer en place et lieux de vos interrupteurs usuels.

Idée à noter : Pour une vingtaine d’Euros, vous pouvez maintenant trouver des culots douilles équipées d’un minuteur. Installé sur la douille existante, vous placez votre ampoule habituelle et tout en continuant d’utiliser vos interrupteurs normaux, vous disposez d’une minuterie.

        
TOUS LES CONTENUS DE A À Z
INTERRUPTEURS ET BRANCHEMENTS

L'INTERRUPTEUR MINUTEUR
Les avis et commentaires

ANNUAIRE DES ÉLECTRICIENS DE FRANCE
nord pas de calais picardie champagne ardenne lorraine alsace franche comte bourgogne ile de france haute normandie basse normandie bretagne pays de la loire poitou charente centre aquitaine limousin auvergne rhone alpes provence alpes cote d azur corse languedoc roussillon midi pyrenees

DOSSIERS

GALERIES PHOTOS

PRODUITS