L'interrupteur à détecteur de mouvement

La lumière qui s’allume automatiquement lorsque vous entrez dans le couloir et, plus fort qui s’éteint lorsque vous sortez du couloir… La nuit, lorsque l’envie pipi devient impérative et qu’il faut quitter la chaleur de la couette, tâtonner jusqu’à l’escalier tout noir… Vous avancez et soudain un éclairage discret balise les marches… Magie ? Non interrupteur à détecteur de mouvement !

Les avantages de l’interrupteur à détecteur de mouvement

L’interrupteur à détecteur de mouvement n’est pas qu’un gadget, il participe pleinement à votre confort. Son principe de fonctionnement est on ne peut plus simple : lorsqu’il détecte votre présence, il ferme le circuit électrique et la lumière s’allume. Lorsqu’il ne vous « sent » plus, il coupe le circuit et la lumière s’éteint. Il peut également servir pour mettre en marche un système de ventilation dans les toilettes ou dans la salle de bain par exemple. Dans certains lieux publics, vous pouvez même en trouver qui actionnent automatiquement la chasse d’eau !

Du fait qu’il réagit à la présence, il est aussi appelé interrupteur automatique.

Comme tous les systèmes d’allumage et d’extinction automatique, il permet de faire des économies d’énergie : plus de lumière qui reste allumée par négligence et une ventilation adéquate au bon moment.

Mais il est également un gage de sécurité : vous ne restez jamais dans le noir à tâtonner pour trouver l’interrupteur. Pour des personnes en perte de mobilité ou d’autonomie, il devient même un élément important pour leur maintien au domicile.

Où installer un interrupteur à détecteur de mouvement ?

Ses emplacements de prédilections sont des endroits de passages ou des lieux sombres:

  • une entrée,
  • un couloir,
  • un escalier,
  • une cave,
  • des sanitaires,
  • etc.

Il peut parfaitement être mis en remplacement d’un interrupteur normal. Certains modèles possèdent d’ailleurs une touche d’allumage manuelle. Vous mettez en marche la lumière en entrant dans une pièce et elle s’éteint toute seule lorsque vous la quittez.

Couplé à des petits spots, il peut aussi assurer un balisage de sécurité la nuit. Ces lumières de faible intensité, installées à environ 30 cm du sol, vous permettent de vous déplacer sans risque et sans pour autant illuminer toute la maison.

Décrivez votre projet
et recevez des devis gratuits
Votre devis Éclairage

Les éléments composant un interrupteur à détecteur de mouvement

Il comporte 3 parties :

  • Le panneau de réglage sur lequel vous pouvez ajuster la sensibilité lumineuse, c’est-à-dire à quel moment l’interrupteur doit fonctionner. Il ne doit en effet déclencher l’allumage d’un luminaire que lorsque l’endroit est sombre. En plein jour, dans un escalier possédant des fenêtres cela n’a aucun intérêt.
    Vous devez également régler la temporisation c’est-à-dire pendant combien de temps, la lumière fonctionne (de quelques secondes à quelques minutes)
  • Le capteur infrarouge. Pour être vraiment efficace, il doit se trouver à au moins 1.20 m du sol et aucun obstacle ne doit couper son champ de détection. En général, celui-ci couvre un angle de 140° et peut atteindre 10m de long.
    Le capteur peut soit couvrir uniquement une zone horizontale (le début d’un couloir par exemple) soit détecter aussi bien horizontalement que verticalement. Dans ce cas, il peut être placé dans un escalier.

  • La plaque de recouvrement qui assure l’esthétisme de l’ensemble.
        
TOUS LES CONTENUS DE A À Z
INTERRUPTEURS ET BRANCHEMENTS

L'INTERRUPTEUR À DÉTECTEUR DE MOUVEMENT
Les avis et commentaires

ANNUAIRE DES ÉLECTRICIENS DE FRANCE
nord pas de calais picardie champagne ardenne lorraine alsace franche comte bourgogne ile de france haute normandie basse normandie bretagne pays de la loire poitou charente centre aquitaine limousin auvergne rhone alpes provence alpes cote d azur corse languedoc roussillon midi pyrenees

DOSSIERS

GALERIES PHOTOS

PRODUITS