Forage d’un puits dans son jardin : prix & travaux

Alors que le prix du mètre cube d’eau potable ne cesse d’augmenter, il est tentant de vouloir creuser un puits dans son jardin pour disposer d’eau gratuitement. La démarche peut effectivement être très intéressante si vous disposez d’eau en sous-sol. Mais quel type de puits creuser ? Quel en est le coût ? Devez-vous demander une autorisation pour forer un puits ?

Puits ou forage : quelle est la différence ?

Dans le langage courant, puits et forage sont souvent confondus. En fait, il faut distinguer le puits traditionnel qui collecte les eaux de surface, du puits artésien et du forage qui vont chercher l’eau jusque dans la nappe phréatique.

  • Le puits traditionnel ou puits creusé. C’est le vieux puits avec sa margelle en pierre et son seau que l’on faisait descendre au bout d’une corde. Il est de faible profondeur et collecte surtout les eaux de surface (sources) et les eaux pluviales grâce à ses parois perméables. Son débit est tributaire des conditions climatiques. En période de grande chaleur, il peut se retrouver à sec.
    Jadis creusé à la main et maçonné avec des pierres, il est aujourd’hui foré à l’aide d’une machine et habillé de buses en béton poreux qui laissent l’eau s’infiltrer. La pompe de surface a remplacé la manivelle et le seau…
  • Le puits ou forage artésien. C’est un forage où l’eau sort spontanément, la nappe phréatique étant sous pression. Même pas besoin de pompe ! Mais il faut généralement descendre très profond (jusqu’à près de 300 m) pour trouver les conditions de pression adéquates. Il faut également être sûr que le niveau de la nappe restera stable avec un renouvellement régulier. Seule une étude approfondie du terrain peut le confirmer. Son débit élevé lui permet de subvenir aux besoins en eau d’une famille tout au long de l’année.
  • Le forage ou puits foncé ou puits à tête filante ou puits instantané. La foreuse va chercher l’eau en profondeur jusque dans la nappe phréatique, une rivière souterraine ou une veine d’eau. Elle peut descendre jusqu’à 100 m ou plus. La technique de forage (par battage, par injection d’eau ou par havage dépend de la nature du sous-sol). L’ouvrage est de faible diamètre (200 à 250 mm). Plus le diamètre du tube est petit, plus la pompe devra être puissante pour faire remonter l’eau.
    Si la profondeur est suffisante, le débit est généralement stable et permet de subvenir aux besoins d’une famille.

Comment choisir entre puits, puits artésien ou forage ?

Le choix se fait en fonction de la nature de votre terrain, de la ressource en eau disponible et de ce que vous souhaitez faire de cette eau. Un simple puits traditionnel suffit le plus souvent pour arroser le jardin voire remplir la piscine. Mais si vous souhaitez utiliser l’eau pour la cuisine et/ou alimenter les sanitaires, vous devez aller vers le puits artésien ou le forage.

Renseignez-vous auprès de sociétés de forages en demandant plusieurs avis. Elles pourront réaliser les études de votre sous-sol ou demander l’aide d’un sourcier.

Décrivez votre projet et recevez des devis gratuits Votre devis Aménagement de jardin

Quel est le prix du forage d’un puits ?

Le prix d’un forage pour un particulier dépend de plusieurs éléments :

  • La nature de votre sous-sol. Il est plus facile, plus rapide et donc moins cher de creuser un sol sableux que dans la roche.
  • La profondeur du forage. Les prix sont souvent donnés au mètre linéaire creusé.
  • Le type de pompe. A moins d’avoir la chance de pouvoir disposer d’un puits artésien, votre puits ou votre forage sera équipé d’une pompe. Une pompe de surface pour un puits traditionnel est bien moins onéreuse qu’une pompe pour un forage de plusieurs dizaines de mètres.
  • Les frais annexes. L’évacuation des terres et la remise en état du terrain, les travaux pour amener l’électricité pour l’alimentation de la pompe, les travaux de plomberie pour amener l’eau jusque dans la maison, etc, augmentent d’autant le coût du puits
Prix moyen d’un puits ou d’un forage sans la pompe et les frais annexes
Types de puits ou forage Prix
Puits traditionnel ou puits creusé entre 2 500 et 7 000 €
Puits artésien entre 50 et 100 € le mètre foré
Forage ou puits foncé entre 70 et 100 € le mètre foré

* Tarifs donnés à titre indicatif. Pour un chiffrage précis, n’hésitez pas à effectuer une demande de devis.

Quelles autorisations pour creuser un puits dans son jardin ?

Vous avez le droit d’utiliser l’eau provenant du forage d’un puits dans votre jardin. Aucune autorisation n’est requise pour creuser un puits maison. Mais depuis, 2009, tous les ouvrages de prélèvement d'eau souterraine à usage domestique doivent obligatoirement être déclarés en mairie. Constituent un usage domestique de l’eau les prélèvements, inférieur ou égal à 1 000 m3,  destinés à l’alimentation, l’hygiène ou l’arrosage (article R 214.5 du Code de l’environnement).

  • Pour un puits de moins de 10 m de profondeur. Au moins 1 mois avant le début des travaux, vous devez remplir un formulaire de déclaration d’ouvrage et le déposer en mairie. Et dans le mois qui suit la fin des travaux, vous devez déposer une déclaration d’achèvement.
    Depuis le 1er juillet 2021, vous devez également déclarer votre projet auprès des exploitants de réseaux souterrains par le biais d’un téléservice mis en place par l’INERIS (Institut national de l’environnement industriel et des risques).
  • Pour un puits de plus de 10 m de profondeur. Outre les déclarations précédentes, vous devez faire une déclaration préalable auprès de la DREAL (Direction régionale de l’environnement, de l’aménagement et du logement).

Si l’eau est destinée à la consommation, elle doit être analysée par un laboratoire agréé par le Ministère de la santé. Les résultats de l’analyse sont envoyés en même temps que la déclaration de fin de travaux. Le coût de cette analyse est à votre charge. 

Facebook Twitter LinkedIn Pinterest Mail Commentaire

Forage d’un puits dans son jardin : prix & travaux Les avis et commentaires