Comment bien choisir sa gouttière

Il vaut toujours mieux choisir une gouttière qui soit en accord avec le style de votre maison et respecter les traditions architecturales régionales. Mais selon la pluviométrie et le climat de la région où vous habitez, certaines formes et certains matériaux sont plus adaptés que d’autres. Bien choisir votre gouttière, vous évitera bien des problèmes.

Comment bien choisir sa gouttière

Comment bien choisir sa gouttière  © unruhelena - Fotolia.com

Gouttières rampantes ou gouttières pendantes laquelle choisir ?

Les gouttières rampantes reposent sur une corniche ou directement sur le rampant au niveau des tuiles. On peut ainsi dire qu’elles « rampent » sur le bord du toit. Ce sont les gouttières nantaises ou laval et les gouttières havraises ou ardennaises.
Les gouttières pendantes, comme leur nom l’indique pendent ! Elles sont situées sous la partie inférieure de la pente du toit. Ce sont les gouttières demi-rondes, les gouttières lyonnaises et les gouttières carrées.

Discrètes et élégantes, les gouttières rampantes ont beaucoup de classe.
Mais de par leur forme, elles ne peuvent s’installer que sur un toit recouvert de tuiles sans relief. Ainsi elles sont parfaites pour un toit en ardoises (Vraies ardoises ou ardoises en fibrociment) éventuellement en tuiles plates.
Mais les gouttières rampantes ne sont pas aptes à recevoir de très grosses pluies. Et la nantaise encore moins que la havraise.

Plus visibles mais sachant prendre de belles formes et des couleurs, les gouttières pendantes sont une valeur sûre.
Elles sont de plus très polyvalentes. Elles s’installent quelque soit le revêtement de toitures : Tuiles de n’importe quelle forme et matériau, ardoises, toiture en bac acier, panneaux sandwich, shingle, fibrociment, etc.

Choisir ma gouttière en fonction de la pluviométrie de ma région

La fonction première d’une gouttière est de recueillir l’eau qui ruisselle de votre toit lorsqu’il pleut. Connaitre la pluviométrie annuelle de votre région vous permettra de déterminer le type de gouttière dont vous avez besoin ainsi que son développement. Car la taille et la forme d’une gouttière déterminent sa capacité d’écoulement.

Selon la région où vous habitez la pluviométrie annuelle est différente. Les Vosges, le Plateau de Langres, le Jura, le Massif Central, les Pyrénées, la Bretagne et la Normandie sont des régions plus pluvieuses que les régions méditerranéennes et la Corse. Consultez les cartes de pluviométrie moyenne par an de votre région pour connaitre le type de gouttière préconisé ainsi que sa taille appelée son développement.

Le développement d’une gouttière est la largeur de la feuille de métal servant à la fabriquer.
Par exemple un développement de 25 indique que la gouttière à été réalisée dans une feuille de métal de 25 cm de large. Ce calcul vaut également pour les gouttières en PVC.

Les développements standards sont 16, 25 ou 33.
Mais vous pouvez trouvez également des développements de 30, 38 ou 44.
Plus le développement est important, plus la gouttière est apte à recevoir l’eau de grosses pluies. Ainsi dans le Sud-Ouest, installez plutôt une gouttière de 33 que de 25.

Les gouttières pendantes existent dans tous les développements. Alors que les gouttières rampantes ne se trouvent qu’en 33 ou 38.

Décrivez votre projet
et recevez des devis gratuits
Votre devis Toiture

Dans quel matériau choisir ma gouttière ?

Là aussi, ce choix n’est pas seulement une question d’esthétisme.

  • Le zinc : C’est un classique qui présente un bon rapport qualité prix et qui convient aussi bien aux gouttières rampantes que pendantes.
    Il est très résistant à la corrosion et il s’accommode bien du froid, du gel, de la neige et de chaleur. Il est donc adapté aux zones de montagnes.
  • L’aluminium : Une valeur montante qui est beaucoup utilisée pour les gouttières carrées ou moulurées. Mais attention, ces profils évacueront moins bien l’eau de grosses pluies…
    Il possède une bonne résistance au froid et il vieillit bien.
  • L’acier zingué ou recouvert d’un alliage de zinc : Il est réputé pour sa solidité. Il résiste bien à la corrosion et aux rigueurs climatiques.
  • Le cuivre : Il est aussi solide et résistant que cher ! Vous pouvez le mettre quelque soit la région et le climat.
  • Le PVC : S’il ne craint pas la corrosion et existe en différentes formes et couleurs, il supporte mal le froid. Evitez de l’installer en zone montagneuse.

A ne pas oublier : Avant de choisir définitivement votre gouttière, pensez à consulter le plan d’urbanisme de votre localité. Celui-ci peut vous imposer un type de gouttière ou de matériau même si vous n’habitez pas en zone classée.

 

        
TOUS LES CONTENUS DE A À Z
GOUTTIÈRE

COMMENT BIEN CHOISIR SA GOUTTIÈRE
Les avis et commentaires

ANNUAIRE DES PROFESSIONNELS DE FRANCE
nord pas de calais picardie champagne ardenne lorraine alsace franche comte bourgogne ile de france haute normandie basse normandie bretagne pays de la loire poitou charente centre aquitaine limousin auvergne rhone alpes provence alpes cote d azur corse languedoc roussillon midi pyrenees

DOSSIERS

GALERIES PHOTOS

PRODUITS