Quelles fondation et dalle pour la construction d’un garage ?

Toute construction doit reposer sur de solides fondations. Et le garage ne fait pas exception à la règle. Mais tous les garages ne demandent pas le même type de fondation et de dalle. Ne négligez pas cette étude préparatoire à la construction de votre garage. La question est d’importance car elle met en jeu la pérennité de l’ouvrage lui-même. 

L’importance des fondations pour un garage

Ne pensez pas qu’un garage, qui est une construction plus simple qu’une habitation, ne nécessite pas ou peu de fondation. La construction d'un garage se fait sur une base stable. Ce sont les fondations qui garantissent l’ancrage nécessaire.

Elles assurent la liaison entre le bâtiment et le sol en permettant une transmission et une répartition homogène des charges sur le terrain. Ces charges sont élevées puisqu’il s’agit non seulement du poids de la structure (murs, toiture, étage ou combles éventuelles) mais aussi de son contenu (véhicules, rangements, outillage, etc). Les fondations évitent ainsi un tassement ou un effondrement du sol qui mettrait en péril la pérennité de l’ouvrage.

N’hésitez pas à faire appel à un professionnel. Lui seul saura mettre en œuvre, dans les règles de l’art, les travaux garants de la solidité de votre futur garage (étude du sol, fondations ad hoc).

La profondeur des fondations pour un garage

Les fondations doivent être appropriées aux caractéristiques du sol. Plus le sol est instable, plus les fondations doivent être profondes ou adaptées à cette problématique. Généralement pour un garage, des fondations superficielles sont suffisantes.

La profondeur des fondations dépend aussi du climat de la région où vous habitez. Elles doivent impérativement être hors-gel. Les cycles gel-dégel les fragiliseraient.

Habituellement, la profondeur d’une fondation pour garage va de 60 à 80 cm.

Sa largeur est un plus grande que celle du matériau qui constitue le mur porteur (au minimum 40 cm).

Décrivez votre projet et recevez des devis gratuits Votre devis Garage

Les différents types de fondations superficielles pour un garage

Le choix du type de fondation s’effectue en fonction des caractéristiques du garage que vous allez construire et de la nature de votre sous-sol :

  • La semelle filante ou semelle continue. C’est une semelle en béton armé coulé dans une tranchée, sur un béton de propreté, sur tout le périmètre de la construction. Elle sert d’appui aux murs porteur. C’est la plus employée pour la construction d’un garage.
  • La semelle isolée ou fondation sur plot. Des plots de béton sont coulés là où les poteaux qui soutiennent la structure vont prendre appuient.
    Cette fondation peut être employée pour un garage préfabriqué en bois lorsqu’on ne souhaite pas utiliser une semelle filante.
  • Le radier ou la dalle monolithique pour garage. C’est une dalle porteuse en béton armé très épaisse (de 20 à 30 cm) réalisée sur une couche de forme compactée (environ 15 cm). Ils sont utilisés lorsque la portance du sol n’est pas suffisante. Les charges peuvent alors se répartir sur la totalité de la surface au sol.
  • Le cuvelage. Il est employé lorsque le terrain est très humide ou proche de la nappe phréatique.  Il protège les fondations contre les remontées et les infiltrations d’eau.

Coût et prix des fondations pour un garage

Le coût des fondations pour un garage dépend de plusieurs facteurs :

  • La surface des fondations. Plus le chantier est important, plus il est onéreux…
  • La complexité des fondations. Un sol accidenté, un chantier difficile d’accès pour des engins de terrassement, des fondations complexes techniquement augmentent d’autant le coût du chantier.

Le prix des fondations se calcule au m3. Comptez entre 100 et 150 € par m3.

N’hésitez pas à demander plusieurs devis. Les tarifs pouvant passer du simple au triple pour un même travail ! Si vous passez par un professionnel, les fondations sont généralement incluse dans le prix de construction du garage.

La dalle pour garage

A moins d’installer un garage préfabriqué monobloc qui possède d’office une dalle ou d’avoir opté pour une dalle monolithique, il est recommandé de couler une dalle en béton armé sur le sol.

La réalisation de cette dalle demande les travaux suivants :

  1. le décaissement du sol entre les fondations ;
  2. la pose d’un hérisson drainant, c’est-à-dire d’un lit de gros graviers et de sable bien tassés de 13 à 15 cm d’épaisseur ;
  3. la pose d’un film plastique pour éviter les remontées d’humidité ;
  4. le ferraillage ;
  5. le coulage du béton.

L’épaisseur de la dalle de garage doit être suffisante pour supporter le poids des véhicules et des différents équipements que vous allez installer : 12 cm au minimum.

En fonction de la finition que vous souhaitez donner au béton (béton lissé, coloré ou décoratif), comptez entre 100 et 200 € le m².

Facebook Twitter LinkedIn Pinterest Mail Commentaire

Recommandé pour vous


Quelles fondation et dalle pour la construction d’un garage ? Les avis et commentaires

Annuaire des professionnels de France

nord pas de calais picardie champagne ardenne lorraine alsace franche comte bourgogne ile de france haute normandie basse normandie bretagne pays de la loire poitou charente centre aquitaine limousin auvergne rhone alpes provence alpes cote d azur corse languedoc roussillon midi pyrenees

Dossiers

Galeries photos

Produits

Newsletter

Chaque mois, recevez nos conseils pour embellir votre habitat !