Une descente de garage pratique et sécurisée

Accéder à un garage enterré, semi-enterré ou installé au sous-sol de la maison ne peut souvent se faire que par une allée en pente. Si elle n’est pas réalisée dans les règles de l’art, garer votre voiture au garage risque de devenir mission impossible surtout en hiver et en toutes saisons si votre véhicule possède un bas de caisse surbaissé.

Le dénivelé d’une descente de garage

L’idéal est d’avoir une pente d'accès au garage la plus faible possible. Ainsi le bas de caisse ne risque pas de frotter et même recouverte de verglas, elle restera praticable (avec toute la prudence et les précautions d’usage !). Mais, c’est souvent la place disponible entre le trottoir et la porte de garage qui donne la configuration de la descente. C’est pourquoi, il est important d’anticiper avant la construction du garage afin de prévoir un dénivelé acceptable pour tous les véhicules.

Descente de garage : les normes préconisées

Les pourcentages de dénivelé recommandés ne sont pas identiques sur toute la pente :

  • Sur les quatre premiers mètres de la pente, juste après le trottoir, le dénivelé ne doit pas être supérieur à 5 % ;
  • Au-delà, il peut aller jusqu’à 18 % mais à 15 ou 12 %, sont plus confortable ;
  • Pour le dernier mètre, juste avant le seuil du garage, il est conseillé de revenir à une pente à 5 % maximum afin d’éviter au bas de caisse ou à la plaque minéralogique de frotter sur le sol.

Décrivez votre projet et recevez des devis gratuits Votre devis Garage

Comment évacuer l’eau dans une descente de garage ?

Les eaux de ruissellement vont naturellement suivre la pente et entrer dans le garage. Pour éviter ce désagrément qui peut même devenir une vraie inondation en cas de fortes précipitations, vous devez prévoir un système d’évacuation :

  • Le profil de la pente. Une légère pente, vers l’extérieur, de chaque côté de la descente canalisera l’eau jusqu’en bas.
  • Un caniveau en bas de la pente. Un caniveau transversal va récupérer l’eau et l’évacuer vers un puits perdu ou le réseau des eaux pluviales. Ce caniveau doit être carrossable et dimensionné par rapport à la superficie de la descente de garage afin de pouvoir recueillir toute l’eau de ruissellement.
  • Un seuil. Il va assurer l’étanchéité en cas de forte pluie et empêcher l’eau de s’infiltrer sous la porte de garage.

Comment avoir une descente de garage solide et résistante ?

Comme toute allée carrossable, la descente de garage doit supporter le passage et le poids des véhicules. Pour augmenter la portance du sol, il est impératif de mettre en place une sous-couche empierrée avant de poser le revêtement définitif.

  • Le terrassement. Après avoir délimité l’emprise au sol de la descente de garage, il faut décaisser sur toute la surface. La profondeur du terrassement correspond à l’épaisseur de la sous-couche à laquelle on ajoute celle du revêtement.
  • Une sous-couche solide et bien compactée. D’une vingtaine de centimètres, elle est composée de matériaux compactables non argileux (par exemple, grave concassée 0/31.5). Elle est fortement compactée à l’aide d’une plaque vibrante.
  • Le revêtement. Ce peut être une dalle en béton armée d’au moins 15 cm d’épaisseur, un enrobé ou des pavés. En savoir plus sur les fondations d'un garage.

Une descente de garage antidérapante et sécurisé

Le revêtement de la descente de garage doit être suffisamment rugueux pour favoriser l’adhérence des pneus. Plus elle est en pente, plus elle doit être antidérapante.

Différents revêtements permettent d’allier esthétisme et adhérence :

  • L’enrobé. Bicouche noir ou rouge, il est robuste et facile d’entretien.
    Le prix est d’environ 60 à 70 € le m² fourniture et pose.
  • Le béton. Il convient parfaitement pour une descente de garage à condition d’être travaillé pour le rendre plus rugueux : béton balayé, rainuré, bouchardé, matricé.
    Le prix est de 100 à 120 € par m² fourniture et pose.
  • Le béton désactivé. Le produit désactivant fait ressortir les gravillons qui entrent dans la composition du béton.
    Le prix est d’environ 120 à 150 € par m² fourniture et pose.
  • Le béton drainant. C’est une solution intéressante pour éviter le ruissellement le long de la descente de garage.
    Le prix est d’environ 100 € le m² fourniture et pose.
  • Les pavés. Pavés en béton ou autobloquants, ils sont robustes et résistants. Ils se posent sur un lit de sable ce qui a l’avantage de rendre la descente drainante. Pour une allée carrossable, ils doivent être suffisamment épais (au moins 6 cm).
    Le prix est d’environ 40 € par m² fourniture et pose.  
Facebook Twitter LinkedIn Pinterest Mail Commentaire

Une descente de garage pratique et sécurisée Les avis et commentaires