Etanchéité et isolation du conduit d’une cheminée

Le conduit de cheminée doit être bien isolé et étanche pour éviter le gaspillage de combustibles ainsi que les sinistres. Un point éclairé sur les performances de chauffage et la mise en sécurité d'une cheminée s'impose...

Pourquoi isoler un conduit de cheminée ?

L'isolation d'un conduit de cheminée est indispensable dans le cas où celui-ci est réalisé dans un boisseau non isolé. Cette opération doit se faire dans les plus brefs délais, quel que soit l’endroit de la maison concerné.

Un conduit de cheminée non isolé ou comportant une mauvaise étanchéité peut engendrer des dégâts parfois importants. Dans les cas les moins graves, cela peut provoquer un mauvais tirage et une consommation excessive de combustibles. Plus précisément, la condensation de la vapeur d’eau se fait trop vite pendant le refroidissement des fumées, ce qui s’accompagne inévitablement de la formation de bistre (résidus de combustion, goudron...). Le bistre se dépose sur les parois du conduit et forme de la suie ce qui implique un ramonage au moins une fois par an.

Mais surtout l'étanchéité et isolation du conduit d’une cheminée permet de préserver une bonne évacuation des fumées. Si celle-ci est défectueuse, la fumée peut envahir la pièce et provoquer des toux ou pire des intoxications au monoxyde de carbone. Cette opération permet aussi d’éviter un incendie de cheminée, favorisé par la présence de bistre, un produit inflammable.

Dans tous les cas, l’isolation doit faire appel à des matériaux adaptés, pour optimiser la sécurité mais aussi pour être conforme à la réglementation en vigueur. L'étanchéité et isolation du conduit d’une cheminée est une opération indispensable à une diffusion de chaleur harmonieuse et une priorité pour la sécurité des utilisateurs.

Comment isoler un conduit de cheminée ?

L'étanchéité et isolation du conduit d’une cheminée est prise en charge par des entreprises spécialisées ou des artisans professionnels du ramonage. Elleobéit à certaines règles et doit répondre aux exigences de la norme DTU 24.1, document technique unifié du CSTB (Centre Scientifique et Technique du Bâtiment).

S’il s’agit d’un conduit situé au niveau d’une zone habitée, les matériaux et gaines d'isolation doivent maintenir une température de moins de 50°C sur les parois et de moins de 80°C pour un conduit de cheminée localisé dans une partie non habitée (des combles non chauffés par exemple). Il est important de faire appel à des boisseaux isolés ou des matériaux isolants qui ne sont pas combustibles (laine minérale ou équivalent).

Décrivez votre projet
et recevez des devis gratuits
Votre devis Cheminées

Tester l’étanchéité et l'isolation d’un conduit de cheminée

Ce test est réalisé par un ramoneur professionnel dans le but de vérifier que le conduit de cheminée soit parfaitement étanche et qu’aucune fissure ne soit à déplorer. Si des fuites sont constatées, une réhabilitation du conduit est indispensable.

        
TOUS LES CONTENUS DE A À Z
CHEMINÉES À FOYER FERMÉ
TUBAGE CHEMINÉE À FOYER FERMÉ 1. Etanchéité et isolation du conduit d’une cheminée

ETANCHÉITÉ ET ISOLATION DU CONDUIT D’UNE CHEMINÉE
Les avis et commentaires

ANNUAIRE DES PROFESSIONNELS DE FRANCE
nord pas de calais picardie champagne ardenne lorraine alsace franche comte bourgogne ile de france haute normandie basse normandie bretagne pays de la loire poitou charente centre aquitaine limousin auvergne rhone alpes provence alpes cote d azur corse languedoc roussillon midi pyrenees

DOSSIERS

GALERIES PHOTOS

PRODUITS