Quels matériaux pour la crédence de cuisine ?

Qu'elle se fonde dans l'ambiance ou joue la carte du contraste, la crédence de cuisine n'est pas uniquement décorative. Elle a aussi pour mission de protéger le mur de toute projection. Mieux vaut donc privilégier des matériaux étanches, résistants à la chaleur et surtout, faciles d'entretien. Et le choix est vaste. Tour d'horizon...

Quels matériaux pour la crédence de cuisine ?

Quels matériaux pour la crédence de cuisine ?  © ostap25 Fotolia.com

La peinture, un grand classique.

La peinture doit impérativement être anti condensation et lessivable. Les peintures glycérophtaliques sont les plus adaptées. Mais on trouve aussi des peintures acryliques lessivables et dotées d'un film protecteur empêchant la pénétration des taches de graisse.

L'ancienne couche de peinture doit être légèrement poncée avec du papier de verre avant d'appliquer la nouvelle. Pour limiter les travaux, certaines peintures "spécial carrelage" s'appliquent à même la surface carrelée.

S'il existe un large choix de coloris, en finition mat, satiné ou brillant, il faut veiller à la qualité du mur. Certaines textures de peinture comme la laque pouvant faire ressortir les imperfections.

Avantage, la crédence peinte se nettoie avec une éponge et les retouches sont faciles.

Le carrelage, une valeur sure

Aujourd'hui, le carrelage prend des couleurs et se lance dans l'imitation. Faïence et grès cérame prennent toutes les tailles et reproduisent à merveille le bois, le béton ou le métal.

Grâce aux sous-couches d'accrochage, il est inutile de déposer l'ancien carrelage avant de poser le nouveau.
Résistant à l'humidité comme à la chaleur, un simple coup d'éponge suffit à le nettoyer.

Seul inconvénient, les joints des carrelages ont tendance à s'user. Mais on peut "tricher" et diminuer leur largeur en optant pour des carreaux dits "rectifiés".

Décrivez votre projet
et recevez des devis gratuits
Votre devis Aménagement

Le métal, ultra professionnel !

L'inox offre de belles surfaces brillantes, tandis que le zinc se distingue plutôt par son aspect brut et authentique.
L'inox comme le zinc se présentent sous la forme de feuilles de 1 ou 2 mm.

On peut coller les feuilles d'inox sur l'ancien revêtement ou sur un panneau aggloméré à fixer au mur. Les feuilles de zinc, elles, sont toujours collées sur un aggloméré hydrofuge.

Le métal est durable et se patine au fil du temps. Il peut s'installer partout. Mais l'inox est sensible aux rayures. Il faut donc éviter à tout prix, les laines d'acier. Un coup d'éponge suffit à l'entretien.

Le stratifié, le grand favori

Matériau par excellence des plan de travail à cause de son excellent rapport qualité/prix, le stratifié fait aussi de nombreux adeptes pour habiller les crédences. Il peut couvrir de larges surfaces sans joints apparents et imite le bois, pierre ou le métal à s'y méprendre. On t le trouve sous forme de feuilles ou de panneaux.

Solide et durable, le stratifié peut masquer un mur en mauvais état, mais n'est pas recommandé devant les plaques de cuisson. Sinon, d'un coup de chiffon ou d éponge et votre crédence est impeccable.

Le verre, absolument design !

Sous forme de panneaux ou de carreaux, le verre trempé est très prisé. Son épaisseur varie entre 4 et 6 mm. Ses couleurs somptueuses aux mille nuances, sont laquées au dos pour qu'elles ne s'altèrent pas.

Les carreaux de verre sont directement collés sur l'ancien support, ce qui empêche à l'humidité de s'accumuler entre le verre et le mur.
Le verre idéal pour agrandir l'espace puisque les joints sont invisibles et jouer avec la lumière.

Solide, il résiste au tempset se nettoie avecun spray pour surfaces vitrées

La pierre de synthèse, très en vogue !

Teinte dans la masse, d'une épaisseur variant entre 6 et 13 mm, la pierre de synthèse permet d'habiller la crédence d'un seul tenant. Mais il faut que le mur soit sain. On la choisit pour sa grande résistance aux taches et aux signes du temps puisqu'elle ne se décolore pas.

Seul inconvénient, son coût élevé puisque il s'agit de sur-mesure. Elle permet en revanche, de recouvrir de grandes surfaces comme des plus petites, sans joints disgracieux.

Question entretien, un chiffon et un détergent doux suffisent. Avantage non négligeable, en cas de besoin, la surface peut être poncée et repolie.

Le bois, indémodable et chaleureux

Massif, contrecollé ou lamellé-collé, il s'applique directement au mur dont il peut cacher certains défauts. Verni et huilé il craint néanmoins l'eau. Il vaut mieux l'éviter derrière un évier ou un pôle cuisson, à cause de la vapeur.

A la scandinave, plutôt rustique, avec ou sans nervures, mat ou brillant, le bois offre des possibilités infinies de finitions pour des ambiances personnalisées.

Avantage supplémentaire, il est facile à entretenir quand il a été traité avec soin.

 

        
TOUS LES CONTENUS DE A À Z
CRÉDENCE

QUELS MATÉRIAUX POUR LA CRÉDENCE DE CUISINE ?
Les avis et commentaires

ANNUAIRE DES CUISINISTES DE FRANCE
nord pas de calais picardie champagne ardenne lorraine alsace franche comte bourgogne ile de france haute normandie basse normandie bretagne pays de la loire poitou charente centre aquitaine limousin auvergne rhone alpes provence alpes cote d azur corse languedoc roussillon midi pyrenees

DOSSIERS

GALERIES PHOTOS

PRODUITS