Le gazon de type Ray grass

Le Ray grass est la graminée la plus utilisée pour ensemencer les pelouses ou les terrains de sport. Et c’est l’une des espèces de plantes parmi les plus améliorée par la sélection. Alors n’hésitez pas et semez du gazon de type Ray grass, surtout les nouvelles variétés qui sont pleines d’attraits.

Le gazon de type Ray grass

Le gazon de type Ray grass  © creativenature.nl - Fotolia

Le Ray grass, de la plante fourragère au gazon d’ornement

Le Ray grass répond aussi aux noms Ray grass anglais ou Ray grass commun ou ivraie vivace ou Lolium perenne pour les latinistes. Il appartient à la famille des Poacées, anciens noms des Graminées. Il pousse spontanément dans toutes les régions tempérées et chaudes (Europe continentale, Afrique du Nord, Asie occidentale) et il s’est bien acclimaté en Amérique et en Australie.
A l’origine c’est une plante fourragère. Mais sa bonne adaptabilité, sa croissance rapide, sa grande résistance aux piétinements et sa rusticité, l’ont rapidement fait adopter pour ensemencer les terrains de sport et les pelouses d’agrément.

Le Ray grass, une graminée en constante évolution

On a reproché au ray grass de manquer de finesse et de ressembler un peu trop à une plante de prairie plus qu’à celle d’un gazon… anglais. Le travail de sélection depuis ces 20 dernières années, a complétement changé la donne. Aujourd’hui, le Ray grass présente de nombreuses améliorations :

  • Des feuilles plus fines pour un meilleur esthétisme.
  • Une résistance aux piétinements encore accrue. D’ailleurs, le Ray grass est souvent employé seul pour ensemencer les terrains de sports.
  • Une résistance aux maladies améliorée, notamment la rouille, même s’il reste encore trop sensible au fil rouge.
  • Une vitesse de pousse réduite. Avec les dernières variétés, vous pouvez économiser 1 tonte sur 2 par rapport au Ray grass originel.

Actuellement, il existe plus de 1150 variété de Ray grass dont plus de 80 variétés à gazon !

Décrivez votre projet
et recevez des devis gratuits
Votre devis Aménagement de jardin

Les avantages d’un gazon type Ray grass

  • Bonne faculté d’adaptation : Quel que soit le sol, le Ray grass s’implante facilement même s’il garde une préférence pour les sols lourds et frais, riche en humus. La mi- ombre ne lui fait pas peur.
  • Bonne faculté de tallage : Le tallage est la faculté de produire de nombreuses tiges à partir d’un même plant. Il couvre ainsi rapidement le sol.
  • Excellente résistance aux piétinements et à l’arrachage : C’est pourquoi il est le chouchou des terrains de sport.
  • Bonne adaptation aux conditions climatiques : Il supporte bien l’hiver. En été, au-dessus de 25°, il s’arrête de pousser et entre en dormance mais il redémarre rapidement dès les premières pluies.
  • Bonne régénération par la taille : Plus il est tondu, plus il va pousser dense et touffu. Et il pousse vite. Heureusement, il existe maintenant des espèces à vitesse de pousse réduite !

Les inconvénients d’un gazon type Ray grass

Certains de ses inconvénients ne sont que le revers de ses qualités :

  • Il repousse trop vite : C’était le cas des variétés anciennes. Même si elles sont plus chères à l’achat, choisissez les espèces récentes, vous économiserez sur les tontes.
  •  Des feuilles larges et un aspect rustique : Ce n’est plus le cas pour les nouvelles variétés. Selon les espéces, vous trouvez Ray grass à feuilles fines ou très fines.
  • Au moment de la pousse, il peut étouffer les espèces voisines : Comme il germe rapidement, il peut en effet étouffer des espèces moins hâtives. C’est pourquoi en mélange, il est conseillé de ne pas dépasser 50 % de Ray grass.
  • Durée de vie limitée : En fonction du sol, du climat et de la variété, le Ray grass a une durée de vie de 5 à 7 ans. Les autres espèces prennent alors le relais. Sinon, il faut regarnir la pelouse régulièrement.

Le saviez-vous ? Le Ray grass est également appelé ivraie. En anglais le nom ivraie se dit « ray ». « Grass » quant à lui, signifie herbe.
Le Ray grass est donc de l’ivraie. Parmi les différentes sortes d’ivraie, il existe l’ivraie enivrante dont les graines sont légèrement toxiques. Elle pousse dans les champs de céréales. C’est pourquoi jadis, il fallait « séparer le bon grain de l’ivraie »

En savoir plus sur les autres types de gazon ainsi que sur les techniques et gestes d'entretien d'une pelouse.

        
TOUS LES CONTENUS DE A À Z
GAZON ET PELOUSE

LE GAZON DE TYPE RAY GRASS
Les avis et commentaires

ANNUAIRE DES PAYSAGISTES DE FRANCE
nord pas de calais picardie champagne ardenne lorraine alsace franche comte bourgogne ile de france haute normandie basse normandie bretagne pays de la loire poitou charente centre aquitaine limousin auvergne rhone alpes provence alpes cote d azur corse languedoc roussillon midi pyrenees

DOSSIERS

GALERIES PHOTOS

PRODUITS