Décaper un carrelage

Le décapage du carrelage est une opération indispensable, qu'il s'agisse d'entretenir son sol pour en préserver l'aspect esthétique ou de le préparer en vue de travaux de rénovation. Aussi, il existe des méthodes plus ou moins douces de procéder. Description des différentes formes de décapage selon le niveau d'endommagement du carrelage.

Décaper un carrelage

Décaper un carrelage  © donatas1205 - Fotolia.com

Le décapage traditionnel du carrelage

Le décapage traditionnel se définit comme une opération d'entretien courant du carrelage, pour enlever les salissures classiques comme des tâches de pas ou de graisses par exemple, qui permet de maintenir la propreté du sol, mais également d'en assurer la durabilité dans le temps.

Un nettoyage à l'eau tiède savonneuse, à l'aide d'un balai-brosse et d'une serpillière, suffit pour enlever la majorité des dépôts. Si certaines marques persistent après séchage, elles peuvent alors être ciblées et supprimées au moyen d'une petite brosse.

Aussi, il existe des produits spécifiques, avec des propriétés particulières et adaptées en fonction du type de carrelage. On trouve ainsi des shampoings décapants pour venir à bout des salissures plus incrustées, ou des nettoyants brillance, raviveur d'éclat et imperméabilisant par exemple.

Dans tous les cas, une attention particulière doit être apportée quant aux produits chimiques utilisés et à leur dilution dans l'eau, en privilégiant les nettoyants doux, afin de ne pas abîmer le carrelage avec des produits détergents qui agressent et détériorent le sol. Les décapeurs thermiques sont aussi à proscrire car ils provoquent les mêmes dégâts avec l'effet de la chaleur.

Le décapage des peintures sur carrelage

Concernant le décapage des peintures sur carrelage, la technique est foncièrement différente selon le cas.

S'il agit d'ôter des tâches de peinture ou un revêtement en peinture sur du carrelage, des produits chimiques spécifiques peuvent être employés ; une spatule doit aussi pouvoir suffire pour les plus petites tâches, selon le support.

Dans le cas inverse, s'il s'agit d'entretenir un carrelage rénové avec une peinture spéciale, ces produits, tout comme les matériels abrasifs, sont à proscrire au risque de provoquer des griffures et des décollements de la peinture.

Décrivez votre projet
et recevez des devis gratuits
Votre devis Sols et plafonds

Le décapage du ciment sur carrelage

Outre les peintures, les traces de ciment sont un autre type de salissures fréquentes sur le carrelage.

Si une spatule permet là encore d'enlever facilement certaines de ces traces, d'autres plus incrustées, peuvent persister. Dans ce cadre, du vinaigre blanc bouilli peut être posé sur le ciment, avant de le frotter avec une brosse. L'opération ramollit le ciment et permet alors de l’ôter avec une spatule. Un dernier nettoyage à l'eau savonneuse est enfin nécessaire.

Ces techniques peuvent, de la même façon, être employées pour les marques de plâtres.

Le décapage des joints de carrelage

Concernant les joints de carrelage enfin, il est possible d'employer une brosse métallique pour les décaper. Des peintures adaptées permettent également de les recolorer, avec l'aide d'un fin pinceau.

----------------------------------------
A découvrir aussi :

----------------------------------------

        
TOUS LES CONTENUS DE A À Z
CARRELAGES

DÉCAPER UN CARRELAGE
Les avis et commentaires

ANNUAIRE DES PROFESSIONNELS DE FRANCE
nord pas de calais picardie champagne ardenne lorraine alsace franche comte bourgogne ile de france haute normandie basse normandie bretagne pays de la loire poitou charente centre aquitaine limousin auvergne rhone alpes provence alpes cote d azur corse languedoc roussillon midi pyrenees

DOSSIERS

GALERIES PHOTOS

PRODUITS