Les pompes à chaleur air/air

La pompe à chaleur air-air est un équipement sollicité par les particuliers à la recherche d’une solution économique pour chauffer leur logement. Présentation, fonctionnement général, modèles… Découvrez tout ce qu’il faut savoir de la pompe à chaleur air-air avant de vous en procurer une.

Qu’est-ce qu’une pompe à chaleur air-air ?

La pompe à chaleur air-air, ou PAC air-air, est un équipement de chauffage utilisant les calories de l’air comme source d’énergie. En hiver, elle constitue un système de chauffage efficace. En été, la PAC air-air réversible permet de rafraîchir votre logement. Ce système de chauffage est également une excellente alternative écologique aux chaudières fioul ou gaz. En effet, l’air est une énergie gratuite et renouvelable à l’infini.

Le fonctionnement d’une PAC air-air

La PAC air-air récupère donc les calories présentes dans l’air extérieur pour ensuite les réinvestir dans votre logement afin de le réchauffer. Théoriquement, ce matériel ne produit que du chauffage. Cependant, il existe des modèles réversibles destinés à générer de la fraîcheur. Ils sont alors utilisés comme climatiseurs. Les PAC air-air réversibles produisent ainsi de la fraîcheur l’été et de la chaleur l’hiver. Malgré une telle performance, ce modèle s’avère moins écologique.

Une pompe à chaleur air-air est composée de 2 unités :

  • Une unité extérieure : installée dans un endroit aéré, elle est constituée d’un échangeur à ailettes et d’un ventilateur. Cette unité capte les calories dans l’air pour ensuite les restituer à l’intérieur de votre logement en diffusant de l’air chaud.
  • Une unité intérieure : composée d’un compresseur et d’un détenteur, elle transforme les calories en chaleur pour ensuite les envoyer dans vos pièces. L’unité intérieure est également équipée d’un radiateur muni d’un ventilateur avec système de dégivrage. Ce ventilateur, fixé au mur, sert notamment à diffuser la chaleur dans vos différentes pièces.

Pour assurer la circulation du fluide frigorigène dans le circuit, la PAC air-air consomme de l’électricité au niveau du compresseur. Néanmoins, l’apport gratuit de l’air extérieur permet de consommer une quantité d’électricité nettement inférieure à la quantité de chaleur diffusée dans la maison. La pompe à chaleur air/air consomme donc peu d’électricité.

À noter : le fluide frigorigène est un gaz essentiel au fonctionnement de la pompe à chaleur. Il doit être manipulé soigneusement par un expert compétent. Quant au circuit du fluide, il est fabriqué en cuivre et doit être le plus droit et le plus simple possible. Cela évitera la multiplication des coudes, mais aussi des points potentiels d’usure mécanique. De plus, une fuite dans ce circuit entraînera une baisse du rendement du système de chauffage.

Décrivez votre projet et recevez des devis gratuits Votre devis PAC

Les émetteurs de chaleur de PAC air-air

PAC air-air dispose d’un système de soufflerie qui lui permet de chauffer l’air et de le diffuser. Ce système peut prendre 2 aspects.

Les ventilo-convecteurs

Également appelés splits aérothermiques, les ventilo-convecteurs ressemblent à des radiateurs électriques. Ils se distinguent par la souplesse de leur installation.

La puissance de ces émetteurs permet de déterminer l’énergie prélevée au niveau du fluide frigorigène. Généralement, il faut compter un ventilo-convecteur par pièce à chauffer. Vous pourrez fixer un ventilo-convecteur au mur, ou bien l’encastrer dans le plafond. Le second type de pose convient surtout pour les systèmes dits à cassette.

Le diffuseur centralisé

Il s’agit d’un très gros ventilo-convecteur qui est généralement installé dans une pièce de service ou sous les combles. Cet émetteur restitue la chaleur ou le froid à travers un système de gaines calorifugées. Ce dernier mène l’air chaud à des grilles placées dans les murs des pièces à chauffer.

Malgré sa taille imposante et son poids important, le diffuseur centralisé limite amplement la taille du circuit de fluide frigorigène. En effet, la production de chaleur est centralisée en un seul endroit. En outre, le diffuseur centralisé s’adapte aux modèles de pompes à chaleur air-air réversibles. Étant donné que les grilles de diffusion de chaleur sont discrètes, elles ne risquent pas de nuire à l’esthétisme de votre intérieur.

Les différents modèles de PAC air-air

Il existe essentiellement 2 modèles de PAC air-air, dont le mono-split et le multi-split.

  • Le mono-split compte un seul module à l’intérieur du logement. Il convient donc pour chauffer une seule pièce.
  • Quant au multi-split, il compte plusieurs modules, faisant de lui le modèle adapté pour chauffer plusieurs pièces de votre habitat.

Les avantages d’une pompe à chaleur air-air

Matériel de chauffage par excellence, la PAC air-air offre de nombreux avantages :

  • elle est éligible aux primes de rénovation énergétique ;
  • consomme peu d’électricité ;
  • est écologique ;
  • son installation ne requiert pas la pose de capteurs ;
  • elle peut être associée à des convecteurs électriques ;
  • s’adapte aux besoins de chauffage de chaque pièce ;
  • peut être réversible pour une utilisation toutes saisons ;
  • elle reste abordable.

La nécessité d’un chauffage d’appoint avec la PAC air/air

Le bon fonctionnement PAC air/air dépend des conditions climatiques. En effet, moins il fait froid, plus le rendement de votre pompe à chaleur est important. Par contre, votre appareil risque d’arrêter de fonctionner en dessous de certaines températures (entre -10 et -20 °C). Même si ces situations sont plus ou moins fréquentes selon votre région, il est préférable de conserver un chauffage d’appoint.

Vous devrez alors disposer de 2 émetteurs de chaleur différents dans la même pièce. L’autre option étant un diffuseur centralisé avec grilles encastrées dans les murs.

L’entretien d’une PAC air-air

L'entretien d’une PAC air-air se fait en toute simplicité. En effet, vous n’aurez qu’à enlever les feuilles pouvant encombrer votre unité extérieure. En ce qui concerne l’unité intérieure, vous devrez nettoyer régulièrement ses filtres.

À noter : depuis juillet 2020, l’entretien des pompes à chaleur par un professionnel est obligatoire tous les 2 ans.

Comment choisir sa pompe à chaleur air-air ?

Le choix d’une pompe à chaleur air/air ne doit pas se faire à la légère, car il en va de votre bien-être au quotidien. Il convient donc de considérer plusieurs aspects avant de réaliser votre achat.

Le rendement de la PAC air-air

Le rendement d’une PAC air-air est défini par son coefficient de performance. Plus ce coefficient est important, plus l’appareil produira de la chaleur.

Le coefficient en question représente le rapport entre la puissance de chaleur restituée et l’énergie consommée pour la produire. Avec un coefficient de performance élevé, la consommation électrique sera moindre. Pour bénéficier d’une importante économie d’énergie, il convient de choisir un COP (coefficient de performance) au moins égal à 3.

Le choix de la puissance du chauffage air-air

Pour mieux dimensionner votre équipement de chauffage air-air, il convient d’abord de calculer la puissance nécessaire.

Seul un installateur professionnel sera en mesure de vous conseiller ici. Celui-ci effectuera d’abord un diagnostic énergétique de votre maison. Le bilan obtenu sera comparé à vos consommations de chauffage. Ce rapport précisera ainsi le montant des économies d’énergie que vous réaliserez avec une PAC air-air.

Misez sur la qualité

Disposer d’un système de chauffage de qualité est essentiel pour profiter d’un réel confort tout en faisant des économies d’énergie. Il convient alors de porter une attention particulière à la qualité de votre matériel avant de procéder à son achat.

À ce sujet, l’unité extérieure de la pompe à chaleur doit être résistante aux intempéries. Choisissez alors un matériau robuste qui saura protéger efficacement le matériel. Comme cette unité est également munie d’un ventilateur, elle peut être bruyante. Pour éviter un tel désagrément, choisissez le modèle de PAC air-air le plus silencieux. Une autre solution est de concevoir un coffrage de pompe à chaleur. En plus de protéger le module extérieur, il limitera efficacement les bruits du ventilateur. Ce coffrage peut être construit en briques, en plâtre, en béton, etc.

Facebook Twitter LinkedIn Pinterest Mail Commentaire

Les pompes à chaleur air/air Les avis et commentaires