Comparatif PAC haute température et basse température : laquelle choisir ?

On distingue deux types de PAC en fonction de la température de l’eau que va générer le système : la PAC basse température et le PAC haute température. Le choix entre les deux est important car il a un impact sur le coût de l’installation, son rendement et sur votre confort. Comment faire le bon choix ?

Lien entre pompe à chaleur et température de l’eau du circuit de chauffage

Une PAC fonctionne sur le principe d’un circuit thermodynamique qui capte l’énergie thermique de l’air (PAC aérothermique) ou du sol (PAC géothermique) pour la redistribuer dans le circuit de chauffage de la maison ou pour produire l’eau chaude sanitaire (ECS). Elle capte donc de l’énergie gratuite et en génère plus que le système n’en consomme pour fonctionner. C’est ce qui fait de la pompe à chaleur un mode de chauffage économique et écologique.

En fonction des besoins du logement, la PAC va plus ou moins chauffer l’eau du système de chauffage :

Avantages et inconvénients de la PAC basse température

La PAC basse température possède un rendement plus important puisque la température du circuit de chauffage est relativement peu élevée (entre 35 et 45°). Elle demande moins de puissance et elle est moins chère à l’achat.

Elle est particulièrement bien indiquée dans une construction neuve, située dans une région tempérée ou chaude, répondant aux critères de la RT 2012 ou, mieux encore, de la RE 2020.

Ses inconvénients découlent directement de la température d’eau peu élevée :

  • Elle ne peut fonctionner qu’avec un plancher chauffant et/ou des radiateurs basse température qui sont plus grands que les radiateurs haute température. La température de l’eau étant peu élevée, pour disposer d’un bon niveau de confort, la surface d’échange doit être plus grande. C’est pourquoi, le plancher chauffant est particulièrement bien adapté à cette PAC.
  • Elle demande également un bon niveau d’isolation. Dans un logement peu ou mal isolé, elle ne suffira pas à assurer un bon niveau de confort.
  • Et attention, si les hivers sont rigoureux, elle va là aussi trouver ses limites quelle que soit l’isolation du bâtiment. A moins, de prévoir un chauffage d’appoint comme un poêle à bois performant.
  • Elle n’est pas vraiment adaptée à la production d’eau chaude sanitaire (ECS). 

Décrivez votre projet et recevez des devis gratuits Votre devis PAC

Avantages et inconvénients de la PAC haute température

La PAC haute température, en chauffant l’eau entre 55 et 65°, pallie tous les inconvénients de la PAC basse température !

  • Elle peut fonctionner avec des radiateurs classiques haute température. Elle permet donc d’installer une PAC en rénovation sans avoir à changer les radiateurs. Il suffit de la raccorder au circuit de chauffage existant.
  • Si le logement est peu isolé, elle aura la puissance nécessaire pour assurer un bon confort thermique. L’idéal étant de prévoir, en même temps que l’installation de la PAC ou à court terme, une meilleure isolation.
  • Elle est à privilégier lorsque le climat est rigoureux avec des hivers longs et froids même si le logement est bien isolé.
  • Elle peut, en plus du chauffage, assurer la production d’eau chaude sanitaire (ECS).

Par contre, comme elle est plus puissante, elle consomme un peu plus et elle est un peu plus chère à l’achat que la PAC basse température.

PAC basse température VS PAC haute température : comment choisir ?

Chacune possède ses avantages et ses inconvénients. C’est l’étude thermique préliminaire à l’installation de la PAC qui déterminera quelle est la meilleure solution pour répondre à vos besoins en chauffage et en production d’eau chaude sanitaire (ECS).

  Avantages Inconvénients
PAC basse température

- Excellente performance thermique
- Faible consommation électrique
- Moins chère a l’achat que la PAC haute température

- Peut être insuffisante en cas d’hiver rigoureux ou de logement mal isolé
- Compatible uniquement avec des radiateurs basses température ou plancher chauffant
- Pas très adaptée à la production d’ECS

PAC haute température

- Confort thermique élevé même par hiver rigoureux
- Compatible avec tous types de radiateurs
- Particulièrement adaptée en rénovation
- Assure la production d’ECS

Consommation électrique un peu plus importante et plus chère à l’achat que la PAC basse température

 

 

Facebook Twitter LinkedIn Pinterest Mail Commentaire

Tous les contenus de A à Z Choisir sa pompe à chaleur
PAC haute température
  1. Comparatif PAC haute température et basse température : laquelle choisir ?

Comparatif PAC haute température et basse température : laquelle choisir ? Les avis et commentaires