Lexique de la pompe à chaleur

Le fonctionnement d’une PAC ou pompe à chaleur n’est pas facile à comprendre. Pour vous aider et vous éviter de devoir vous plonger dans de fastidieux cours de physique et de thermodynamique, voici un petit lexique des principaux termes employés dans le monde de la PAC !

Lexiques des termes associés aux pompes à chaleur

AEROTHERMIE ou AEROTHERMIQUE : Ce dit d’une pompe à chaleur qui extrait l’énergie thermique dans l’air extérieur. Ce peut être une PAC air-air, c’est-à-dire qu’elle chauffe le logement en envoyant de l’air chaud ou une PAC air-eau lorsqu’elle permet de chauffer l’eau d’un plancher chauffant et/ou des radiateurs et de produire l’eau chaude sanitaire (ECS).

BALLON TAMPON : Réservoir isolé qui stocke de l’eau chaude afin d’assurer une certaine inertie dans un circuit de chauffage à eau chaude. Il limite les variations de température dans le circuit et évite que la PAC ne se mette trop souvent en fonction.

Il est indispensable pour une PAC solaire car la production de chaleur n’est pas homogène.

BBio ou besoins bioclimatiques : Il indique la capacité de la construction à utiliser le moins d’énergie possible pour assurer ou augmenter le confort de vie de ses occupants. Il prend notamment en compte les besoins en chauffage, en climatisation, etc.

BEPOS ou Bâtiment à énergie positive : La RE 2020 (Réglementation environnementale 2020) impose que les bâtiments aient un bilan énergétique global positif c’est-à-dire qu’ils produisent plus d’énergie qu’ils en consomment. L’utilisation d’une PAC est particulièrement bien adaptée de ce type de construction.

CAPTEUR : Dans une pompe à chaleur, c’est la partie du système qui capte l’énergie thermique de l’air (capteur aérien), du sol (capteur géothermique horizontal ou vertical), de l’eau (capteur hydrothermique) ou du rayonnement solaire (échangeur thermique). Cette énergie est transformée en chaleur grâce au circuit thermodynamique de la PAC.

CAPTEUR HORIZONTAL : Capteur d’une PAC géothermique horizontale. Ce sont des tubes en polyéthylène ou en cuivre gainé de polyéthylène enfouis dans le sol à une profondeur de 0. 80 à 1.20 m dans lesquels circule un fluide caloporteur qui extrait l’énergie thermique du sol. Il nécessite une surface importante : au moins 150 % de la surface à chauffer.

CAPTEUR VERTICAL ou SONDE GEOTHERMIQUE : Capteur d’une PAC géothermique verticale. Ce sont des capteurs en U qui extrait l’énergie thermique du sous-sol. Ils sont insérés et scellés dans des forages profonds de 50 à 100 m.

CIRCUIT FRIGORIFIQUE : C’est un circuit thermodynamique contenant un fluide frigorigène qui circule en circuit fermé. Il comprend, un évaporateur, un compresseur, un condenseur et un détendeur.

CIRCUIT THERMODYNAMIQUE : Le circuit thermodynamique d’une pompe à chaleur produit de la chaleur ou du froid par transfert d’énergie grâce à un fluide frigorigène.

Un capteur extérieur via un évaporateur récupère les calories de l’air ou du sol grâce au fluide frigorigène. Le transfert de calories se fait par différence entre la température de l’air ou du sol et la température du fluide frigorigène. En se réchauffant, la pression augmente et le fluide devient gazeux.
Puis il est aspiré par le compresseur qui en le comprimant augmente la pression et la température. Il passe ensuite dans le condenseur ou échangeur thermique qui transfère la chaleur du gaz frigorigène au circuit de chauffage du logement. En perdant de la chaleur, le gaz redevient peu à peu liquide. Dans le détendeur, la pression baisse et il retrouve totalement son état initial liquide.

COMPRESSEUR : Composant d’une pompe à chaleur dans lequel le fluide frigorigène est comprimé ce qui augmente sa pression et sa température.

CONDENSEUR ou ECHANGEUR THERMIQUE : Composant d’une pompe à chaleur. C’est un échangeur de chaleur qui transfère la chaleur du gaz frigorigène au circuit de chauffage du logement.

COP ou COEFFICIENT DE PERFORMANCE : C’est le rapport entre la quantité d’énergie produite par la PAC en kWh et la quantité d’énergie qu’elle utilise pour son fonctionnement. L’indice mesure l’énergie produite pour 1 kWh consommé. Plus l’indice est élevé, plus la PAC est performante.

DEGIVRAGE : Dans une PAC aérothermique, séquence d’inversion du cycle permettant d’éliminer la glace qui se forme sur les ailettes du capteur extérieur. Sa durée et sa fréquence dépendent de la température et de l’hygrométrie.

DETENDEUR : Composant d’une pompe à chaleur qui régule le débit du fluide frigorifique.

EAU GLYCOLEE : Eau additionnée d’antigel qui circule dans les capteurs d’une PAC géothermique.

EMETTEUR DE CHALEUR : Appareil qui transmet la chaleur produite par le système de chauffage. Ce peut être un plancher chauffant, un radiateur basse ou haute température, un ventilo-convecteur, etc.

ENERGIE PRIMAIRE : Energie dont on dispose avant toute transformation : le pétrole, le charbon, le gaz, le bois, l’uranium, le vent, le soleil, l’eau, etc. Elle se distingue de l’énergie finale qui est celle utilisée par le consommateur : l’essence raffinée qui permet à la voiture de rouler, le kWh (kiloWatt heure) d’électricité qui fait fonctionner les luminaires, les appareils électro-ménagers ou le chauffage.

EVAPORATEUR : Composant d’une pompe à chaleur qui récupère l’énergie thermique extrait de l’air ou du sol par le capteur. C’est un échangeur thermique.

FLUIDE CALORIPORTEUR : Corps liquide qui récupère de la chaleur en un point de son circuit et en cède en un autre point. Par exemple dans un capteur géothermique, l’eau glycolée extrait la chaleur du sol pour la céder au niveau de l’évaporateur dans la PAC.

FLUIDE FRIGORIGENE : Fluide circulant en circuit fermé dans une pompe à chaleur. Le circuit thermodynamique de la PAC produit de la chaleur ou du froid par transfert d’énergie grâce au fluide frigorigène qui va successivement passer de l’état liquide à l’état gazeux pour revenir à l’état liquide et ainsi de suite…

GEOTHERMIE : Récupération des calories naturellement présentent dans le sol grâce à des capteurs horizontaux ou verticaux. Cette énergie thermique est transmise à une pompe à chaleur pour chauffer un logement ou produire de l’ECS.

INVERSION DE CYCLE : Système qui prélève l’énergie thermique à l’intérieur d’un bâtiment pour l’évacuer vers l’extérieur et ainsi le rafraichir.

PAC AEROTHERMIQUE : Pompe à chaleur qui extrait l’énergie thermique de l’air pour chauffer un logement. Elle peut être air-air ou air-eau.

PAC AIR-AIR : Pompe à chaleur qui extrait l’énergie thermique de l’air pour chauffer un logement via des émetteurs qui envoient de l’air chaud. C’est une PAC aérothermique air-air.

PAC AIR-EAU : Pompe à chaleur qui extrait l’énergie thermique de l’air pour chauffer l’eau d’un circuit de chauffage (plancher chauffant ou radiateurs) et produire l’eau chaude sanitaire (ECS). C’est une PAC aérothermique air-eau.

PAC EAU-EAU : Pompe à chaleur géothermique qui extrait l’énergie thermique d’une nappe phréatique ou d’un cours d’eau.

PAC GEOTHERMIQUE ou GEOTHERMIE : Pompe à chaleur qui extrait l’énergie thermique du sol grâce à des capteurs enterrés pour chauffer un logement ou produire l’ECS. C’est une PAC sol-eau ou eau-eau.

PAC SOL-EAU : Pompe à chaleur géothermique.

PAC SOLAROTHERMIQUE ou pompe à chaleur solaire : PAC qui utilise comme source d’énergie le rayonnement solaire via des panneaux solaires thermiques ou des panneaux hybrides (thermiques et photovoltaïques).

PLANCHER CHAUFFANT : Émetteur de chaleur constitué de tubes coulés dans une chape de béton et dans lesquels circule un fluide caloporteur. Il peut aussi rafraichir. 

PUISSANCE NOMINALE : C’est la puissance thermique d’une PAC dans des conditions d’essais déterminées. La puissance réelle varie en fonction des conditions de fonctionnement. 

RECHAUFFEUR DE BOUCLE : Dans une PAC aérothermique air-eau résistance électrique qui assure le complément de chauffage lorsque la température extérieure est basse.

VENTILO-CONVECTEUR : Emetteur de chaleur ou de froid raccordé à une PAC. Il est alimenté en chaleur ou en froid par un circuit d’eau ou d’air. Le ventilateur permet une meilleure diffusion de la chaleur ou du froid. Il est relativement bruyant.

SCOP ou COEFFICIENT DE PERFORMANCE SAISONNIER : C’est le rapport entre la quantité d’énergie produite par la PAC en kWh et la quantité d’énergie qu’elle utilise pour son fonctionnement sur une saison de chauffe. Il est plus représentatif que le COP annuel car son calcul est basé sur 3 types de climats (chaud, tempéré, froid) et différentes températures extérieures (12°, 7°, 2°, -7°). 

SPLIT : Voir ventilo-convecteur

Décrivez votre projet et recevez des devis gratuits Votre devis PAC

Facebook Twitter LinkedIn Pinterest Mail Commentaire

Recommandé pour vous


Lexique de la pompe à chaleur Les avis et commentaires

Annuaire des chauffagistes de France

nord pas de calais picardie champagne ardenne lorraine alsace franche comte bourgogne ile de france haute normandie basse normandie bretagne pays de la loire poitou charente centre aquitaine limousin auvergne rhone alpes provence alpes cote d azur corse languedoc roussillon midi pyrenees

Dossiers

Galeries photos

Produits

Newsletter

Chaque mois, recevez nos conseils pour embellir votre habitat !