DOSSIER TOUT SAVOIR SUR LES MURS PORTEURS

Percer un mur porteur n'est pas sans risque, mais cette opération est possible, à condition de respecter certaines précautions. Le forage entrepris sur ce type de mur est soumis à certaines contraintes légales et doit impérativement être réalisé par un professionnel.

Peut-on percer un mur porteur ?

Peut-on percer un mur porteur ?  © Fotolia_sivivolk

Percer un mur porteur, les risques et les précautions

Percer un mur porteur est une opération délicate, mais parfois nécessaire afin de faire passer un câble ou un tuyau d'une pièce à l'autre, de créer des sorties d'aérations, etc.

Le mur porteur assure l'aplomb et la résistance de l'habitation, ce type de travaux ne peut donc être entrepris à la légère. Toute erreur peut avoir de graves répercussions, pouvant aller jusqu'à l'effondrement du bâtiment.

La percée ne peut donc être réalisée sans une étude préalable, qui permettra en premier lieu de vérifier si le mur destiné à être foré est bien un mur porteur. Elle déterminera également la faisabilité de l'opération.

Comment percer un mur porteur en toute sécurité

Créer une percée de ce type est également appelé "forage de mur porteur". On note qu'il est tout à fait possible de faire réaliser cette sorte de forage sur n'importe quel mur porteur, à condition de faire appel à un professionnel et de posséder les autorisations légales nécessaires.

Le professionnel utilise ici un outillage spécifique, dont les "couronnes diamant", soit des mèches adaptées que l'on fixe sur une carotteuse.

La carotteuse est un appareil qui se prête parfaitement au percement des murs, car elle permet de découper le béton en tournant très lentement. On évite ainsi les percussions, pour plus de sécurité.

Décrivez votre projet
et recevez des devis gratuits
Votre devis Murs, façades

Percer dans un mur porteur : les obligations légales

1) Dans le cas d'une maison individuelle, le propriétaire devra nécessairement déclarer les travaux de percement au service d’urbanisme de la mairie (même s’il ne s’agit pas d’un mur de façade).

2) Dans le cas d'un immeuble en copropriété, le particulier devra alors présenter son projet auprès du syndicat de copropriété.

En effet, si le copropriétaire peut modifier comme il l'entend la disposition de ses parties privatives, il doit obtenir une autorisation de l'assemblée générale si la percée touche l'une des parties communes (comme c'est ici le cas avec le mur porteur). Le copropriétaire devra alors souscrire une assurance-dommage ouvrage.

        

DOSSIERS

PEUT-ON PERCER UN MUR PORTEUR ?
Les avis et commentaires

ANNUAIRE DES PROFESSIONNELS DE FRANCE
nord pas de calais picardie champagne ardenne lorraine alsace franche comte bourgogne ile de france haute normandie basse normandie bretagne pays de la loire poitou charente centre aquitaine limousin auvergne rhone alpes provence alpes cote d azur corse languedoc roussillon midi pyrenees

GALERIES PHOTOS

PRODUITS