Restaurer une ancienne façade

Même si la loi prévoit une rénovation de façade obligatoire, une fois tous les dix ans, vous pouvez tomber sur des cas où celle-ci n'a pas été restaurée, depuis des décennies. En général le prix de vente tient compte de ces manquements. Mais une fois que vous êtes propriétaire, comment procéder ? Ces conseils valent plus pour une maison individuelle que pour un immeuble dont la décision appartient à la copropriété, le plus souvent représentée par un syndic.

Restaurer une ancienne façade

Restaurer une ancienne façade  © Almgren - Fotolia.com

Réparer les défauts d'une ancienne façade

Les nuisances peuvent être nombreuses, voici les plus courantes. Le farinage définit la poussière qui reste quand vous passez légèrement la main sur la façade. S'ajoutent ensuite lichen et champignons puis les traces de pollutions diverses et les marques de rouille. A chaque problème, ses solutions.

Dans les 2 premiers cas, il faut procéder à un nettoyage à l'eau sous faible pression puis choisir un traitement spécifique, antifongique par exemple. Pour les traces de pollution, optez pour nettoyage haute pression à base d'eau et de détergents adaptés. Le traitement se termine par un rinçage à l’eau.

Une fois les surfaces nettoyées, apparaissent les fissures et le faïençage ou microfissures de moins de 2 mm de large qui exigent un revêtement semi épais. Ces dernières ne nécessitent pas l'intervention d'un professionnel et se traitent par l'application d'un ciment puis d'un imperméabilisant.

Restaurer avec un enduit pour ancienne façade

Une fois, la façade propre et assainie, le choix de l'enduit est capital. Dans le cas d'une restauration, l'enduit monocouche projeté est à éviter, puisqu'il convient mieux aux façades régulièrement entretenues.

Tournez vous plutôt vers les enduits traditionnels qui se posent en trois temps : la couche d'accrochage à base de mortier liquide qui permet de faire adhérer la seconde appelée dégrossi qui détermine l'épaisseur de l'enduit. Et enfin la couche de parement ou de finition.

Ces enduits sont tous composés d'un liant qui en détermine la résistance. Le liant aérien qui durcit au contact de l'air comme la chaux grasse a les mêmes propriétés que celles de la pierre calcaire. Idéal quand on veut allier longévité et esthétisme. Les liants gypseux ou à base de plâtre sont plus courants, avec un bémol sur la tenue de l'enduit, en cas d'intempérie notamment.

Les enduits à liant hydrauliques qui durcissent au contact de l'eau offrent une bonne alternative entre les deux autres compositions. A base de mortier, de ciment ou de chaux hydraulique, ils résistent aux assauts du temps et des changements climatiques. Ils se prêtent à toutes les finitions : avec du grain ou lisses avec un aspect mat ou moiré et se mélangent à la teinte de votre choix.

Attention, rénover une façade nécessite parfois une déclaration de travaux. Renseignez-vous avant de commencer.

Décrivez votre projet
et recevez des devis gratuits
Votre devis Murs, façades

        
TOUS LES CONTENUS DE A À Z
FAÇADE

RESTAURER UNE ANCIENNE FAÇADE
Les avis et commentaires

ANNUAIRE DES PROFESSIONNELS DE FRANCE
nord pas de calais picardie champagne ardenne lorraine alsace franche comte bourgogne ile de france haute normandie basse normandie bretagne pays de la loire poitou charente centre aquitaine limousin auvergne rhone alpes provence alpes cote d azur corse languedoc roussillon midi pyrenees

DOSSIERS

GALERIES PHOTOS

PRODUITS