Les pompes à chaleur air/air

Les pompes à chaleur aérothermiques ou pompes à chaleur air/air font partie des pompes à chaleur les plus économiques et les plus faciles à installer. Néanmoins, ces avantages financiers et techniques ne doivent pas faire oublier les limites de ce type de pompe.

Un fonctionnement simple et accessible

La pompe à chaleur air/air utilise les calories contenues dans l’air extérieur pour les convertir en chaleur. Cette chaleur est ensuite diffusée à l’intérieur du logement.

Le système d’une pompe à chaleur aérothermique se compose de deux éléments principaux :

  • Un boitier externe, en fait la pompe en elle-même, qui absorbe l’air extérieur pour en récupérer la chaleur.
  • Un ventilo-convecteur qui diffuse la chaleur à l’intérieur de l’habitation.

Ces deux éléments sont reliés entre eux par un système de canalisation où circule un fluide caloporteur qui achemine la chaleur de l’un à l’autre.

Du fait de sa matière première facilement accessible, l’air, une pompe à chaleur air/air est relativement simple à installer : il suffit de disposer d’un accès à l’air extérieur.

En plus d’une installation simple et rapide, la pompe à chaleur air/air est l’une des moins chères du marché avec un prix compris entre 6 000 et 10 000€. Cet investissement peut être amorti en quelques années grâce aux économies d’énergie réalisées.

Enfin, dernier aspect intéressant de la pompe à chaleur air/air mais non des moindres, la plupart des modèles vendus actuellement sont dits « réversibles » ce qui signifie que leur action peut s’inverser en été permettant ainsi d’amener de l’air froid à l’intérieur de l’habitation. Une capacité intéressante à envisager pour se passer totalement de climatisation en été et économiser de l’énergie.

Des capacités limitées

Il faut toutefois savoir que malgré tous ces avantages, les pompes à chaleur air/air connaissent aussi des limites.

La première concerne leur coefficient de performance. Les pompes à chaleur aérothermiques sont les moins performantes avec un COP de 3 par rapport à 5 et plus pour les autres types de pompes à chaleur. D’ailleurs, les pompes à chaleur air/air ne bénéficient plus de crédit d’impôt depuis 2009 à cause d’une efficacité insuffisante par rapport aux normes RT2005.

L’autre problème lié aux performances limitées des pompes à chaleur air/air est le climat. En effet ce type de pompe ne pourra pas s’adapter à tous les types de climat. Il faut savoir que le coefficient de performance d’une pompe air/air diminuera en fonction de la température extérieure. En dessous de 7°c, il faudra donc prévoir un autre système de chauffage pour prendre le relais.

La pompe à chaleur air/air du fait de son efficacité limitée ne devrait pas être installée dans des régions connaissant des températures hivernales trop froides.

Décrivez votre projet
et recevez des devis gratuits
Votre devis Chaudières

        
TOUS LES CONTENUS DE A À Z
POMPES À CHALEUR

LES POMPES À CHALEUR AIR/AIR
Les avis et commentaires

ANNUAIRE DES CHAUFFAGISTES DE FRANCE
nord pas de calais picardie champagne ardenne lorraine alsace franche comte bourgogne ile de france haute normandie basse normandie bretagne pays de la loire poitou charente centre aquitaine limousin auvergne rhone alpes provence alpes cote d azur corse languedoc roussillon midi pyrenees

DOSSIERS

GALERIES PHOTOS

PRODUITS