Véranda : 5 façons écologiques pour construire une extension

Si vous rêvez d'installer une véranda tout en réduisant votre impact écologique, cela est aujourd'hui possible. Entre les nouvelles technologies de verre et la véranda bioclimatique, vous n'avez que l'embarras du choix pour concevoir une véranda eco-friendly.

Voici quelques unes de ces solutions expliquées et nos conseils pour la construction d'une véranda en accord avec vos principes écologiques.

La véranda bioclimatique pour des économies d'énergie

Le choix de la véranda bioclimatique pour un chauffage écologique  © Akena

Grâce à une orientation plein sud de votre véranda et au choix ingénieux des matériaux, la véranda bioclimatique peut vous permettre de réduire vos factures de chauffage de 50%. La présence de grandes baies vitrées exposées au soleil permet de faire entrer un maximum de lumière, propice au chauffage de votre maison. Dotées d'une isolation thermique renforcée et d'une bonne ventilation, la chaleur peut entrer et se propager dans la maison mais ne sortira plus.

Les rayonnements du soleil entrent et la chaleur est stockée dans les murs et les sols. Pour cela il est préférable d'utiliser des matériaux avecune forte inertie telle que la pierre qui conservera la chaleur plus longtemps. Afin de vous préserver de la chaleur l'été, vous pouvez installer des stores ou des plantes grimpantes le long de la structure. Les plantes feront de l'ombre en été grâce à leurs feuilles mais laisseront passer le soleil en hiver.

Le choix des matériaux pour une construction écologique de la véranda

Construire sa véranda avec des matériaux durables  © Vie & Véranda

Lors de la construction de votre extension de maison, vous pouvez vous tourner vers des concepteurs écoresponsables. Ces derniers vous proposeront des matériaux écologiques et durables tels que l'aluminium ou le bois. Tous deux offrent une très bonne isolation thermique et ne rejettent pas de produits toxiques.

De plus, l'aluminium est très facile d'entretien et ne nécessite aucun produit chimique. Il est peu couteux en énergie de production et se recycle à l'infini. Le bois lui offre également une bonne isolation acoustique. Naturel, il donnera beaucoup de cachet à votre véranda écologique.

Décrivez votre projet et recevez des devis gratuits Votre devis Véranda

La véranda équipée de panneaux solaires, indépendante en énergie

Des panneaux solaires intégrés dans le toit de votre véranda  © Profils Systèmes

En installant des panneaux solaires sur le toit de votre véranda vous pourrez produire votre propre énergie de chauffage. L'électricité produite peut servir à couvrir tout ou une partie de votre consommation.

Directement intégrés dans la toiture de la véranda ces panneaux photovoltaïques peuvent être opaques, semi-transparents ou transparents et composés de vitrage isolant. Spécialement étudiés pour cet usage, ils s'intègreront parfaitement sur votre véranda et sont personnalisables au besoin.

La véranda équipée de verres autonettoyants pour un entretien écologique

Des verres autonettoyants pour un entretien facilité de la véranda  © Concept Alu

Il est aujourd'hui possible d'installer une véranda équipée de verres autonettoyants. Ces derniers sont composés d'une couche photovoltaïque et hydrophile qui va détruire les salissures et les laisser glisser au contact de l'eau.

Ce système a été pensé pour être efficace aussi bien avec un jet d'eau qu'avec l'eau de pluie. Ainsi, vous n'aurez besoin d'aucun produit chimique pour nettoyer vos verrières et vous pourrez laisser faire la pluie.

La véranda équipée de verre de contrôle solaire ou verre chauffant

Des verres filtrant la chaleur pour une meilleure gestion de l'énergie  © Saint Gobain

Ici il s'agit d'équiper sa véranda d'une technologie de verre permettant de filtrer ou de produire de la chaleur. Cela vous offre une solution de chauffage ou de climatisation pour votre véranda adaptée à votre météo.

Les surfaces vitrées de votre extension peuvent filtrer les rayonnements solaires pour laisser entrer beaucoup de lumière mais peu de chaleur. Ainsi, en été, on réduit sa consommation de climatisation et on réalise donc des économies d'énergie. Cela peut être très pratique pour les climats plutôt chauds et ensoleillés.

Dans le second cas, la verrière produit de la chaleur ce qui vous permet de limiter la déperdition thermique. Ce vitrage chauffant élimine la condensation et offre une sensation de chaleur plus douce et moins énergivore qu'un chauffage classique. Ainsi, vous pouvez profiter de votre véranda tout au long de l'année.

Facebook Twitter LinkedIn Pinterest Mail Commentaire

Véranda : 5 façons écologiques pour construire une extension Les avis et commentaires