Le renforcement du sol

Quand le sol que l'on a choisi pour bâtir notre maison n'a pas toutes les qualités pour en recevoir les fondations, on se dit que le coût des travaux va encore grimper. Pas forcément : grâce aux techniques de renforcement du sol, on peut considérablement augmenter la qualité des sols de fondations sans se ruiner ou trop rallonger les travaux. Explications...

Renforcement du sol : conserver des fondations superficielles

Quand on choisit de bâtir sa maison sur un terrain dont le sol n'est pas assez résistant (trop argileux, trop sec...), on s'expose à de gros risques. Principalement des risques d'écoulement et d'affaissement du sol. Ce qui va bien évidemment se traduire par un affaissement de toute la structure de la maison : fissures dans les murs, tassements, etc.

Pour éviter ce genre de problème, on peut bien sur aller chercher le bon sol en creusant assez loin, et effectuer des fondations profondes pour la maison. Ce qui va s'avérer plus coûteux, car on modifie toute la nature du chantier.

C'est pourquoi on préfère généralement opter pour un renforcement du sol ; en améliorant la qualité et les caractéristiques du sol, on le rend apte à recevoir les fondations d'une maison. Fondations qui vont rester superficielles, donc plus économiques et plus faciles à réaliser.

Renforcement du sol : trois techniques différentes

Pour améliorer la qualité d'un sol, on distingue 3 opérations de renforcement du sol, de natures différentes :

1. Le renforcement du sol par injections souples. Les injections souples se font souvent à base de gravier ou de sable. En clair, on réalise des colonnes ou des plots de ballast dans le sol. Le but : modifier les caractéristiques intrinsèques du sol pour le rendre plus résistant de l'intérieur (plus portant, moins de compressibilité, moins de risques de liquéfaction...).

2. Le renforcement du sol par amélioration dans la masse. La encore, on essaie d'améliorer le sol en le rendant plus compact, grâce aux techniques de vibrocompactage, compactage dynamique, vibroflotattion... Cela s'avère surtout nécessaire et efficace sur les sols granuleux : l'espace entre les grains se réduit, et le sol devient plus solide.

3. Le renforcement du sol par inclusions rigides. Ici le but n'est pas tant de rendre le sol plus résistant ; le renforcement du sol se fait grâce à des colonnes de mortier ou de béton, qui vont protéger le sol et constituer une sorte de barrière, afin qu'il soit moins sollicité.

Évidemment, la technique à utiliser dépend de la nature et de la structure du sol, et sera choisie après une étude géotechnique professionnelle.

Décrivez votre projet
et recevez des devis gratuits
Votre devis Travaux de terrassement

        
TOUS LES CONTENUS DE A À Z
TERRASSEMENT PAR ÉTAPE

LE RENFORCEMENT DU SOL
Les avis et commentaires

ANNUAIRE DES PROFESSIONNELS DE FRANCE
nord pas de calais picardie champagne ardenne lorraine alsace franche comte bourgogne ile de france haute normandie basse normandie bretagne pays de la loire poitou charente centre aquitaine limousin auvergne rhone alpes provence alpes cote d azur corse languedoc roussillon midi pyrenees

DOSSIERS

GALERIES PHOTOS

PRODUITS