Les logements frontaliers

De nombreuses personnes choisissent de venir s'installer à la frontière de deux pays. Cette situation permet de profiter d'un certain cadre de vie dans un état tout en tirant parti d'un salaire plus élevé dans l'état voisin. Mais qu'est-ce qu'un logement frontalier ? Où est-il plus avantageux de vivre ? Comment trouver ces logements et à quel prix ?

Les logements frontaliers

Les logements frontaliers  © Roy Pedersen - Fotolia.com

Qu'est-ce qu'un logement frontalier ?

Un logement frontalier est un habitat qui se trouve à la frontière entre deux pays. Les frontaliers vont ainsi effectuer des migrations de façon quotidienne. Ils gagnent leur salaire d'un côté de la frontière et l'utilisent en grande partie dans une autre économie nationale. Si cela est souvent avantageux pour le frontalier, ce mode de vie l'est aussi pour les pays les accueillant. Ils y trouvent de nombreux avantages comme une main-d'œuvre qualifiée et généralement moins exigeante.

Qui sont les acheteurs des logements frontaliers ?

Les acheteurs sont évidemment des frontaliers, c'est-à-dire des personnes vivant à la frontière entre deux états. En général il s'agit plutôt de couples de classe moyenne ou CSP+ (les catégories socio-professionnelles favorisées). Les demandes concernent généralement les maisons ou les grands appartements.

Au Luxembourg, les acheteurs frontaliers peuvent être natifs de France, de Belgique ou d'Allemagne. En Belgique, ils viennent surtout de France, d'Allemagne, du Luxembourg ou encore des Pays-Bas. Aux Pays-Bas, ils sont originaires de Belgique ou d'Allemagne. En Suisse ils proviennent de France, d'Allemagne, d'Italie et d'Autriche.

Décrivez votre projet
et recevez des devis gratuits
Votre devis Investissement immo

Comment trouver les biens immobiliers  frontaliers ?

Il existe de nombreuses façons de rechercher un bien à acheter. Les méthodes de recherche diffèrent parfois selon les pays. Par exemple, en France, les frontaliers peuvent explorer les petites annonces sur Internet (annonces de particuliers et de professionnels) ou contacter une agence immobilière en zone frontalière. Toutefois, même si des professionnels peuvent vous renseigner aisément sur le marché local, des frais d'agence restent à payer.

En Suisse, il est parfois plus difficile de trouver un logement, surtout dans la zone transfrontalière. Les agences immobilières (appelées régies immobilières en Suisse) restent toutefois performantes pour trouver un bien. Les sites d'immobilier sur Internet demeurent aussi efficaces. Les journaux spécialisés en immobilier sont également plus performants qu'en France, avec de nombreuses propositions de biens.

Les prix moyens de l'immobilier frontalier

La zone frontalière française se caractérise par une certaine hétérogénéité au niveau de ses prix au m², selon l'endroit où se situe le bien et sa nature. Des villes françaises prisées des frontaliers comme Femey-Voltaire dans le Gex ou Saint Julien en Genevois par exemple, proposent des prix de vente immobilier aux environs de 4 000 euros le m².

En revanche, c'est au Luxembourg que l'immobilier serait le plus cher, surtout autour de la capitale avec 7 000 euros le m² en moyenne.

Selon une étude du CEPS réalisée en 2015 - Observatoire des Frontaliers - d'autres pays frontaliers sont touchés par ces tensions foncières comme la Belgique par exemple.

        
TOUS LES CONTENUS DE A À Z
IMMOBILIER D’HABITATION

LES LOGEMENTS FRONTALIERS
Les avis et commentaires

ANNUAIRE DES NOTAIRES DE FRANCE
nord pas de calais picardie champagne ardenne lorraine alsace franche comte bourgogne ile de france haute normandie basse normandie bretagne pays de la loire poitou charente centre aquitaine limousin auvergne rhone alpes provence alpes cote d azur corse languedoc roussillon midi pyrenees

DOSSIERS

GALERIES PHOTOS

SÉLECTION DE PRODUITS