Les aides et subventions attribuées par les caisses de retraite pour l’amélioration de l’habitat

Pourquoi ne pas profiter de sa retraite pour aménager et entreprendre des travaux dans son habitation ! Face aux besoins toujours grandissants des séniors, les caisses de retraite proposent d’ailleurs des aides et subventions pour améliorer l’habitat, tant au niveau de la sécurité qu'au niveau du confort.

Les conditions pour bénéficier d'une aide de la caisse de retraite

Les conditions des aides et subventions attribuées par les caisses de retraite pour l’amélioration de l’habitat dépendent principalement du profil du demandeur et du type des travaux prévus. En effet, les améliorations doivent généralement concerner le maintien à domicile dans de meilleures conditions d’une personne retraitée et uniquement pour sa résidence principale.

D’autre part, les aides sont accordées sous conditions de ressources. Chaque caisse de retraite dispose de son propre fonctionnement et plafonds de ressources pour attribuer des subventions. Il faut donc se renseigner directement à la caisse de retraite dont dépend le demandeur.

Qui peut faire la demande d’une aide ?

Tous les régimes de retraite peuvent octroyer ses aides. Les personnes qui dépendent du régime générale de la sécurité sociale, du régime agricole, des indépendants, des fonctionnaires et même des régimes étrangers peuvent donc en faire la demande.

Contrairement à de nombreuses aides, il n’est pas nécessaire d’être propriétaire de son bien immobilier pour obtenir ces subventions, les locataires ont droit également d’en faire la demande.

Décrivez votre projet
et recevez des devis gratuits
Votre devis Démarches et formalités

Quels sont les travaux concernés ?

Les travaux qui peuvent être financés par une subvention de la caisse de retraite concernent de nombreux domaines. On retrouve en autres des aménagements tels que l’élargissement des portes, la pose de système de sécurité ou d’aide comme des barres d’appui mais aussi des installations pour l’amélioration de l’isolation thermique et phonique.

Il existe également une liste de travaux qui peuvent être pris en compte dans le domaine de la plomberie, le raccordement aux égouts, des changements de revêtement de sol ou de mur (papier peint, peinture…). Pour avoir confirmation de la prise en charge du projet, il est nécessaire de contacter directement sa caisse de retraite.

Attention : il est important d’attendre la décision de la caisse de retraite avant de commencer les travaux.

Où s’adresser ?

Les démarches pour faire la demande de subvention aux caisses de retraites sont assez simples. Il suffit d’adresser un dossier complet (formulaire Cerfa, dernier avis d’imposition sur le revenu, justificatifs…) au Pact (centre de Protection d’Amélioration de Conservation et Transformation de l’habitat) dont dépend la commune du demandeur.

Pour les retraités du régime général de la sécurité sociale, le formulaire « Demande d'aide pour bien vieillir chez soi » peut être téléchargé via le site internet (ici)

Pour obtenir des renseignements plus précis, il est conseillé de s’adresser à sa caisse de retraite principale et complémentaire (AGIRC, ARRCO) mais également aux organismes de prévoyance et aux organismes de protection sociale pour les retraités.

        
TOUS LES CONTENUS DE A À Z
NORMES DE CONSTRUCTION
CONSTRUIRE DANS LES NORMES 1. Les aides et subventions attribuées par les caisses de retraite pour l’amélioration de l’habitat 2. Les normes d’isolation thermique

LES AIDES ET SUBVENTIONS ATTRIBUÉES PAR LES CAISSES DE RETRAITE POUR L’AMÉLIORATION DE L’HABITAT
Les avis et commentaires

ANNUAIRE DES PROFESSIONNELS DE FRANCE
nord pas de calais picardie champagne ardenne lorraine alsace franche comte bourgogne ile de france haute normandie basse normandie bretagne pays de la loire poitou charente centre aquitaine limousin auvergne rhone alpes provence alpes cote d azur corse languedoc roussillon midi pyrenees

GALERIES PHOTOS

SÉLECTION DE PRODUITS