Le certificat du syndic

La fourniture d'un certificat de syndic est obligatoire pour tout propriétaire qui souhaite procéder à la vente de son bien en copropriété, qu'il s'agisse d'un appartement, d'une cave, ou encore d'un grenier. Qu'est-ce que le certificat de syndic ? A quoi sert-il ? Qui doit le demander ? Description dudit document.

Objet du certificat du syndic

Le certificat du syndic fait partie des documents légaux à fournir pour la vente de tout bien en copropriété, en vertu de l'article 20 modifié de la Loi du 10 juillet 1965 fixant le statut de la copropriété des immeubles bâtis, repris dans la recommandation n°12 de la CRC (Commission Relative à la Copropriété) concernant la mutation à titre onéreux d'un lot.
Ce certificat, délivré par le syndic à la demande du notaire en charge de la rédaction de l'acte authentique, permet d'attester que le copropriétaire vendeur est « libre de toute obligation à l'égard du syndicat », c'est-à-dire qu'il est à jour de ses paiements, aussi bien concernant les charges communes de copropriété que des sommes appelées pour travaux.
En outre, ledit document ne doit pas être confondu avec l'état daté qui précise la situation du compte du copropriétaire à un instant T et qui permet à ce dernier de régulariser tout impayé le cas échéant.

Validité du certificat du syndic

Le certificat du syndic a une validité d'un mois, référence étant la date figurant sur ledit document.
Toutefois, il n'est pas rare que la signature d'un acte authentique doive être repoussée de quelques jours ou semaines, et le certificat peut dans ce cas devenir dépassé. Dans cette situation, le notaire doit informer le syndic de copropriété de la date effective de la mutation, par lettre recommandée avec accusé de réception, afin que celui-ci puisse émettre une éventuelle opposition. Sans réponse du syndic, le premier certificat reste alors recevable par le notaire.

Décrivez votre projet
et recevez des devis gratuits
Votre devis Syndic de copropriété

Conséquences du certificat du syndic

Méconnu des copropriétaires vendeurs, le certificat du syndic présente pourtant un intérêt non négligeable.
Le syndic n'est en effet pas tenu de fournir ledit document dès lors que le vendeur est toujours redevable de certaines sommes à l'égard de la copropriété, auquel cas la signature de l'acte authentique ne peut avoir lieu. Il est donc primordial pour le copropriétaire d'être à jour de ses règlements.

        
TOUS LES CONTENUS DE A À Z
INFOS SUR LA COPROPRIÉTÉ

LE CERTIFICAT DU SYNDIC
Les avis et commentaires

ANNUAIRE DES PROFESSIONNELS DE FRANCE
nord pas de calais picardie champagne ardenne lorraine alsace franche comte bourgogne ile de france haute normandie basse normandie bretagne pays de la loire poitou charente centre aquitaine limousin auvergne rhone alpes provence alpes cote d azur corse languedoc roussillon midi pyrenees

DOSSIERS

GALERIES PHOTOS

PRODUITS