Comment rédiger un testament ?

Le testament est un moyen juridique qui permet de léguer une partie de ses biens aux personnes de son choix tout en préservant la part réservataire légale des héritiers. Ce document prend effet au décès du testateur et il est essentiel de respecter certaines règles afin que le testament soit valable et non contestable.

Comment rédiger un testament : les règles de base

Que le testament soit olographe, authentique ou mystique, le contenu du testament doit être précis, daté (heure, jour et année), paraphé, numéroté et signé de la main du testateur. Le testament olographe, qui consiste à rédiger soi-même (sans l’aide de personne) son testament, est l’option la plus fréquente car elle ne nécessite pas l'intervention d'un notaire. Toutefois, dans le but de sécuriser cet acte, il est conseillé de déposer le testament chez un notaire qui pourra ainsi l'enregistrer au Fichier Central des Dispositions de Dernières Volontés (FCDDV).

A savoir :

L'utilisation d'une machine à écrire, d'une bande sonore ou encore d'un ordinateur pour émettre ses dernières volontés sont à bannir car ces moyens ne sont pas valides pour la reconnaissance d'un testament.

Le contenu du testament

Dans un premier temps, la date doit être précise et lisible. Cette information permettra au jour du décès de déterminer si le testateur était en possession de toutes ses capacités. Par ailleurs, il est possible que plusieurs testaments aient été rédigés, et dans ce cas seul le document le plus récent est pris en compte.

Le contenu du testament doit être clair et précis et ne comporter aucune ambiguïté. Si ce document manque de précision, il sera nécessaire de procéder à une interprétation et il est alors possible que la volonté de la personne souhaitant léguer ses biens ne soit pas respectée comme elle le souhaitait.

Décrivez votre projet
et recevez des devis gratuits
Votre devis Succession, héritage

Les éléments importants du testament

Pour débuter un testament, il est conseillé d’écrire tout simplement « Ceci est mon testament ». Ensuite, il faut privilégier le présent de l'indicatif au lieu du conditionnel. Ainsi, au lieu d'écrire « Je voudrais léguer ma maison à Untel », il faut dire « Je lègue ma maison à Untel ».

Concernant la désignation des légataires, c’est-à-dire les personnes qui vont recevoir l’héritage, il faut être très précis sur leur identité. Le mieux est de donner des informations complètes incluant le nom, les prénoms, l’adresse sans oublier le lien de parenté. En clair, il faut écarter tout doute afin d'éviter tout litige futur.

Enfin, il est judicieux de se renseigner auprès d’un notaire qui pourra ainsi conseiller et contrôler la validité du testament, aussi bien au niveau du fond que de la forme. Ce professionnel sécurise le testament et s'assure qu’aucun élément n’est susceptible d’annuler le document conformément aux dernières volontés du testateur.

        
TOUS LES CONTENUS DE A À Z
TESTAMENT

COMMENT RÉDIGER UN TESTAMENT ?
Les avis et commentaires

ANNUAIRE DES NOTAIRES DE FRANCE
nord pas de calais picardie champagne ardenne lorraine alsace franche comte bourgogne ile de france haute normandie basse normandie bretagne pays de la loire poitou charente centre aquitaine limousin auvergne rhone alpes provence alpes cote d azur corse languedoc roussillon midi pyrenees

DOSSIERS

GALERIES PHOTOS

PRODUITS