Spa chez soi : que faut-il savoir avant de l'installer ?

Installer un spa à domicile présente de nombreux atouts. Relaxant, apaisant et convivial, le bain à remous vous permettra de bénéficier d'un espace de détente dans votre jardin ou sur votre terrasse. De nombreuses offres sont disponibles sur le marché et il n'est pas toujours facile de faire son choix.

Entre les différentes gammes de prix, le choix des matériaux, accessoires et fonctionnalités on peut facilement se perdre. Voici donc un petit tour d'horizon des différents points sur lesquels se pencher afin de trouver le spa adapté à vos attentes.

Les différentes familles de spa

Faites votre choix parmi différents types de spa  © Diffazur

Afin de bien faire son choix, il faut connaitre les différents types de spa qui existent. Qu'il soit ludique, convivial, thérapeutique ou conçu pour la nage, chaque spa a des avantages et une utilisation définie.

Le spa thérapeutique

Le spa thérapeutique ont des vertus médicales et seront plutôt adaptés aux personnes ayant des problèmes de santé et des douleurs musculaires. Ils se composent de sièges ergonomiques et d'un système d'hydrothérapie.

Décrivez votre projet et recevez des devis gratuits Votre devis Spa chez soi

Le spa convivial

Avec un nombre de sièges plus élevé et la possibilité d'adapter la profondeur de l'eau aux enfants, le spa convivial est tout public. Il manque généralement de fonctionnalités et sert principalement d'espace détente pour toute la famille.

Le spa ludique

Le spa ludique concilie la surface d'assise du spa convivial aux multiples fonctionnalités du spa thérapeutique. C'est le type de spa le plus vendu car il offre souvent de nombreux accessoires tels que la chromothérapie ou l'aromathérapie.

Le spa de nage

Compromis entre le spa et la piscine, le spa de nage coute souvent plus cher qu'un spa classique (environ 10 000 €). Lorsque vous ne l'utilisez pas comme bain à remous, il vous permet, comme son nom l'indique, de nager à l'intérieur du bassin grâce à une bonne superficie et un système de nage à contre-courant.

L'isolation du spa

Veillez à bien isoler votre spa  © Carré Bleu

Afin d'économiser de l'argent en énergie de chauffage, votre spa doit être correctement isolé. Pour cela, vous pouvez vous diriger vers le système Full Foam qui consiste à injecter de la mousse poly­uré­thane entre la coque et l’habillage du spa. Le système Thermo Guard quant à lui, permet une isolation en trois couches : fibre de verre,  mousse poly­uré­thane et feuille d’aluminium. Ainsi, votre spa conserve mieux sa chaleur et vous permet d'économiser en chauffage.

En privilégiant des matériaux de bonne qualité et avec de bonnes performances énergétiques, vous participerez également à la bonne isolation de votre spa. Le bois a l'avantage de bien isoler et d'être solide. Attention toutefois aux régions humides dans lesquelles il risquera de pourrir. Vous pouvez également opter pour un matériau composite de bonne qualité.

Le budget pour l'achat et l'entretien d'un spa

Choisissez votre spa en fonction de votre budget  © EverBlue

Il faut compter entre 400 et 10 000 € pour l'achat d'un spa. Ce prix est très variable car l'offre est vaste allant du spa gonflable au spa de nage intégré à votre terrasse. Même si le prix des matériaux varie en fonction de leur qualité, c'est surtout l'installation qui fera gonfler le prix de votre bain à remous. Pour un spa enterré le budget sera plus élevé car il demandera des travaux de terrassement pour préparer le sol. A l'inverse, un spa à poser ne nécessitera qu'un temps d'installation limité.

Pour ce qui est de l'entretien, comptez en moyenne 200 € par an. Cela passe par l'achat de désinfectant au chlore ou au brome à réaliser de façon hebdomadaire. En fonction de votre région, il vous sera également conseillé de réaliser un traitement anticalcaire ou anti-mousse ainsi qu'une vérification quotidienne du PH de votre eau. Pour finir, il vous faudra réaliser une vidange trimestrielle afin de conserver une eau saine et claire.

L'emplacement du spa

Profitez de votre spa toute l'année grâce aux abris  © Abrisud

La question de l'emplacement de votre spa n'est pas à prendre à la légère non plus. Le sol doit pouvoir supporter plusieurs tonnes de pression et ne doit pas être meuble pour assurer la stabilité et la durabilité du bassin. Evitez également de le poser dans un recoin afin que l'air puisse facilement circuler. Privilégiez également un endroit calme, sans vis à vis, afin de profiter au mieux de ces moments de détente.

En optant pour un spa d'intérieur, soyez vigilent à l'humidité. Il faudra installer un système de ventilation afin de pouvoir évacuer la vapeur d'eau. Si vous ne disposez pas de VMC dans la pièce, orientez vous vers un déshumidificateur.

Si vous souhaitez installer un spa en extérieur mais aimeriez également pouvoir en profiter toute l'année, il est possible d'investir dans un abri de spa. Ce dernier vous permettra de protéger votre spa des poussières, feuilles et insectes. Cela vous permettra également de gagner quelques degrés sur la température de l'eau et de profiter de votre spa même par temps de pluie ou de neige. Vous pourrez vous orientez dans ce cas vers des abris dédiés aux spas ou alors vers un système de vérandas, souvent plus spacieuses.

Facebook Twitter LinkedIn Pinterest Mail Commentaire

Spa chez soi : que faut-il savoir avant de l'installer ? Les avis et commentaires