Comment choisir un revêtement de sol non toxique

Moquette, tapis, parquets, carrelage…De très nombreux revêtements de sols peuvent être nocifs pour la santé soit par la nature même de leurs matériaux (dérivés pétroliers, peintures, teintures…), soit par les produits utilisés lors de la pose ou leur entretien (colle, vernis…) qui dégagent des COV (composés organiques volatils). Pour choisir un revêtement de sol non toxique, privilégiez des matériaux naturels, labélisés et soyez attentifs aux étiquettes.

Comment choisir un revêtement de sol non toxique

Comment choisir un revêtement de sol non toxique  © ivallis111 - Fotolia.com

Opter pour un revêtement de sol naturel

Les revêtements de sol les moins émissifs en COV sont par définition les matériaux naturels tels que :

  • Le carrelage en grès ou en terre cuite, fabriqué à partir d’argile, d’eau et de pigments.
  • Les pierres naturelles comme l’ardoise, le marbre ou le granit
  • Le parquet massif, qui, contrairement au parquet stratifié ou contrecollé composé de plusieurs couches, ne contient pas de colle susceptible de dégager des COV. Si celui-ci possède une couche de finition (lasure, peinture…), pensez à vérifier l’étiquette « émissions dans l’air intérieur ». Elle vous renseignera sur le risque de toxicité du produit.
  • Les fibres végétales tressées type jonc de mer, coco ou encore sisal
  • Le liège, en rouleau ou en dalles
  • Le linoléum, à ne pas confondre avec les sols PVC. Celui-ci se compose de toile de jute recouverte de poudre de liège, farine de bois, huile de lin et pigments colorés. Entièrement biodégradable, il possède également des propriétés antibactériennes naturelles.

Les nouveaux matériaux écologiques

Afin de réduire les émissions toxiques dans les logements et pour se mettre en conformité avec des lois de plus en plus strictes en la matière, les fabricants ont développé de nombreux revêtements de sol non toxique et écologique. C’est le cas de certaines moquettes regroupées sous le label « GUT » de l’Association des Moquettes Ecologiques. Contrairement aux moquettes traditionnelles fabriquées en synthétique et très polluantes, elles sont le plus souvent en laine ou en fibres d’origine végétale. Un soin particulier est également apporté à la sous-couche en toile de jute.

Décrivez votre projet
et recevez des devis gratuits
Votre devis Sols et plafonds

Consulter l’étiquette environnementale pour des revêtements non toxiques

Mais choisir un revêtement de sol non toxique ne suffit pas. Pour réduire au maximum les émissions nocives de COV, il faut également choisir une finition (dans le cas d’un parquet brut) ou une colle (pour le carrelage ou le parquet) qui soit également la plus naturelles possible. Pour connaître l’éventuelle toxicité de ces produits, il faut être, là encore, attentif à l’étiquette COV. Devenue obligatoire depuis 2012 sur tous les produits de construction et de décoration, elle vous indiquera, comme l’étiquette énergie (de A+ à C), de la quantité d’émissions nocives.

        
TOUS LES CONTENUS DE A À Z
COMPOSANTS TOXIQUES

COMMENT CHOISIR UN REVÊTEMENT DE SOL NON TOXIQUE
Les avis et commentaires

ANNUAIRE DES PROFESSIONNELS DE FRANCE
nord pas de calais picardie champagne ardenne lorraine alsace franche comte bourgogne ile de france haute normandie basse normandie bretagne pays de la loire poitou charente centre aquitaine limousin auvergne rhone alpes provence alpes cote d azur corse languedoc roussillon midi pyrenees

DOSSIERS

GALERIES PHOTOS

PRODUITS