Revêtements de sols et émanations toxiques

Depuis plusieurs années, la qualité de l’air intérieur fait l’objet d’études qui démontrent la toxicité de certains matériaux utilisés dans la construction telles que les peintures, les colles des stratifiés ou encore les vernis. Benzène, formaldéhyde ou encore toluène…autant de produits qui produisent des émanations toxiques pour l’homme et qui doivent désormais être connus par les consommateurs grâce à une étiquette.

Qu’est-ce-que les émanations toxiques des revêtements de sols ?

De nombreux produits interviennent dans la fabrication des moquettes, linos, parquets et autres stratifiés. Ces produits dégagent des émanations de gaz invisibles à l’œil. Parmi eux figurent les COV (Composés Organiques Volatils) qui se dégagent sous certaines conditions (comme un local surchauffé ou mal aéré), les halogènes présents dans les retardateurs de flamme ou encore le formaldéhyde utilisé dans les produits en agglomérés. Leur nombre et leur composition dépendent du revêtement de sol. Un parquet brut, même s’il semble composé d’un seul matériau à priori naturel, peut avoir subit des traitements pour résister à l’humidité par exemple. Chacun de ces produits à des effets sur votre santé.

Connaître les risques des produits toxiques des revêtements de sols

Les nouvelles constructions, parfaitement isolées, augmentent le risque d’exposition à ces émanations toxiques. Pour prévenir le consommateur de ces risques, une nouvelle étiquette est devenue obligatoire depuis le 1er janvier 2012 sur tous les produits de construction et de décoration. Elle ressemble à l’étiquette énergie désormais bien connue. Si le produit est classé A+ (en vert), le produit est considéré comme très faiblement émissif, à l’opposé d’un produit classé C (rouge).

Décrivez votre projet
et recevez des devis gratuits
Votre devis Sols et plafonds

Choisir des revêtements de sols non toxiques

Les sols en fibres naturelles (sisal, jonc de mer, coco…) sont par définition très peu émissifs, tout comme le linoléum fabriqué à partir de toile de jute et de poudre de bois ou de liège. Mais s’ils sont collés, il faudra faire attention à la colle utilisée et vérifier la présence de COV et autres produits toxiques sur l’étiquette.
Les sols stratifiés, composés de plusieurs couches de bois et d’agglomérés, utilisent plus de colle et/ou de vernis qui peuvent être nocifs, tout comme les moquettes qui cumulent les risques d’allergies dues aux acariens. Là encore, le consommateur doit être vigilant et vérifier l’étiquette de chacun des revêtements de sols (et des colles) qu’il souhaite utiliser.

        
TOUS LES CONTENUS DE A À Z
COMPOSANTS TOXIQUES

REVÊTEMENTS DE SOLS ET ÉMANATIONS TOXIQUES
Les avis et commentaires

ANNUAIRE DES PROFESSIONNELS DE FRANCE
nord pas de calais picardie champagne ardenne lorraine alsace franche comte bourgogne ile de france haute normandie basse normandie bretagne pays de la loire poitou charente centre aquitaine limousin auvergne rhone alpes provence alpes cote d azur corse languedoc roussillon midi pyrenees

DOSSIERS

GALERIES PHOTOS

PRODUITS