La piscine naturelle

La piscine naturelle permet les plaisirs de la baignade sans les inconvénients des produits chimiques. Pour épurer l’eau, elle reproduit le fonctionnement d’un écosystème naturel. Mais pour bien fonctionner, la mise en place d’une piscine naturelle et écologique doit être soigneusement étudiée. Commençons par décrypter son fonctionnement.

La piscine naturelle

La piscine naturelle  © Fotolia

La piscine naturelle est un écosystème

La piscine naturelle fonctionne comme un écosystème. Elle reproduit à son échelle, ce que dame nature fait tout naturellement !
Dans une piscine classique l’eau est filtrée par un filtre à sable et épurée par l’ajout de produits désinfectants chimiques. L’idée est de tuer tous les germes, toutes les bactéries et tous les organismes pouvant souiller l’eau. Dans la piscine naturelle, l’eau reste vivante. La mise en place d’un lagunage, avec une zone de filtration mécanique et une zone de régénération composée de plantes réputées pour leur qualité épuratoire et oxygénante, permet de maintenir naturellement une eau saine et claire.

Les différents composants de la piscine naturelle

La piscine naturelle ou écologique comprend différentes zones :

  • Le bassin de nage. Sa forme n’a pas d’importance. Par contre, sa taille conditionne celle de la zone de lagunage. Celle-ci doit être au minimum égale à celle du bassin de baignade.
  • La zone de lagunage pour la filtration. Elle est plantée de plantes aquatiques. Elle peut être intégrée au bassin de nage, ce qui renforce son côté « naturel ».
  • La zone de lagunage pour l’épuration de l’eau. Elle est aussi plantée de plantes aquatiques.

Une cascade naturelle ou artificielle (pompe) entre les zones permet une meilleure oxygénation de l’eau et améliore la filtration.

Décrivez votre projet
et recevez des devis gratuits
Votre devis Piscine

Comment fonctionne la piscine naturelle

Dans les lagunages l’eau est filtrée et nettoyée grâce aux plantes aquatiques. Les pantes épuratoires vont limiter la prolifération des nitrates et des phosphates évitant ainsi la prolifération des algues. Les plantes oxygénantes, non seulement oxygènent l’eau mais elles facilitent le développement des bactéries et des micro-organismes (daphnies, larves d’insectes, etc). Ces derniers loin d’être nocifs pour le bassin, transforment les déchets organiques en nutriments qui vont nourrir les plantes. Le soleil lui-même participe à l’équilibre du système en chauffant l’eau en en permettant la photosynthèse des plantes.
C’est ainsi que s’instaure un écosystème équilibré avec une eau toujours en mouvement et constamment régénérée.

Pour être efficaces, les zones de lagunage doivent être d’une surface et d’une profondeur adaptée à leur rôle de régénérateur de l’eau du bassin de nage. Les plantes aquatiques sont choisies en fonction de leurs qualités épuratoires et oxygénantes.

Avantages et inconvénients de la piscine naturelle

Le premier avantage d’une piscine naturelle est de pouvoir se baigner dans une eau ne contenant aucun produit chimique. Elle évite les yeux rouges et les risques d’allergies.
Le second avantage est qu’il ne demande qu’un minimum de maintenance. Il s’agit surtout de travaux de jardinage ! Entretient des plantes aquatiques principalement au printemps puis taille régulière. Nettoyage du fond du bassin de nage.
La piscine naturelle se réchauffe plus rapidement qu’un bassin traditionnel. L’eau des lagunages étant moins profondes, elle se réchauffe plus vite dès le moindre rayon de soleil.

L’un des inconvénients de la piscine naturelle est sont coût d’installation. A surface égale, elle est sensiblement plus onéreuse qu’un bassin traditionnel. Par contre, sont coût de maintenance est bien moindre.
De plus une piscine naturelle en peut s’installer partout. Il faut suffisamment de la place pour accueillir le bassin de nage et les lagunages. Il est fortement conseillé qu’une partie des plantes aquatiques soit à l’ombre afin d’éviter la prolifération des algues.
L’évaporation est plus importante que pour un bassin traditionnel. Selon la configuration du bassin, il est difficile de le bâcher. Mais l’eau de pluie peut naturellement compléter les pertes.

Tout comme un bassin traditionnel, la piscine naturelle peut comporter des équipements consommant de l’énergie : pompe, chauffage et éventuellement des équipements plus ludiques comme la nage à contre-courant. L’idéal est de les faire fonctionner avec l’énergie solaire.

Bon à savoir : La piscine naturelle répond à la même législation que la piscine traditionnelle quant aux autorisations administratives à demander, à la sécurité et quant à l’augmentation de la valeur locative et donc des impôts locaux.

        
TOUS LES CONTENUS DE A À Z
TYPES DE PISCINE

LA PISCINE NATURELLE
Les avis et commentaires

ANNUAIRE DES PISCINISTES DE FRANCE
nord pas de calais picardie champagne ardenne lorraine alsace franche comte bourgogne ile de france haute normandie basse normandie bretagne pays de la loire poitou charente centre aquitaine limousin auvergne rhone alpes provence alpes cote d azur corse languedoc roussillon midi pyrenees

DOSSIERS

GALERIES PHOTOS

PRODUITS