La piscine hors-sol

La piscine hors sol présente de nombreux avantages. La diversité des modèles proposés permet de satisfaire tous les budgets et toutes les envies de baignade. De la petite piscine gonflable pour jouer avec les enfants, à la piscine en bois ou tubulaire de 10 m de long, vous trouverez toujours la piscine qui vous convient.

La piscine hors-sol

La piscine hors-sol  © Fotolia

Pourquoi choisir une piscine hors-sol ?

La piscine hors-sol est moins onéreuse qu’une piscine enterrée et elle demande moins de travaux pour être installée. Il vous suffit d’aplanir soigneusement l’endroit où elle sera posée, éventuellement de couler une dalle et vous pouvez commencer à la mettre en place. Selon le type de piscine et sa taille il vous faudra de d’1 heure (petite piscine gonflable) à 3 jours (piscine en bois ou en acier) pour connaitre les joies de la baignade.

Par contre question forme du bassin, le choix est plus limité : ronde, ovale ou rectangulaire. Elle est aussi difficile à intégrer d’une manière harmonieuse dans le jardin. Etant hors-sol, sa structure plus ou moins esthétique, est visible… L’escalier qui permet d’accéder au bassin n’est pas toujours très élégant.
D’un autre côté, de nombreuses options permettent de la personnaliser : chauffage pour en profiter plus longtemps, éclairage, nage à contre-courant, etc.

Les différents types de piscine hors-sol

Les différents modèles de piscine hors-sol répondent à des besoins et des budgets très différents. Et n’y pas de comparaison possible entre une petite pataugeoire gonflable pour enfants et une piscine hors-sol en bois de belle dimension.

  • La piscine hors-sol autoportante gonflable. C’est la plus économique, la plus facile à installer et à démonter. Pour l’hivernage, il suffit de la vider, de la dégonfler et de la ranger.
    Elle est constituée d’une toile souple (en générale en PVC) surmontée d’un boudin gonflable. Pour la mettre en place, il suffit de la placer sur un sol nivelé, de gonfler le boudin et de la remplir d’eau. Celui-ci joue le rôle de flotteur et avec la pression de l’eau dans le bassin, la structure va s’autoporter.
    Elle est ronde, ovale ou rectangulaire. Ses dimensions vont de la pataugeoire pour enfants jusqu’à 10 m de diamètre ou 12 m de long.
  • La piscine hors-sol tubulaire. Légère et résistante, elle reste simple à installer. Elle offre un espace de baignade important pour un encombrement réduit.
    Elle est constituée d’une armature de tubes métalliques (acier ou aluminium) qui se clipsent ou s’emboitent et sur laquelle est fixée une toile PVC ou en polyester (liner). Les plus grands modèles sont renforcés par des jambes de force et/ou fixés au sol. Le poids de l’eau dans le bassin stabilise l’ensemble.
    Elle est ronde, ovale ou rectangulaire. Ses dimensions vont de 2 à 10 m de long et de 50 cm à 1.30 m de profondeur.

  • La piscine hors-sol bois. Très esthétique, chaleureuse et solide, c’est aussi la plus onéreuse des piscines hors sol. Une fois installée, elle peut difficilement se déplacer.
    Elle est constituée d’un assemblage de madriers en bois recouvert d’un liner. Ce sont soit des bois exotiques imputrescibles (teck, iroko, doussier, etc) soit du pin traité en autoclave.
    Elle est carrée, rectangulaire ou octogonale. Elle peut faire jusqu’à 10 m de long pour 1.30 m de profondeur.
    Pour plus de stabilité et d’intégration dans le paysage, elle peut être semi-enterrée.

  • La piscine hors-sol rigide en acier. Robuste, légère et esthétique, elle s’intègre partout. Une fois installée, elle peut difficilement se déplacer. Surtout que certains modèles doivent être fixés au sol par des poteaux.
    Elle est constituée d’une structure comportant des parois en acier galvanisé, renforcée par des poteaux et une margelle. L’étanchéité du bassin est assurée par un liner. Les parois extérieures peuvent rester blanches ou imiter le bois, le rotin.
    Elle est ronde, ovale ou en forme de 8. Elle peut faire jusqu’à 10 m de long pour 1.30 m de profondeur.

Décrivez votre projet
et recevez des devis gratuits
Votre devis Piscine

Piscine hors-sol : les obligations

Les obligations sont de deux ordres : les autorisations administratives et la sécurité.

  • Autorisations administratives pour installer une piscine hors-sol : Pour une piscine installée au maximum 3 mois dans l’année, vous n’avez aucune demande administrative à effectuer. Sauf si vous habitez dans un secteur sauvegardé.
    Pour une piscine installée plus de 3 mois, c’est la réglementation des piscines enterrée qui s’applique. Pour un bassin de moins de 10 m², aucune autorisation n’est requise. Pour un bassin supérieurs à 10 m² mais n’excédant pas 100 m², une déclaration préalable à la mairie est nécessaire.
    Pensez également à vous renseigner sur les règles d’urbanisme en vigueur sur votre commune. Elles peuvent être plus restrictives.

  • Dispositifs de sécurité pour une piscine hors-sol : Il n’existe pas, comme pour une piscine enterrée, l’obligation d’installer un système de sécurité homologué. Mais la prudence impose de particulièrement surveiller la baignade des enfants et les possibilités d’accès à la piscine sans surveillance. Un accident est si vite arrivé…
        
TOUS LES CONTENUS DE A À Z
TYPES DE PISCINE

LA PISCINE HORS-SOL
Les avis et commentaires

ANNUAIRE DES PISCINISTES DE FRANCE
nord pas de calais picardie champagne ardenne lorraine alsace franche comte bourgogne ile de france haute normandie basse normandie bretagne pays de la loire poitou charente centre aquitaine limousin auvergne rhone alpes provence alpes cote d azur corse languedoc roussillon midi pyrenees

DOSSIERS

GALERIES PHOTOS

PRODUITS