Les façades non porteuses ou légères

La façade correspond à la devanture d'une habitation et celle-ci peut afficher différentes caractéristiques techniques, en fonction des plans de construction. La façade peut être porteuse mais ici nous allons aborder les façades non porteuses ou dites légères. Quelles sont leurs spécificités et leur utilité ?

Qu’est-ce qu’une façade non porteuse ?

Aussi appelée façade légère, une façade non porteuse ne contribue pas à la robustesse de la structure contrairement à la façade porteuse qui garantit la solidité du bâtiment. D’ailleurs, les façades non porteuses ou légères sont habituellement réalisées avec des matériaux légers, avec une masse assez basse : moins de 100 kg/m².

Il convient de souligner que le portage d’une façade légère est assuré par la structure de la construction qui peut être en bois, en métal ou encore en béton. Elle repose ainsi sur une ossature primaire.

Du fait de sa légèreté, la mise en œuvre d’une telle façade non porteuse est rapide. A noter que ce type de façade équipe le plus souvent les bâtiments à usage industriel ou commercial. Il existe néanmoins un bémol : l’isolation du mur (que ce soit thermique ou phonique) n’est pas optimale et les coûts pour maximiser celle-ci sont assez élevés.

En quels matériaux est constituée une façade légère ?

Dans la mesure où la façade non porteuse ne fait pas partie de la structure en dur, il est donc possible de miser sur des matériaux légers. La plupart du temps, le support est métallique, avec des éléments de remplissage qui sont solidaires avec ce dernier. Dans le jargon professionnel, il est question de « façade rideau ». Parmi les éléments de remplissage, on retrouve une paroi étanche et parmi les matériaux vedettes, on retrouve l’acier ou la tôle. Mais les constructions modernes peuvent être aussi agrémentées de verre.

Outre la paroi étanche, il faut aussi considérer la paroi interne qui assure, pour sa part, un remplissage secondaire. Cet élément assure l’isolation de la construction. Le matériau utilisé doit être léger, mais aussi résistant et isolant. On utilise le plus souvent de la fibre de verre, de la laine minérale, du polystyrène ou encore de la fibre de bois.

Enfin, il y a la paroi intérieure au niveau de l’habitation qui assure la protection même de l’isolant. En pratique, il s’agit d’une cloison légère, généralement en contreplaqué, en aggloméré ou encore en plâtre. Ce support accueille généralement le revêtement du mur intérieur (papier peint, crépi, peinture…).

Décrivez votre projet
et recevez des devis gratuits
Votre devis Murs, façades

        
TOUS LES CONTENUS DE A À Z
FAÇADE

LES FAÇADES NON PORTEUSES OU LÉGÈRES
Les avis et commentaires

ANNUAIRE DES PROFESSIONNELS DE FRANCE
nord pas de calais picardie champagne ardenne lorraine alsace franche comte bourgogne ile de france haute normandie basse normandie bretagne pays de la loire poitou charente centre aquitaine limousin auvergne rhone alpes provence alpes cote d azur corse languedoc roussillon midi pyrenees

DOSSIERS

GALERIES PHOTOS

PRODUITS