Les cloisons en béton

Tout comme le plâtre, le béton est un matériau qui peut être utilisé pour réaliser une cloison, et ce pour tout type de pièces ou d'aménagements. On parle précisément de béton cellulaire. Description du béton pour cloisons.

Composition des cloisons en béton

Le béton pour cloisons, dit cellulaire, se compose de quatre éléments naturels : ciment, sable, chaux et eau.
Il se présente sous forme de carreaux de béton, généralement de 60 par 25 centimètres. Son épaisseur est quant à elle plus variable, entre 5 et 15 centimètres.
En termes de prix, le béton cellulaire coûte entre 20 et 50 euros du mètre carré.

Avantages des cloisons en béton

Le béton pour cloisons offre de nombreux avantages.
En plus d'être un matériau très résistant, notamment à l'humidité, le béton cellulaire est un excellent isolant thermique et acoustique.
Il est également dit ininflammable puisque qu'il peut supporter des températures pouvant atteindre 1000 degrés voire plus. Il est aussi léger et facile à travailler, notamment dans les découpes.
De par ses caractéristiques, le béton pour cloisons convient ainsi pour de nombreux travaux, en création ou en rénovation. Il sert pour créer des pièces, humides ou non, ou des aménagements particuliers comme la cloison d'une douche ou d'une cheminée.

Décrivez votre projet
et recevez des devis gratuits
Votre devis Murs, façades

Inconvénients des cloisons en béton

Toutefois, l'utilisation du béton cellulaire en cloisons comporte quelques contraintes.
Il nécessite tout d'abord l'emploi d'un enduit de finition avant de procéder à la pose du revêtement final du mur.
De plus, si le béton cellulaire est simple à travailler, il provoque beaucoup de poussière.

Pose des cloisons en béton

La réalisation d'une cloison en béton passe par plusieurs grandes étapes :

  • Le marquage du sol, qui sert à définir l'emplacement exact de la cloison, en tenant compte de l'épaisseur du matériau ;
  • La préparation du mortier-colle, à mélanger dans de l'eau, en respectant bien les proportions ;
  • La préparation du sol, en encollant le bon support de fixation : un rail pour une pièce humide, des tasseaux pour une pièce parquetée, et une arase pour un sol béton (régulier ou non) ;
  • La pose des carreaux en béton cellulaire, en démarrant contre un mur et selon la technique de joints croisés, et en ajustant si nécessaire la taille des derniers carreaux pour être à bonne hauteur du plafond. Chaque carreau débutant le rang doit en outre être fixé à la paroi à laquelle il est accolé, avec un feuillard métallique par exemple. Une fois les carreaux montés, une bande dite résiliente est appliquée dans les angles de la cloison et sur toute la hauteur, puis une mousse polyuréthane est insérée dans les vides entre les carreaux de béton et le plafond pour combler l'espace restant. Durant toute la réalisation, il convient de s'assurer que chaque carreau est posé de niveau, et d'enlever au fur et à mesure les surplus de mortier-colle ;
  • Les finitions de la cloison en béton cellulaire, qui dépendent du revêtement final : enduit pour du papier-peint, ou toile de verre collée pour de la peinture par exemple.
        
TOUS LES CONTENUS DE A À Z
CLOISONS

LES CLOISONS EN BÉTON
Les avis et commentaires

ANNUAIRE DES PROFESSIONNELS DE FRANCE
nord pas de calais picardie champagne ardenne lorraine alsace franche comte bourgogne ile de france haute normandie basse normandie bretagne pays de la loire poitou charente centre aquitaine limousin auvergne rhone alpes provence alpes cote d azur corse languedoc roussillon midi pyrenees

DOSSIERS

GALERIES PHOTOS

PRODUITS