Puits canadiens : les précautions et mises en garde

L'installation d'un puits canadien nécessite de terrasser et creuser le sol pour insérer des tuyaux. Dans ce cadre, il est essentiel de réaliser une étude de faisabilité et, plus précisément, une analyse géothermique pour connaître la composition du sol.

En effet, avant toute installation des puits canadiens, les précautions et mises en garde sont nécessaires pour éviter deux problèmes majeurs : émanation de gaz toxiques et prolifération de bactéries.

Puits canadiens : attention au radon !

Le plus grand danger lors de l'installation d'un puits canadien est le radon. Le radon est un gaz naturel radioactif qui peut se trouver dans le sol. Lors des travaux de terrassement et du creusage pour la mise en place du puits canadien, la présence de radon peut engendrer des radiations nocives pour la santé.

Le radon est dangereux lorsqu'il est inhalé d'où l'importance de connaître la composition du sol et du sous-sol.

Les précautions à prendre

1- Expertiser le sol

Il est donc important de faire établir un diagnostic du sol par un expert avant toute installation d'un puits canadien. Il est conseillé de consulter les plans des zones sensibles recensées par l’IRSN (Institut de Radioprotection et de Sûreté Nucléaire).

2- Etanchéité des joints

Le système ventilateur/VMC permet de faire entrer l'air extérieur dans la maison et de rejeter l'air intérieur vicié. Les grilles ne suffisent pas à filtrer le radon ou les particules de pollution. Seuls des joints parfaitement étanches permettent de ne pas laisser entrer gaz et impuretés. En cas de forte présence de radon, il est conseillé d'utiliser des tuyaux en polyéthylène ou polypropylène avec des gaines d'un seul tenant.

Décrivez votre projet
et recevez des devis gratuits
Votre devis Choisir son énergie

Puits canadiens : les précautions et mises en garde contre les bactéries

Certaines bactéries sont très résistantes, que ce soit à basse ou forte température. La légionelle par exemple prolifère entre 25 à 43°C et les dépôts de tartre, les résidus métalliques et certains matériaux activent leur prolifération. La légionellose se transmet dans un environnement humide au contact de l'eau qui se propage dans l'air ambiant sous forme de condensation.

La solution

Les conduits doivent toujours être parfaitement imperméables et étanches. Par ailleurs, les condensats sont récupérés pour éviter que l'eau stagne dans les tuyaux.

Puits canadien : source d'allergies et de pollution

Les pollens sont particulièrement virulents à certaines périodes de l'année. Une mauvaise étanchéité des tuyaux ou une VMC mal conçue peuvent provoquer des problèmes allergènes pour les personnes sensibles à ce problème.

En ce qui concerne la pollution, la borne de prise d'air doit être installée loin des rejets des hottes de cuisineou éloignée d'une route de circulation intense par exemple. Il faut également placer des grilles de protection pour éviter l'intrusion d'insectes ou de rongeurs.

--------------------------------------------------

Pour aller plus loin :

--------------------------------------------------

 

        
TOUS LES CONTENUS DE A À Z
PUITS CANADIEN

PUITS CANADIENS : LES PRÉCAUTIONS ET MISES EN GARDE
Les avis et commentaires

ANNUAIRE DES PROFESSIONNELS DE FRANCE
nord pas de calais picardie champagne ardenne lorraine alsace franche comte bourgogne ile de france haute normandie basse normandie bretagne pays de la loire poitou charente centre aquitaine limousin auvergne rhone alpes provence alpes cote d azur corse languedoc roussillon midi pyrenees

DOSSIERS

GALERIES PHOTOS

PRODUITS