Installer un bassin naturel dans un jardin

En installant un basin naturel chez vous, vous allez non seulement valoriser votre jardin mais aussi contribuer à la biodiversité. Miser sur le naturel c’est également créer un mini écosystème où par le choix judicieux de l’implantation et des plantes, votre bassin va s’autoréguler sans que vous ayez besoin d’installer et d’entretenir pompes et filtres.

Comment aménager un bassin naturel ?

Un bassin naturel doit évidemment être le plus naturel possible. Oubliez les bassins préformés et les formes droites. Encore plus qu’un basin d’ornement, il doit se fondre dans son environnement. Pour cela vous devez veiller à observer certaines règles :

  • Où creuser votre bassin naturel ? Dans un endroit plat mais au niveau le plus bas de votre jardin.
    Le lieu doit être suffisamment ensoleillé car les plantes vont avoir besoin de lumière. Un peu d’ombre évitera une trop grande évaporation durant l’été.
    Evitez la proximité des arbres à cause des feuilles qui l’automne en tombant encrassent le bassin et des racines qui peuvent percer la bâche d’étanchéité.
  • Comment creuser votre bassin naturel ? Le mieux est de pouvoir disposer d’une mini-pelle. Creusez en réalisant des paliers successifs en partant des moins profonds (20 cm) vers les rives pour aller au plus profond (au moins 80 cm) vers le centre. Les paliers hauts accueilleront les plantes. La partie profonde de s’asséchera pas en été et restera hors gel l’hiver.
  • Comment assurer l’étanchéité et la mise en eau ? Vous trouverez différentes sortes de bâches PVC ou EPDM. Pensez à étendre un feutre géotextile avant d’installer la bâche.
    L’idéal est de laisser la pluie remplir votre bassin naturel. Si vous disposez d’un puits ou si vous récupérez l’eau des chéneaux, complétez le niveau d’eau. A défaut utilisez l’eau du robinet mais elle subit beaucoup de traitements et elle coûte de plus en plus chère.

Choisir les plantes pour un bassin naturel

Sans pompe ni filtre, ce sont les différentes plantes que vous allez installer qui vont naturellement épurer votre bassin et faciliter la clarification de l’eau en fixant les matières en suspension :

  • Les plantes épuratives : Leurs racines accueillent des bactéries transformant tous les résidus organiques en éléments nutritifs. Elles piègent ainsi les nitrates, le phosphate et l’ammonium limitant naturellement l’expansion des algues. Ce sont les phragmites (roseaux communs), les hippuris ou pesses vulgaires, les jacinthes d’eau, les sagittaires.
  • Les plantes oxygénantes : En apportant de l’oxygène elles favorisent la vie des micro-organismes aérobies.
    Ce sont les potamots, les myriophylles aquatiques, les renoncules aquatiques, l’hotonie des marais, les vallisnéries, les cornifles nageantes.
  • Les plantes flottantes : Non seulement, elles sont très décoratives mais en limitant la luminosité, elles freinent le développement des algues.
    Ce sont surtout les nymphéas.

Toutes ces plantes sont aussi un refuge pour la faune aquatique. Elles serviront de support pour la ponte de vos poissons si vous décidez d’en installer dans votre bassin.

En bordures du bassin naturel, plantez différentes espèces en différenciant :

  • Les plantes de rives qui vivent hors de l’eau mais qui demandent une terre fraiches (Achillée des marais, guimauve, dorine, reine des près, etc)
  • Les plantes palustres qui supportent de 0 à 5 cm d’eau (Acores, prêles, salicaires)
  • Les plantes des marais qui demandent au moins 5 cm d’eau et jusqu’à 20 cm (Populage, myosotis des marais, potentille des marais)

Gardez un accès direct à l’eau en faisant une petite plage. Cela simplifiera le travail d’entretien et les animaux pourront plus facilement venir s’y abreuver.

Décrivez votre projet
et recevez des devis gratuits
Votre devis Aménagement de jardin

L’entretien d’un bassin naturel

Une fois que l’équilibre de votre bassin est installé, l’entretien est minime. Il s’agit surtout de limiter l’expansion de certaines plantes qui peuvent devenir envahissantes.
Au bout de quelques années, curez le bassin pour enlever la vase. Mais attention, elle recèle aussi toute une vie importante, ne l’éliminez pas en totalité.

Bon à savoir : Si vous souhaitez malgré tout installer une pompe pour faire une petite cascade ou pour mettre un petit jet d’eau, choisissez de préférence des pompes fonctionnant à l’énergie solaire.

        
TOUS LES CONTENUS DE A À Z
BASSINS ET FONTAINES

INSTALLER UN BASSIN NATUREL DANS UN JARDIN
Les avis et commentaires

ANNUAIRE DES PAYSAGISTES DE FRANCE
nord pas de calais picardie champagne ardenne lorraine alsace franche comte bourgogne ile de france haute normandie basse normandie bretagne pays de la loire poitou charente centre aquitaine limousin auvergne rhone alpes provence alpes cote d azur corse languedoc roussillon midi pyrenees

DOSSIERS

GALERIES PHOTOS

PRODUITS